Via Francigena

Équipement


Comme pour toute longue randonnée, il existe trois pièces d’équipement essentielles à la réussite de votre marche : le sac à dos, les chaussures et les chaussettes.

Aucun d’entre eux ne doit être négligé, et chacun mérite un choix réfléchi et un investissement approprié.

Sac à dos

Nous recommandons un sac à dos de randonnée de 30-40 litres pour une femme et de 35-45 litres pour un homme, d’une excellente marque, léger, avec des bretelles et une ceinture bien rembourrées, éventuellement avec un dos en filet qui l’éloigne du dos et évite une transpiration excessive. Achetez-le dans un magasin spécialisé avec un personnel compétent et n’oubliez pas que les sacs à dos ont des tailles différentes selon la taille de l’utilisateur. Assurez-vous donc qu’il est à votre taille ou, mieux encore, que vous pouvez régler la taille du dossier. Sachez qu’il existe des sacs à dos pour femmes, dont les bretelles ont une forme différente et dont le dos est plus petit. Deux poches sur la fermeture supérieure et deux poches latérales extérieures sont indispensables, ainsi que la housse imperméable du sac à dos et la poche avec un trou pour le sac à eau.

Le poids idéal du sac à dos sans eau est de 10 % du poids du corps. Une femme de 60 kg devrait donc pouvoir voyager avec un sac à dos de 6 kg, y compris le poids du sac lui-même. Cela vous obligera à faire preuve de frugalité, ce qui est également très utile dans la vie quotidienne.

Nous vous conseillons d’utiliser des matériaux techniques et des fibres synthétiques ; pour vous aider à respecter les limites de poids, nous vous suggérons de suivre la liste de la page suivante. Le contenu du sac à dos doit être placé dans des sacs en plastique solides, ou mieux encore dans des sacs légers et imperméables, pour le protéger de la pluie. Le sac à dos doit être porté de manière à ce que le poids repose principalement sur les hanches, en serrant la ceinture ; les bretelles doivent être ajustées après avoir serré la ceinture afin de ne pas trop peser sur les épaules et il est important de bien fermer et ajuster la sangle qui relie les bretelles.

Chaussures

Les chaussures doivent être bien rodées (évitez de marcher avec des chaussures neuves !) et doivent être d’une taille supérieure à votre pointure habituelle.

Pour les sections de montagne, nous recommandons des chaussures montantes avec Goretex : les chemins sont parfois accidentés et les dénivelés élevés, le risque d’entorses ou de problèmes articulaires avec des chaussures basses est donc plus important.

Sur les autres itinéraires, nous recommandons des chaussures basses pour le trail running (course en montagne) ou le trekking. Si vous voyagez en plein été, nous vous déconseillons le Goretex, qui augmente la transpiration des pieds.

Nous vous recommandons de ne pas porter de tongs mais des sandales de trekking, à porter au moment du repos mais aussi en cours de route, en cas de pieds douloureux. Les sandales sont également utiles lorsque vous vous arrêtez : quelques minutes sans chaussures suffisent pour permettre à la peau de vos pieds de respirer et réduire considérablement le risque de formation d’ampoules.

Chaussettes

Les chaussettes sont un élément fondamental pour la prévention des ampoules : il doit s’agir de chaussettes de trekking, d’excellente qualité, avec bout et talon rembourrés.

Autres accessoires

Le sac de couchage et les serviettes ne sont nécessaires que si vous choisissez de dormir dans des auberges et des structures  » pèlerines  » ; si vous optez pour des hôtels ou des B&B, vous pouvez alléger votre sac à dos.

Si vous prévoyez d’utiliser l’application, nous vous recommandons d’apporter une  » banque d’énergie  » d’au moins 5 000 mAh pour votre téléphone.

Les bâtons de marche télescopiques peuvent être très utiles : ils soulagent vos pieds et vos jambes, vous aident à traverser des gués et à marcher sur des chemins escarpés.