Via Francigena

Catégories
News_fr

L’équipe AEVF à la découverte de la Via Francigena hivernale en Suisse

Le 17 Avril dernier, Nicole Franciolini et Simona Spinola, respectivement Social Media Manager et Responsable de communication pour l’AEVF, ont été accueillies par Gaëtan Tornay, Vice-président de l’AEVF, Président de l’Association Suisse de la Via Francigena (ASVF) et Directeur de l’Office de Tourisme Au Pays du St-Bernard basé à Orsières, pour découvrir les secrets de la Via Francigena hivernale en Suisse.

La ville située dans le canton du Valais se trouve au pied du massif du Mont Blanc, sur la route du Col du Grand Saint-Bernard, qui, avec ses 2 473 mètres d’altitude, marque le point culminant de l’ensemble de l’itinéraire de la Via Francigena, ainsi que la frontière entre le tronçon suisse et italien du parcours, qui du col entre dans la Vallée d’Aoste.

L’équipe a ainsi parcouru une partie de la onzième étape de la Francigena suisse, de Bourg Saint-Bernard au Col du Grand Saint-Bernard, porte d’accès aux Alpes italiennes, dans un magnifique panorama hivernal : les abondantes chutes de neige et les températures en dessous de zéro ont nécessité l’utilisation de raquettes et de tous les dispositifs de sécurité nécessaires – pelle, sonde et DVA – sous la supervision attentive d’un expert. Le long du trajet, deux petits refuges offrent un point de repos sûr aux skieurs-alpinistes et aux randonneurs, avec une cheminée prête à l’emploi, un coin cuisine pour un thé ou un repas chaud rapide, et un téléphone pour demander de l’aide en cas de besoin.

Une expérience inoubliable, rendue encore plus spéciale par la nuit passée à l’Hospice du Grand Saint-Bernard, ouvert 365 jours par an, qui accueille randonneurs et amateurs de ski alpinisme et de sports d’hiver. La structure, édifiée en 1050 par les chanoines de l’ordre de Saint Augustin, dispose de 120 lits et offre diverses options de séjour avec la possibilité de prendre le petit déjeuner, le déjeuner (même à emporter) et le dîner dans un contexte de partage et de simplicité. Relié à l’Hospice, un hôtel ouvre à partir du mois de juin, lorsque la vallée en face, complètement glacée pendant les mois les plus froids, révèle le lac pittoresque. À quelques mètres du complexe, la douane marque la frontière entre la Suisse et l’Italie, où la statue de Saint Bernard observe le passage des pèlerins.

Le Col du Grand Saint-Bernard a toujours été un lieu de particulière importance depuis l’époque des anciens Romains qui vénéraient Jupiter Pennin, protecteur des voyageurs, tandis qu’au Moyen Âge, Saint Bernard de Menthon y fit édifier un monastère pour offrir l’hospitalité aux pèlerins en route vers Rome ou de retour de Rome. L’imposant monastère a été agrandi au XIXe siècle et abrite maintenant un musée dédié à l’histoire du col, ouvert pendant les mois d’été. 

L’ensemble du complexe de l’Hospice et des structures adjacentes est facilement accessible en voiture pendant les mois les plus chauds en empruntant la SS27, route qui est fermée d’octobre à début juin et rendue inaccessible par la neige.

 Il est impossible de parler de Saint Bernard sans mentionner les célèbres chiens originaires d’Asie Centrale, qui ont servi au col depuis 1650 comme chiens de garde et de secours en cas d’avalanche. Ces splendides spécimens, présents au Col 12 mois par an jusqu’en 2005, passent les mois les plus froids à Barryland, la fondation qui retrace l’histoire du col et de la race Saint Bernard avec une exposition permanente : actuellement, la fondation est en cours d’agrandissement et à partir de 2025, elle offrira aux visiteurs de nouvelles zones thématiques.

La randonnée en raquettes à moins 10 degrés a confirmé à l’équipe que la Francigena suisse est praticable toute l’année, même sur ses étapes les plus ardues, à condition de consulter attentivement la météo et de se préparer à l’ascension avec un équipement adéquat, une préparation physique appropriée et la compagnie d’un guide certifié qui sait évaluer les risques et dangers d’une zone d’une beauté unique, où la nature règne entre vallées et descentes vertigineuses.

