Via Francigena

Choisir des chaussures de marche : éléments à prendre en compte 

Lors d’une longue marche, les pieds sont anormalement sollicités. Il est donc important de faire le bon choix, mais comment trouver la chaussure de marche la plus appropriée”?

En ce qui concerne le parcours de la Via Francigena, le choix dépend de la saison et de l’itinéraire que l’on décide d’emprunter : si l’on doit parcourir l’ensemble de l’itinéraire et traverser ensuite les Alpes au col du Grand-Saint-Bernard, une chaussure haute imperméable est un choix quasi obligatoire. Pour étudier le déroulement de la marche et réfléchir ainsi aux chaussures appropriées, nous vous conseillons de télécharger l’application AllTrails, qui offre une réduction spéciale pour la version payante.

Les chaussures de randonnée, par exemple, sont très légères et confortables et, par rapport à des chaussures plates, ont l’avantage de soutenir la cheville, très sollicitée par le poids du sac à dos, ce qui permet d’éviter les entorses et les problèmes articulaires et tendineux, surtout dans les passages les plus accidentés. En outre, les chaussures imperméables permettent d’affronter les (rares) gués et protègent les pieds de la pluie et de la boue. Une chaussure de bonne qualité est utile sur les petites routes de terre et d’asphalte.

En revanche, la chaussure de trekking basse, surtout si elle est très respirante (et donc non imperméable), est une meilleure solution pour les périodes plus chaudes, car elle évite la transpiration excessive qui facilite la formation d’ampoules. Avec cette chaussure, on perd le soutien de la cheville et elle est donc moins adaptée aux tronçons les plus exigeants du sentier, ainsi qu’au franchissement de gués et à la pluie.

Le port de sandales de trekking, en plus des chaussures de marche, est très utile pour libérer et laisser respirer les pieds dans les moments de détente, mais aussi pour se doucher, ou franchir des gués. Bien que certains pèlerins utilisent des sandales pour marcher pendant la journée, même si elles sont bien faites, il est conseillé d’éviter de les utiliser pendant de longues périodes afin d’éviter les ampoules. D’autre part, les sandales ne protègent pas le pied des chocs accidentels contre les pierres et les obstacles, et ne sont donc pas adaptées aux tronçons où le chemin devient accidenté.

En revanche, les “baskets”, c’est-à-dire les chaussures conçues pour d’autres sports et non spécifiquement pour la marche de longue durée, sont largement déconseillées : en effet, elles peuvent avoir des semelles trop fines ou trop souples, qui ne soutiennent pas suffisamment la cheville. Le fait qu’elles soient confortables au quotidien ne signifie pas qu’elles sont adaptées à la marche. L’utilisation d’une chaussure pour une promenade implique très peu d’efforts par rapport à une marche de 25 km par jour pendant plusieurs jours.

Où acheter des chaussures 

Pour l’achat, il est préférable de choisir un magasin spécialisé, où les vendeurs disposent de l’expertise technique appropriée pour donner des conseils. Il ne faut pas être pressé de trouver le bon modèle. Il faut prendre le temps d’essayer et de comparer différents modèles, de les porter longtemps, de marcher et d’y ajouter dès le début des chaussettes adaptées. Certains magasins sont équipés d’une plate-forme qui simule une descente, où vous pouvez vérifier si l’ajustement est correct ou “si vous touchez l’orteil”. Il est important de se rappeler que le pied gonfle généralement, surtout s’il fait très chaud, et que les chaussettes de randonnée sont rembourrées. Il serait donc judicieux de choisir une chaussure assez grande, au moins une pointure au-dessus de celle que vous portez habituellement.

Les chaussures trop rigides et adaptées à la haute montagne sont également à éviter. Toutefois, une chaussure bien structurée et fraîchement essayée peut donner une impression de rigidité, mais cette sensation n’est qu’initiale, car après un usage prolongé, elle tend à disparaître.
Bien que les rabais soient tentants, il n’est pas rentable de parier sur les économies lors du choix des chaussures. Il vaut mieux investir une somme raisonnable dans une paire de chaussures de qualité pour s’assurer d’avoir le bon équipement et partir du bon pied.

Après l’achat, il est nécessaire de “tester” les chaussures pendant quelques jours avant le départ. D’abord à la maison, puis pour quelques petites promenades, puis pour des distances de plus en plus longues. L’utilisation directe de chaussures neuves comporte un risque important, même si elles sont apparemment confortables. Avant de les utiliser, elles doivent être correctement rodées.

