Catégories
Actualités News_fr

Questionnaire RurAllure: aidez-nous à identifier les besoins et les motivations des pèlerins

L’AEVF, en tant que partenaire de rurAllure, l’ambitieux projet dans le cadre du programme européen Horizon2020, invite les pèlerins ainsi que les touristes à participer à un court questionnaire anonyme. Il est destinée à évaluer les différents intérêts des pèlerins le long des itinéraires, notamment en termes de culture et de patrimoine comme les visites de musées et de sites culturels, les événements locaux ou des expériences gastronomiques.

Catégories
Actualités News_fr

Résilience et durabilité: Forum sur les itinéraires culturels

Du 29 septembre au 1er octobre 2021 a lieu le Forum Consultatif Annuel sur les itinéraires culturels. Organisé par le Conseil de l’Europe, l’événement rassemble des acteurs des secteurs de la culture et du tourisme unis par un thème commun – les itinéraires culturels.

Catégories
News_fr

Grand succès pour la première édition du Francigena Fidenza Festival

Fidenza est aujourd’hui la « capitale culturelle » de la Via Francigena, le laboratoire au service d’une croissance chorale des Chemins italiens et européens qui a su appeler autour de lui protagonistes, idées, propositions et comparaisons. C’est le premier objectif remarquable atteint lors de la première édition du Francigena Fidenza Festival, qui s’est déroulé du 16 au 19 septembre.

Catégories
News_fr

Découvrez le Val d’Orcia à bord d’un train historique

Le dimanche 29 août, la grande marche Road to Rome : Start Again ! qui parcourt la Via Francigena accomplira l’étape reliant Sienne et Buonconvento. Cette étape sera faite à bord d’un train historique.

Catégories
News_fr

Francigena Fidenza Festival: 16 – 19 septembre 2021

La première édition du festival Francigena Fidenza Festival, un événement international consacré à la Via Francigena et aux Chemins d’Italie et d’Europe, aura lieu à Fidenza (Parme) du 16 au 19 septembre 2021.

Catégories
Actualités News_fr

 « La légende de Sygeric : La véritable histoire de la Via Francigena »

« Écrit par Sabine Rostaing, en collaboration avec son mari Nicolas et son fils Matthias, comédien, « La légende de Sygeric : La véritable histoire de la Via Francigena » relate les faits historiques et les étapes du voyage de Sygéric, archevêque créateur (sans le savoir) de notre Via Francigena !

Ce livre, astucieusement rédigé sous la forme d’un conte théâtral retrace l’épopée de cet homme de manière vivante et humoristique.

L’écriture est légère et retranscrit les parcours à la fois historiques, culturels et religieux que proposent les chemins de l’AEVF, qui s’imprègnent de cet héritage d’autrefois. Cette lecture permettra aux initiés comme aux curieux d’avoir un accès virtuel et pluridimensionnel au cœur de nos magnifiques chemins, et cela, à travers le temps !

Un glossaire accompagnera votre lecture dans le but de vous initier avec légèreté aux différents usages langagiers de l’époque et vous permettra de vous plonger au sein de ce monde d’antan !

Pour accéder à plus de contenus informationnels et pratiques, vous pouvez accéder au site officiel de l’autrice du livre ainsi qu’aux différents podcasts et extraits déjà disponibles gratuitement :

Accéder aux extraits du livre : https://sygericfrancigena.com/extraits/

Parcourir le site officiel : https://sygericfrancigena.com/

Écouter les podcasts :

Pour vous procurer ce livre, prenez contact directement Sabine Rostaing grâce à ce lien : https://sygericfrancigena.com/contact/

 

À très vitre sur les chemins de la Via Francigena,

Buen Camino !