“Rejoindre l’hospice du Grand Saint-Bernard en hiver est une expérience unique, et le contraste avec la route fréquentée en été et les nombreux touristes qui visitent le lieu est surprenant. Personnellement, j’apprécie beaucoup l’atmosphère hivernale, surtout dans le cadre vraiment spécial de l’hospice”

Gaëtan Tornay
Catégories
News_fr

En chemin avec Banca Generali vers un avenir plus durable

Pour 2024 également, la Via Francigena renouvelle sa collaboration avec la Sales Unit Nord-Ouest, coordonnée par Alessandro Mauri de Banca Generali, qui partage avec notre Association des valeurs liées à la responsabilité environnementale et à la protection de l’écosystème. Le groupe financier, à l’avant-garde de la promotion d’un avenir durable, œuvre chaque jour sur plusieurs fronts pour encourager les investissements qui intègrent des facteurs environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance : en d’autres termes, il offre un soutien concret pour aider les citoyens à prendre soin de leurs projets de vie.

La protection de l’environnement, entendue comme une responsabilité quotidienne qui nous concerne tous, est au cœur du projet photographique BG4SDGs – Time to Change, avec lequel Banca Generali concrétise son engagement lié à la lutte contre le changement climatique et à une utilisation plus consciente des ressources naturelles. À travers les clichés du photographe Stefano Guindani, Banca Generali souhaite enquêter sur l’état de réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable qui composent l’Agenda 2030 de l’ONU, et qui constituent des lignes directrices fondamentales pour développer la paix, la justice et l’égalité à tous les niveaux : de la gouvernance des grandes entreprises aux modes de vie responsables pour les individus.

La pauvreté, l’éducation, la nutrition, l’hygiène et l’égalité des genres apparaissent dans la feuille de route de l’Agenda, aux côtés de l’énergie propre et accessible, de la disponibilité de l’eau, de la production et de la consommation responsables et de l’innovation industrielle. Il en ressort un tableau complexe, riche en difficultés et en retards, mais aussi en actions vertueuses dont chacun peut s’inspirer dans son propre contexte. AEVF embrasse cette cause, s’engageant activement dans la valorisation des territoires et la création d’une conscience environnementale tangible : la Via Francigena se dessine ainsi comme un message de paix, facilitant la mobilité durable, le dialogue interculturel et la diffusion d’idées et de valeurs communes pour une Europe plus verte et plus cohésive.

Les photos les plus représentatives du projet BG4SDGs – Time to Change ont été sélectionnées pour une exposition itinérante inaugurée à Venise, qui sera installée dans les principales villes italiennes en 2024. L’objectif ? Générer des réflexions liées à l’environnement, au travail et aux communautés qui doivent continuer à concerner chacun d’entre nous, sans exception.

Catégories
News_fr

L’Assemblée générale de l’AEVF célébrée à Vevey avec un programme culturel extraordinaire

L’Association Européenne des chemins de la Via Francigena a tenu son Assemblée Générale annuelle à Vevey, en Suisse, en présence de nombreux membres venant des quatre pays traversés par la Via Francigena : l’Angleterre, la France, la Suisse et l’Italie. Une réunion internationale très fréquentée dans la prestigieuse salle du Castillo, surplombant le lac Léman.

Après les salutations institutionnelles du maire Yvan Luccarini et de Vincent Bailly, représentant de Lavaux Patrimoine Mondial, l’assemblée a débuté par la remise du diplôme par le vice-président de l’AEVF, Francesco Ferrari, à la municipalité de Vevey pour avoir rejoint l’association.