Notre partenaire Garmont propose un large choix de chaussures, sur lesquelles vous pouvez également bénéficier d’une réduction de prix si vous avez l’intention de parcourir la Via Francigena : Découvrez ici la réduction réservée aux pèlerins de la Via Francigena pour l’achat d’une paire de chaussures Garmont.

Parmi les nouveaux modèles, on trouve également la chaussure hybride 9.81 HI-RIDE, dont nous avons parlé lorsque nous avons abordé la Via Francigena à vélo. Une autre considération importante à prendre en compte est le choix de la chaussure au cas où vous souhaiteriez parcourir l’itinéraire, en tout ou en partie, à vélo, car dans ce cas, en plus des modèles qui permettent de rester accroché aux pédales, il est bon de prendre ceux qui ont également une semelle adaptée à la marche.

Chaussettes 

Le choix des chaussettes est presque aussi important que celui des chaussures.
Les bonnes chaussettes sont les chaussettes spéciales anti-ampoule, renforcées au niveau des orteils et du talon. Elles coûtent généralement un peu plus cher que les chaussettes normales, mais le confort qu’elles procurent justifie cette dépense.
Les chaussettes en laine mérinos sont particulièrement recommandées, et il en existe une version légère pour l’été.
Pensez à emporter au moins trois paires de chaussettes, afin d’avoir toujours une paire sèche à disposition.

Soins des pieds 

Le principal problème lié à l’utilisation de chaussures et de chaussettes inadaptées est la formation d’ampoules sur les pieds, qui peuvent être très gênantes et douloureuses. Les ampoules se forment généralement par le frottement de la peau sur la chaussure, et leur formation est favorisée par la présence de sueur et d’humidité. Parfois, des ampoules se forment également entre les orteils, ce qui peut être évité en étalant un peu de vaseline entre les orteils pour éviter les frottements.
Une première règle utile pour garder ses pieds aussi secs que possible : peut éviter de se tremper les pieds en marchant, car cela ramollit la peau et la rend plus vulnérable. Cela vaut également en cas de forte chaleur, même s’il n’est pas facile de résister à la fraîcheur d’une fontaine ou d’un ruisseau.

La même règle s’applique au passage des gués. Il est bon de se sécher soigneusement la peau avant de se rechausser.
Une autre bonne habitude est d’enlever ses chaussures et ses chaussettes à chaque arrêt, même bref : cela permet à la peau des pieds de “respirer” et de s’assécher. Si vous prévoyez d’entrer dans un bar ou un lieu de visite, l’alternative est de porter des sandales pieds nus.

Prendre le temps de faire un bain de pieds le soir est également très sain.  Surtout si, après avoir bien lavé vos pieds, vous appliquez sur votre peau une crème spéciale contre la fatigue. Cette opération doit être répétée le lendemain matin, dès le réveil. Les résultats seront étonnants !

Pour les soins des pieds et d’autres conseils pour protéger la santé de votre corps lorsque vous marchez, nous vous recommandons de lire nos conseils sur la préparation de votre propre trousse de premiers secours.

Conclusions 

Comme nous l’avons vu, les pieds sont la partie du corps la plus sollicitée, la principale source d’inconfort et de douleur, et ce n’est pas un hasard s’ils sont le principal sujet de conversation des pèlerins.
La qualité des chaussures et des chaussettes est fondamentale pour prévenir la plupart des problèmes que l’on peut rencontrer sur le chemin : il ne faut donc pas lésiner sur les dépenses, mais consacrer du temps et de l’attention au choix des articles les mieux adaptés à ses besoins.

Erica Scatizza
Erica Scatizza
Appassionata di ambiente, natura e "saperi locali" ha scoperto lo storytelling con cui intende raccontare "emozionando" progetti e iniziative sostenibili. Collabora con Via Francigena per far conoscere il contributo dei tanti partner nel promuovere la bellezza del cammino.
evden eve nakliyat ücretleri İstanbul evden eve nakliyat İstanbul evden eve nakliyat pendik escort anadolu yakası escort şişli escort bodrum escort sex yasbetir1.xyz winbet-bet.com 1kickbet1.com 1xbet-1xir.com 1xbet-ir1.xyz hattrickbet1.com 4shart.com manotobet.net hazaratir.com takbetir2.xyz 1betcart.com betforwardperir.xyz betforward-shart.com betforward.com.co betforward.help betfa.cam 2betboro.com 1xbete.org 1xbett.bet romabet.cam megapari.cam mahbet.cam