Via Francigena France. »

 

Catégories
News_fr

Un, cent, mille chemins: à chacun sa question (et sa réponse)

Qu’est-ce qu’un voyage pour vous ? Je me demande combien de personnes se posent cette question lorsqu’elles sont sur le point de partir en voyage.Et pas n’importe quel voyage, mais un voyage où tout ce dont vous avez besoin est réduit au minimum et porté sur vos épaules, et où la seule façon de vous déplacer dans l’espace et le temps est de marcher sur vos propres pieds. Entreprendre un voyage peut être un défi, ou une façon de faire la paix avec soi-même. Il peut s’agir d’une épreuve physique, mais aussi d’un moment de réflexion ; d’un point de départ, comme d’un commencement. La marche est une nécessité pour se retrouver pour certains et pour se perdre pour d’autres : il y a ceux qui voyagent pour le sport, ceux qui voyagent pour des raisons religieuses, ceux qui voyagent pour rencontrer des gens, ceux qui voyagent pour être seuls, ceux qui voyagent pour des intérêts culturels, ceux qui voyagent pour prendre des photos, ceux qui voyagent pour chercher une inspiration artistique, ceux qui voyagent pour être en contact avec la nature.

Certains pèlerins se sont certainement posé cette question et sont partis marcher pour une raison bien précise. C’est le cas de Roy Bella, qui, à l’âge de 5 ans seulement, parcourt les 1 000 kilomètres de la Via Francigena, du col du Grand-Saint-Bernard à Rome : 44 étapes avec une moyenne quotidienne de 23 kilomètres, en tant qu’ambassadeur de @Pedibus Ticino, un projet de l’Association pour le trafic et l’environnement (@Ata) qui vise à sensibiliser les enfants de tous âges à l’importance de se rendre à l’école à pied ou à vélo. Un « bus pédestre » né en Suisse il y a une vingtaine d’années pour accompagner les élèves, hommes et femmes, sous la surveillance d’un adulte, mais surtout pour apprendre dès le plus jeune âge l’importance de l’environnement à travers des choix économiques et écologiques.

Pourquoi le voyage habituel ? » est probablement la question posée par trois jeunes de 17 ans qui, à la fin d’une année scolaire particulièrement difficile avec des restrictions et un enseignement en ligne, ont préféré une visite à pied aux classiques vacances d’été pleines d’amusement. Tous trois, Tommaso Saladino Medici, Ravi Fabrini et Manuel Mazzarini, viennent de terminer leurs études secondaires et sont partis d’Ivrée (Piémont) pour rejoindre Rome à une moyenne de 23 kilomètres par jour, « par pur désir d’apprendre, d’expérimenter, d’explorer et de se tester », comme l’ont commenté leurs parents dans une interview accordée à @Tuscia Web.

Mais ce n’est pas seulement à un très jeune âge que l’on décide de partir, laissant à la maison ses proches et son confort : Giuliana Baldinucci, 73 ans, a voyagé seule de Gubbio à Rome avec un objectif très clair : récolter des fonds pour l’association @ « Libera…mente donna » qui gère les centres de prévention des violences conjugales de Pérouse et de Terni.  « J’ai vu passer tellement de pèlerins que je me suis demandée pourquoi je ne le ferais pas », a-t-elle déclaré. La réponse a été claire après avoir parlé avec le maire adjoint de la municipalité de Gubbio, qui l’a orientée vers la cause, qu’elle connaissait déjà bien étant donné son engagement en faveur de l’égalité des chances.  Le voyage de Giuliana s’est terminé à la @Casa Internazionale delle Donne à Rome, où elle a été accueillie par le président de la coopérative @BeFree, qui gère plusieurs structures et centres d’accueil contre la violence dans le Latium. Car chacun choisit la place Saint-Pierre qu’il préfère en fonction de sa mission très personnelle.