En séance plénière, de nombreux points importants à l’ordre du jour ont été discutés, notamment l’approbation du budget prévisionnel et du compte rendu financier. La mise en évidence a également été la revue quadriennale du Conseil de l’Europe pour la confirmation de la certification européenne de la Via Francigena qui, en 2024, célèbre ses 30 ans de cette reconnaissance. Une nouvelle section du portail web www.viefrancigene.org est consacrée à ces trente ans d’histoire, présentant une chronologie des événements et une collection de pensées et de réflexions écrites. La page est également enrichie de matériel qui, en cours de réalisation, raconte la Via Francigena dans une version sociale. Enfin, la déclaration de Vevey a consacré l’engagement de l’Assemblée AEVF à poursuivre le travail de promotion, de dialogue et de coopération sur la Via Francigena.

Pendant l’assemblée, les projets stratégiques concernant la Via Francigena dans les tronçons nationaux ont été partagés : en particulier, l’attention s’est portée sur l’avancement des travaux pour l’approbation de la Via Britannica, un itinéraire historique de Londres à Canterbury, au sein du réseau AEVF, et sur le développement du nouveau Comité d’Itinéraire qui sera officiellement lancé à Troyes, en France, le 18 juin 2024, pour une meilleure gouvernance du tronçon français en mettant en réseau les huit départements et les trois régions impliqués.

Un moment important de l’AG a été réservé à l’adhésion de nouveaux membres à la communauté internationale. Outre la commune suisse de Vevey (Vaud), les communes françaises de Braux-le-Châtel (Haute-Marne, Grand Est) et les communes italiennes de San Rocco al Porto (Lodi, Lombardie) et Formia (Latina, Latium) ont été accueillies. Le nombre total de membres est aujourd’hui de 243, comprenant des communes, des provinces et des régions. Deux nouvelles associations « amies » ont également été accueillies : Pro Loco Oriese APS (Orio Litta, Lombardie) et Accoglienza Pellegrina (Valpromaro, Toscane), portant le total à 92 membres.

En plus de l’assemblée, les participants ont eu l’opportunité de participer à une série d’activités offrant une immersion complète dans l’héritage culturel des chemins de la Via Francigena avec un accent particulier sur la ville de Vevey et ce magnifique tronçon suisse du chemin.

Le programme de trois jours a débuté avec le spectacle théâtral « Légende de Sigerico », mis en scène par la « compagnie bien-aimée » (italo-française) dirigée par Carlo Boso : les spectateurs ont été transportés dans le temps à travers la représentation des aventures de Sigerico, évêque de Canterbury, avec un récit passionnant formulé dans le langage de la commedia dell’arte. La découverte du territoire s’est également faite à travers la gastronomie avec une dégustation de vins locaux et de fondue, dans une atmosphère conviviale et accueillante. La partie touristique a connu deux moments importants : la visite guidée de la ville, en trois langues, qui a permis aux participants de découvrir les trésors cachés de Vevey, de son architecture fascinante à ses rues pittoresques, offrant un aperçu complet de la vie et de l’histoire de la ville. La promenade qui s’est déroulée entre les villages et les vignobles le long du magnifique tronçon de la Via Francigena entre Lausanne et Vevey a été particulièrement appréciée. Le paysage culturel qui caractérise cet itinéraire est l’un des points les plus emblématiques et époustouflants de tout le chemin européen : on y trouve les célèbres vignobles reconnus par l’UNESCO pour leur parfaite intégration entre l’écosystème et une civilisation authentique et dynamique.

Deux événements culturels ont été mis en avant : la Conférence sur les itinéraires culturels en Suisse, lors de laquelle des experts ont partagé leurs connaissances sur les itinéraires culturels traversant la Suisse, explorant leurs implications culturelles, sociales, touristiques et économiques ; enfin, l’exposition des panneaux de la Via Francigena, sur la place du Marché. Les participants ont eu l’honneur d’assister à l’inauguration de l’exposition qui illustre l’histoire et le patrimoine des chemins de la Via Francigena à travers une sélection riche de photos avec 16 panneaux d’information destinés au grand public. Une exposition qui s’inscrit parfaitement dans les célébrations des trente ans de la Via Francigena, itinéraire culturel européen.

Le programme de trois jours a été organisé avec le soutien de la municipalité de Vevey et de l’Association Via Francigena Suisse.

Les membres se retrouveront à Monte Sant’Angelo, dans les Pouilles, pour la prochaine assemblée automnale de l’AEVF.

Catégories
News_fr

La Via Francigena accueille la 11e édition de l’Académie de Formation sur les Itinéraires Culturels européens

La 11e édition de l’Académie de formation sur les Itinéraires culturels aura lieu à Brindisi, Italie, du 4 au 7 juin 2024, organisée par l’Institut Européen des Itinéraires Culturels (IEIC) et l’Association Européenne des chemins de la Via Francigena (AEVF), réseau porteur de la Via Francigena, avec le soutien de la région des Pouilles et de la ville de Brindisi, et en coopération avec l’Association « Brindisi e le Antiche Strade ».

Cet événement est organisé dans le cadre des célébrations du 30e anniversaire de la Via Francignea, Itinéraire Culturel du Conseil de l’Europe 1994-2024. Le thème de l’Académie de formation 2024 sera « Coopération européenne et développement durable », en mettant l’accent sur les bonnes pratiques de la Via Francigena.

L’Académie de Formation a pour but d’assurer un apprentissage aux opérateurs des Itinéraires Culturels sur les enjeux actuels dans le domaine du patrimoine culturel et de sa promotion touristique. L’Académie de Formation offre une approche concrète aux enjeux discutés par le biais de la participation d’experts universitaires et professionnels avec qui les opérateurs des Itinéraires Culturels peuvent s’entretenir.

La participation est limitée aux représentants des 47 Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe.

Programme: https://rm.coe.int/2024-training-academy-draft-programme-21march/1680af084c

Catégories
News_fr

La Grande Randonnée vers Paris 

La FFRandonnée a organisé « La Grande Randonnée vers Paris » au départ de 16 villes des quatre coins de la France pour converger vers Paris en 7 itinéraires afin d’arriver tous ensemble le week-end de l’ascension. Cela représente en tout plus de 10 000 km d’itinéraire dont au moins 300 km sur la Via Francigena. En effet un des itinéraires emprunte la Via Francigena au départ de Jougne et traverse les départements du Doubs, de la Haute-Saône et de la Haute-Marne avant d’arriver sur le GR703 dans l’Aube à Clairvaux. 

Le départ sur l’itinéraire de la Via Francigena a été le 31 mars à Jougne. Chaque comité départemental de randonnée a été en charge de l’organisation des marches sur son territoire et un bâton de randonnée s’est transmis de département en département pour rejoindre Paris avec la mention de chaque étape sur celui-ci. Les ambassadeurs de la FFRandonnée étaient accompagnés par des randonneurs membres des clubs affiliés mais également par tous les habitants qui ont souhaitaient se joindre à l’évènement. Tous les jours ce sont entre 15 et 80 randonneurs qui ont rejoint le groupe et de nombreuses municipalités ont réservé un accueil chaleureux au groupe de randonneurs avec une collation ou des animations, comme à Champlitte par exemple où la confrérie Saint-Vincent, l’harmonie de Champlitte et le Vigneron Henriot Pascal et sa fille Orane ont offert un moment de détente et de convivialité autour du vin et de la musique. 

L’AEVF s’est joint à cet évènement à travers diverses publications sur les réseaux sociaux en amont et durant l’évènement afin de mettre en lumière l’itinéraire en France balisé GR®145 et le travail de la FFRandonnée. Martine Gautheron, Vice-Présidente de l’AEVF et Jacques Chevin, chargé de mission pour le développement de la section française de l’itinéraire ont participé à la marche sur quelques étapes en Haute-Saône et Haute-Marne. 

Le comité départemental de randonnée de la Haute-Marne avait prévu également de belles animations sur la Via Francigena avec une visite de Langres le dimanche 14 avril et une représentation du spectacle « La légende de Sigéric » interprété par la troupe de l’Amata Compagnie le mercredi 17 avril. L’itinérance sur la Via Francigena s’est terminé le lendemain en arrivant à Clairvaux (Ville-sous-la-Ferté) avant de retrouver vendredi 19 avril le GR®703 puis le 654 et 113 pour aller jusqu’à Paris.