La raison du voyage des participants au @Francigena Trail est plutôt le désir de pédaler et de découvrir la Via Francigena du Latium sur deux roues, mais surtout la nécessité de soutenir concrètement @Parent Project aps, une association de patients et de parents d’enfants atteints de dystrophie musculaire de Duchenne et de Becker, engagée depuis 1996 dans la lutte contre ces deux maladies dégénératives rares. Le début de ce projet de solidarité est prévu pour le 3 septembre, date à laquelle des motards venus de toute l’Italie parcourront 300 km de chemins de terre, de montées et de descentes à travers les villages de Tuscia. En septembre, Claudio Stucchi, 64 ans, s’apprête à parcourir toute la section italienne de la Via Francigena, du col du Grand-Saint- Bernard à Santa Maria di Leuca. La raison de cette traversée de l’ensemble de l’Italie ? Soutenir et diffuser le message de l’association @Vivere Aiutando a Vivere, basée en Brianza, qui s’engage depuis près de 30 ans à aider les malades en phase terminale et leurs familles. Alberto Turra, de Colognano, prendra le départ d’un tour de 450 kilomètres pour une raison bien précise : soutenir la recherche scientifique dans la lutte contre le cancer du pancréas, en faveur des travaux de la @Fondazione Nadia Valsecchi, qui a toujours été active dans la promotion de la combinaison du sport et de la recherche. Enfin, les @Parkinsonauti, un groupe de cyclistes appartenant à l’association Parkinson & Sport, qui ont rallié Pavie (Lombardie) à Rome à vélo dans le but de sensibiliser à la maladie et de démontrer l’importance du sport et de l’exercice pour ralentir ses symptômes.

Comme le disait Bruce Chatwin, la vie est un voyage qui se parcourt à pied. Et si nous savons quelles questions se poser, c’est encore mieux.

Catégories
News_fr

Road to Rome 2021, Start Again ! Une large participation s’est manifestée durant les dix premiers jours sur la route, de Canterbury à Arras!

La belle cathédrale de Cantorbéry et le Beffroi d’Arras sont deux lieux symboliques qui ont marqué le début de la « Via Francigena Road to Rome », une longue marche qui a commencé le 15 juin et se terminera le 18 octobre à Santa Maria di Leuca.Le temps plutôt pluvieux de ces premiers jours de voyage n’a pas influencé la qualité et la chaleur des accueils des communes, des départements, des offices de tourisme, des associations locales et du réseau d’hébergements impliqué dans le projet. A partir du 15 juin, le bâton de pèlerin, remis par nos amis de la Confraternité des Pèlerins à Rome, a été lancé pour continuer sa marche de l’Europe du Nord au Sud pour un relais de 127 jours.

Canterbury, Calais, Wissant, Guines, Licques, Tournehem-sur-la-Hem, Wisques, Thérouanne, Amettes, Bruay-La-Buissière, Ablain Saint Nazaire, Arras ont été les étapes franchies lors de ces premières journées de marche. De nombreuses petites municipalités de la région anglaise du Kent et de la Haute France française nous ont ouvert leurs portes à cette occasion pour célébrer avec nous notre évènement international Road to Rome, en affichant l’extraordinaire patrimoine culturel qui les distingue.

« Patrimoine » (avec « restart » et « Europe ») est l’un des mots clés de ce voyage épique, qui vise à célébrer le 20e anniversaire de l’Association européenne des voies de la Via Francigena avec l’ensemble des 657 municipalités situées le long de la route. Road to Rome met également en lumière la candidature UNESCO de la Via Francigena en France : ce projet trouve son soutien et enthousiasme auprès de toutes les communautés locales rencontrées.

Tout au long du parcours, des groupes de randonneurs et de pèlerins se joignent à nos marcheurs, désireux de partager leur voyage avec le groupe leader du Chemin de Rome. C’est l’un des résultats les plus importants obtenus jusqu’à présent : la forte participation des territoires locaux, répond avec fierté aux sollicitations et se sent gratifiée de faire partie d’un itinéraire culturel européen et d’un itinéraire de pèlerinage qui unificateurs.

Au premier rang se trouvent également la Fédération Française de la Randonnée et la Fédération Via Francigena France, qui accompagne le groupe sur le tronçon français et qui contribue fortement à la réussite globale du Chemin de Rome.