Félicitations à la FFRandonnée pour cette belle initiative!

Catégories
News_fr

Francigena Fidenza Festival 2024. Clôture de la quatrième édition, avec un regard vers Canterbury

Le Festival Francigena Fidenza 2024 a fermé ses portes après quatre jours vibrants et très fréquentés par un large public. Ce fut un long pont culturel qui a relié l’Europe du Nord à la Méditerranée en passant par la ville de Fidenza (Parme, Émilie-Romagne), située exactement au milieu du parcours (long de 3 200 km) et abritant depuis 2001 le siège de l’Association européenne des chemins de la Via Francigena (AEVF).

Comment s’est déroulée l’édition 2024 Du 11 au 14 avril, 50 événements de sensibilisation, de rencontres scientifiques, de discussions de niveau national, d’animations, de musique et de nombreuses promenades pour découvrir l’itinéraire culturel européen ont eu lieu.

Pendant ces quatre jours de fête, des pèlerins, des randonneurs et des passionnés de toute l’Italie se sont rassemblés. Le matin du dernier jour, pas moins de 300 personnes ont entrepris le parcours Fidenza-Costamezzana-Medesano-Fornovo lors de l’événement « Lenti alla meta ».

La présence de Connie Nolan, conseillère municipale de la ville de Canterbury, a donné une grande importance internationale au Festival et a jeté les bases de futures collaborations avec les administrations locales, les associations, les écoles dans une perspective de dialogue et de coopération. Nolan a été reçue par le maire de Fidenza, Andrea Massari, et l’adjointe Maria Pia Bariggi. Elle a également rencontré les maires de Cadeo, Marica Toma, de Fiorenzuola, Romeo Gandolfi, et de Calendasco, Filippo Zangrandi. Un moment particulier de discussion a eu lieu avec l’AEVF, partenaire du Festival, en présence du président Massimo Tedeschi, du vice-président Francesco Ferrari et de tout le personnel de la Via Francigena.

L’AEVF a contribué au Festival en organisant trois moments culturels et d’animation significatifs : le relais à pied Roveleto di Cadeo-Fiorenzuola-Fidenza des 12 et 13 avril, qui a permis de visiter des abbayes et des points d’intérêt historique et artistique majeurs, l’atelier sur les chemins en Émilie-Romagne le 12 avril, en collaboration avec l’APT Émilie-Romagne, et la conférence scientifique « Vers la certification UNESCO«  le 13 avril, en collaboration avec l’Université de Parme.

Le Festival en est à sa quatrième édition et est désormais un rendez-vous incontournable, mais aussi une bonne pratique à faire connaître dans tout le réseau européen des chemins de la Via Francigena.


Nous tenons à remercier les partenaires qui nous ont soutenus lors de l’événement pour leur coopération : CAMCO, Garmont et Ferrino, qui sont depuis longtemps sur la route avec nous pour améliorer l’expérience des voyageurs 👣.

Catégories
News_fr

Réouverture de l’auberge historique des pèlerins à Sienne, Toscane

« CASA DELLE BALIE » ROUVRE SES PORTES. UN NOUVEAU DÉPART POUR L’HOSPITALITÉ DES PÈLERINS ET DES RANDONNEURS À SIENNE.

Sigerico SpA, en collaboration avec la municipalité de Sienne, a le plaisir d’annoncer la réouverture de la « Casa delle Balie », la première et historique auberge dédiée aux pèlerins empruntant la Via Francigena et la Via Lauretana, ainsi qu’à tous les touristes randonneurs. Après une période d’inactivité due à la pandémie de COVID-19 et à l’hébergement temporaire offert aux femmes ukrainiennes fuyant la guerre, l’établissement sera actif à partir du vendredi 29 mars 2024, marquant un important retour à la normalité et au tourisme en contact étroit avec la nature, la culture et l’art.

La « Casa delle Balie », autrefois refuge pour les enfants abandonnés et aujourd’hui plaque tournante de l’accueil des voyageurs, des sportifs des Strade Bianche et des habitants temporaires soucieux du développement durable, est un point de repère à Sienne, situé dans la ruelle suggestive de San Girolamo, au cœur du centre historique, à quelques pas de la cathédrale de Sienne et intégré au complexe de Santa Maria della Scala. Son histoire, qui la voit enracinée dans le tissu social et culturel de la ville comme lieu d’accueil, se renouvelle aujourd’hui avec sa réouverture. Une étape incontournable pour ceux qui recherchent une expérience authentique au cœur de l’un des centres les plus fascinants d’Italie, un point de référence pour les promenades et le tourisme lent.

« Grâce au travail effectué en synergie avec Sigerico, nous remettons à la disposition des pèlerins un lieu d’accueil et d’hospitalité, qui est un site historique chargé d’une forte signification symbolique. Reliée au complexe de Santa Maria della Scala, la « Casa delle Balie » a joué un rôle social et solidaire précis pour la ville, en accueillant les enfants abandonnés par leur famille. Au fil du temps, le bâtiment a changé sa vocation initiale pour devenir un refuge pour les voyageurs. Ces derniers temps, cependant, la nature caritative de cet espace s’est perpétuée, en accueillant dans cette même maison des jeunes femmes ukrainiennes qui ont fui la guerre. Aujourd’hui, un nouveau cycle commence, un cycle dédié au voyageur, à ceux qui s’arrêtent dans nos magnifiques terres à travers un tronçon urbain unique de la Via Francigena. »

Nicoletta Fabio, maire de Sienne
L’hébergement

D’une capacité de 25 lits répartis sur cinq chambres accueillantes, l’hébergement propose une variété de services conçus pour garantir le confort et la fonctionnalité de ses hôtes. La « Casa delle Balie » couvre une superficie de 350 mètres carrés et dispose de deux entrées indépendantes : la principale sur Vicolo di San Girolamo (numéro 2) et un deuxième accès depuis Via de’ Fusari (numéro 48), spécialement conçu pour faciliter l’accès aux personnes handicapées, avec une chambre équipée d’une salle de bain aux normes.

Les clients peuvent profiter d’une gamme de services ultramodernes et d’une atmosphère chaleureuse et accueillante, grâce au système avancé de chauffage et de climatisation, au Wi-Fi gratuit, ainsi qu’à une buanderie bien équipée avec lave-linge et sèche-linge, réfrigérateur, salles de bains avec douches à pièces, terrasse et salle de loisirs. Ouverte toute l’année, sauf le 25 décembre, l’auberge accueillera ses clients à partir de 15h00 jusqu’en octobre, avec enregistrement de 13h30 à 18h15 (les horaires d’hiver seront annoncés prochainement). L’enregistrement et le paiement (s’ils n’ont pas été effectués auparavant) doivent être effectués au Museo Santa Maria della Scala, Piazza Duomo, 2 de 13h30 à 18h15. Après l’enregistrement, les clients recevront une clé électronique ou un code d’accès et des instructions pour se rendre à leur logement (nom de la chambre et numéro de lit), ainsi que les horaires d’entrée et de sortie du bâtiment.

Fidèle à son engagement à fournir un service de haute qualité, la municipalité de Sienne a actualisé les tarifs à 25 euros par personne et par nuit, draps de lit compris.

La « Casa delle Balie » est plus qu’une simple auberge : c’est un point de rencontre pour les voyageurs du monde entier, un lieu où l’histoire et l’hospitalité se mêlent pour offrir une expérience unique. Nous sommes prêts à accueillir à nouveau les pèlerins et les voyageurs au cœur de Sienne, en leur offrant un séjour inoubliable.

Informations et réservations :

Téléphone : 0577-228788
E-mail : ostello@casadellebalie.it
Site Web avec règlement : www.casadellebalie.it

Catégories
News_fr

La Via Francigena à « Fa’ la cosa giusta ! » 2024 : voici comment cela s’est passé

Cette année encore, la Via Francigena n’a pas manqué le rendez-vous avec « Fa’ la cosa giusta !« , la foire milanaise dédiée à la consommation responsableet aux modes de vie durables, conçue par la maison d’édition Terre di Mezzo. L’événement, devenu un point de référence solide de la scène verte milanaise, attire chaque année des centaines de tour-opérateurs, d’institutions et d’associations de toute l’Italie, ainsi que des milliers de visiteurs intéressés par les bonnes pratiques liées à la consommation responsable et à la mise en valeur de l’excellence territoriale.