Dimanche 27 juin, le groupe s’est arrêté pour une journée dans la magnifique ville d’Arras. Les prochains arrêts sont attendus à Reims, Champlitte et Besançon, avant d’arriver en territoire suisse.

Il est possible de suivre nos récits quotidiens, photos et vidéos du voyage via les canaux officiels de l’EAVF.

WEBSITEwww.viefrancigene.org (avec une carte de nos déplacements quotidiens).

FACEBOOK: https://www.facebook.com/ViaFrancigenaEU

INSTAGRAM: https://www.instagram.com/viafrancigena_eu/

YOUTUBE: youtube.com/c/ViaFrancigenaEU

LINKEDIN https://www.linkedin.com/company/via-francigena-eu

TWITTER: https://twitter.com/ViaFrancigenaEU

Les partenaires Road to Rome

Catégories
News_fr

Ensemble, pour l’environnement! AEVF et SloWays contre les déchets plastiques

L’Association des Chemins de la Via Francigena et SloWays soutiennent le projet de développement durable, Refill Now, une cartographie de tous les points d’eau le long de la Via Francigena.
Refill Now est un projet environnemental créé par une start-up italienne avec une mission précise : « révolutionner la façon de consommer l’eau potable » en aidant les entreprises privées et les destinations touristiques à créer des alternatives pour réduire la consommation de bouteilles et de matériaux en plastique.

Un réseau partagé de points d’eau publics (fontaines) et privés (hôtels, bars, restaurants et partenaires) où les promeneurs et les citoyens peuvent remplir leurs propres bouteilles d’eau et réduire la consommation de plastique a été créé, en partant de l’île d’Elbe et en s’étendant progressivement à toute l’Italie. La partie innovante du projet est la carte Refill Now, une carte interactive mise à jour en permanence et accessible via un QR code placé sur les gourdes en acier personnalisées. Ainsi, vous pouvez trouver des points d’eau rapidement et facilement, sans télécharger d’application ni partager de données personnelles.

Refill Now est une solution qui réunit des associations, des villes, des entreprises privées (hôtels, bars, restaurants, magasins, voyagistes) et des citoyens pour minimiser l’impact négatif sur notre planète et éduquer les gens à adopter un comportement responsable au quotidien et en vacances. En développant ce projet, en plus de créer un service pour la communauté, nous valorisons la ressource en eau en lui donnant de l’importance ; nous promouvons également le tourisme durable, en valorisant et toutes les entreprises du secteur qui s’engagent à réduire leur impact énergétique. Depuis le début du projet en mai 2019, la consommation de bouteilles en plastique a été réduite d’environ 1,5 million. L’Association des Chemins de la Via Francigena a partagé le projet avec les quelque 300 établissements d’hébergement appartenant au réseau VisitVieFrancigene, sensibilisant les hôteliers et les restaurateurs en leur proposant de participer au projet. SloWays a contribué à la réalisation des gourdes personnalisées, en finançant le projet et en sensibilisant les marcheurs à l’utilisation de la gourde et à la possibilité d’indiquer directement sur la carte les points d’eau potable non indiqués.

Pour découvrir le fonctionnement des gourdes et le QR code lié à la carte de recharge, vous pouvez regarder cette vidéo :

Objectifs du projet :

Réduire la consommation de bouteilles en plastique
Faciliter la localisation des points d’eau potable via une carte
Encourager le développement de points d’eau potable publics et privés
Promouvoir le tourisme durable et un mode de vie responsable

Comment pouvez-vous participer au projet Refill Now ? Achetez sur la boutique SloWays la gourde en acier inoxydable de la Via Francigena avec le QR code, partagez le projet avec vos amis et aidez-nous à cartographier les points d’eau le long du chemin. Un moyen simple, amusant et rapide de réduire la consommation de plastique et de limiter votre impact sur l’environnement qui nous entoure.

CLIQUEZ ICI POUR ACHETER LA GOURDE