3 jours de foire en 40 secondes : VOIR LA VIDÉO

Double anniversaire : une édition placée sous le signe de la fête 

Rendez-vous important avec « Fa la cosa giusta ! » 2024, qui a fêté sa 20e édition avec des chiffres très positifs : près de 40 000 visiteurs et 475 exposants ont animé les trois jours de l’espace d’exposition Allianz MiCo. Parmi les exposants, il y avait de nombreux stands dans l’espace dédié au « Tourisme conscient, grandes promenades et plein air », dans le cadre de la troisième édition de la « Fiera dei Grandi Cammini », l’événement le plus important et le plus incontournable d’Italie sur la marche et le cyclisme.

« Si, il y a vingt ans, on nous avait demandé d’exprimer un souhait pour l’avenir, notre imagination n’aurait peut-être pas été aussi loin. Au contraire, nous voici à nouveau en train de saluer ce long week-end au cours duquel le travail d’une année se concrétise, au cours duquel les petits pas que chacun d’entre nous avons faits vont délimiter un seul Chemin », a déclaré Terre di Mezzo dans le communiqué de presse diffusé à l’issue de l’événement.

Des bougies à souffler également pour la Via Francigena, qui fêtera en 2024 les trente ans de sa certification comme « Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe », obtenue en 1994. Un anniversaire à célébrer tout au long de l’année, avec un programme incontournable d’événements destinés aux amoureux de la marche et au riche panorama d’organisations, d’associations, de prestataires privés et d’institutions qui gravitent autour de la Via Francigena.

Le stand de la Via Francigena parmi les activités, les visiteurs et les nouveautés en 2024

Entre  » vétérans  » de la Via Francigena et curieux à la recherche d’informations pour organiser leur première aventure, les visiteurs étaient nombreux sur le stand de l’AEVF, partagé pour l’occasion avec notre partenaire sloWays.

De nombreuses activités destinées au public pèlerin, organisées en collaboration avec les partenaires de l’AEVF CAMCO, Ferrino, Garmont, sloWays, AllTrails, Coop, Flixbus et Trenitalia, ont animé les trois jours de la foire et ont impliqué des centaines de participants. Les plus chanceux – leurs noms seront révélés sur les réseaux sociaux de l’AEVF le 5 avril! – recevront gratuitement du matériel spécialisé pour leur prochaine randonnée, signé Ferrino, Garmont et CAMCO, ou un bon d’une valeur de 100 euros sur un voyage sloWays.

Enfin, des cartes, des pin’s, des brochures, des cartes postales et beaucoup de questions sur la Via Francigena, mais pas seulement : le stand met en avant la nouvelle saison de randonnées gratuites, qui débutera en avril avec les randonnées du Festival Francigena Fidenza et de mai à octobre avec l’édition 2024 de « Coop Outdoor – I love Francigena« .

Les perspectives de la Via Francigena : signature d’un protocole d’accord avec le ministère du tourisme

Le chemin de la Via Francigena continue d‘avancer et son avenir passe aussi par « Fa’ la cosa giusta ! » 2024 : lors de la conférence de presse d’ouverture de l’événement, le protocole d’accord entre l’AEVF et le ministère du Tourisme a été présenté en présence de la ministre Daniela Santanchè et de la conseillère régionale du Latium pour le tourisme et l’environnement Elena Palazzo. Le protocole complète l’accord opérationnel entre le Ministère du Tourisme et les régions, qui prévoit l’allocation d’un million et 690 mille euros pour initier toutes les actions nécessaires à la promotion de la marche. Nous en avons parlé ici :

Cette année encore, la participation de la Via Francigena à « Fa’ la cosa giusta ! » a marqué le début officiel de la saison des randonnées ! Restez à l’écoute des réseaux de l’AEVF pour toutes les nouvelles et les événements à venir !

Catégories
News_fr

La Via Francigena au Salon Destination Marne

Du 15 au 18 mars s’est déroulé le salon du tourisme « Salon Destination Marne » à Châlons-en-Champagne, Grand Est. C’est un salon organisé par l’ADT de la Marne tous les deux ans. Lors de la dernière édition en 2022 la Via Francigena a également été représentée. Il a été inauguré le vendredi par la ministre en charge du tourisme, des entreprises et de la consommation, Olivia Grégoire, le Président du Conseil départemental de la Marne, Jean-Marc Roze, et la Vice-Présidente de la Marne en charge du Tourisme Annie Coulon.

L’Association Européeene des Chemins de la Via Francigena a été invité par l’ADT de la Marne pour tenir un stand avec la FFRandonnée le samedi et dimanche. Il accueille plus de 170 exposants sur un espace de plus de 4 000 m² avec des artisans, des maisons de champagne, des restaurateurs, des offices de tourismes et autres prestataires touristiques. Les journées furent ponctuées par de nombreuses animations musicales, déguisements, clowns… Ce fût une opportunité de faire de nombreuses rencontres avec les visiteurs qui sont venus pour l’occasion afin de leur faire découvrir la Via Francigena. En 2022 ce furent plus de 9 000 visiteurs qui ont arpenté les stands et cette année la fréquentation était au moins similaire si ce n’est plus importante que lors de la dernière édition.

Ce salon de tourisme situé au milieu du parcours français de la Via Francigena a permis de faire rayonner davantage l’itinéraire culturel du Conseil de l’Europe et de sensibiliser les locaux, habitants tout comme élus ainsi que les autres prestataires touristiques exposant sur le salon. Le prochain Salon aura lieu en 2026 et la Via Francigena sera à nouveau invitée par l’ADT de la Marne et nous les en remercions !

Catégories
News_fr

Le ministère du Tourisme italien, les régions et l’AEVF s’unissent pour la Via Francigena

Le Ministère du Tourisme italien, les Régions et l’AEVF travaillent ensemble pour promouvoir la Via Francigena en 2024 et 2025, avec un accent particulier sur le Jubilé de l’année prochaine.

Le vendredi 22 mars à Milan, à l’occasion de la foire « Fa’ la cosa giusta ! », laccord opérationnel avec le ministère du Tourisme pour la mise en œuvre du plan de communication dans le cadre de l’intervention intitulée « Via Francigena – Actions transversales » a été signé en présence de la ministre Daniela Santanchè et de la conseillère pour le tourisme et l’environnement de la Regione Lazio Elena Palazzo. L’allocation d’un million six cent quatre-vingt-dix mille euros est prévue pour lancer toutes les actions nécessaires à la promotion de la Voie, qui verra la Région Lazio dans le rôle de leader.

L’engagement a également été signé par les régions concernées (Val d’Aoste, Piémont, Lombardie, Émilie-Romagne, Ligurie, Toscane, Campanie et Pouilles) avec la Direction générale de la valorisation et de la promotion du tourisme du ministère.

Au centre des activités se trouve le travail de promotion, qui va de la création de campagnes de promotion-publicité destinées à différents pays du monde à la mise en place de stands dédiés dans les foires internationales les plus importantes. L’amélioration du portail www.viefrancigena.org, qui permet de planifier et d’organiser son voyage, est également prévue par le biais d’une application. Des visites de presse seront également organisées pour les journalistes, les blogueurs et les influenceurs qui pourront raconter la Via Francigena de leur point de vue.

Le projet est réalisé en étroite collaboration avec l’Association Européenne des chemins de la Via Francigena.

Il s’agit d’un projet qui relie, du nord au sud, toute l’Italie sur 2 000 km : un bel exemple de coopération entre des institutions engagées ensemble à soutenir l’itinéraire de la Via Francigena dans sa dimension infrastructurelle et internationale.

Vous pouvez également être intéressé par :

Ministère italien du Tourisme et AEVF : un protocole pour promouvoir et internationaliser la Via Francigena