Via Francigena

La Via Francigena dans le Salento : marcher entre saveurs, traditions et histoire

Les Pouilles, terre d’anciennes bergeries, bénéficiant d’un climat doux, se révèlent être l’endroit idéal pour organiser un voyage tout au long de l’année. Peut-être à un rythme lent, à pied ou à vélo, en suivant les traces des anciens pèlerins en route vers les ports d’embarquement pour la Terre Sainte : Brindisi, Otrante, Bari et Santa Maria di Leuca.

La Via Francigena dans le Salento s’étend le long du talon de la botte sur environ 120 km : une immersion dans la culture de cette région qui offre une multitude d’étapes incontournables, des grandes villes telles que Lecce et Otrante, cités millénaires tournées vers l’est, en passant par les villages et la campagne parsemée d’oliviers et de murs en pierre sèche.

Explorons ensemble les étapes clés où faire halte ainsi que les solutions disponibles en cours de route pour se reposer et se désaltérer.

IndEX
  1. Les chemins
  2. Les étapes
  3. Quand parcourir la Via Francigena dans le Salento ?
  4. Les lieux à ne pas manquer le long de la Via Francigena dans le Salento
  5. Où dormir et quoi manger
  6. Le guide de la Via Francigena dans le Sud

1. Les chemins

Le Salento est traversé dans son intégralité par la Via Francigena, qui se divise en plusieurs itinéraires, tous praticables à pied et à vélo : le principal relie Rome à Santa Maria di Leuca, entrant dans les Pouilles à l’étape n° 21, reliant Buonalbergo à Celle di San Vito ; l’itinéraire du Monte Sant’Angelo, reliant Troia au Monte Sant’Angelo puis rejoignant la Litoranea ; le troisième itinéraire viable, reliant le Monte Sant’Angelo à Bari et rejoignant ensuite le parcours principal en direction de Santa Maria di Leuca. Le quatrième itinéraire accessible aux pèlerins est la Via Bradanica, une variante menant d’Ordona à la ville de Matera.

Au cours de ces itinéraires, les sentiers croisent ou retracent d’anciennes routes, telles que la Via Traiana Calabra (de Bénévent à Brindisi), la Via Leucadense (de Lecce à Santa Maria di Leuca), la Via Micaelica (de Rome au Monte Sant’Angelo). Le territoire traversé est riche en témoignages historiques de différentes époques : de l’abbaye romane de Santa Maria di Cerrate aux dolmens et menhirs (nombreux à Giurdignano), en passant par les cryptes, les églises rupestres et les moulins à huile. En traversant ce territoire, on peut admirer les villes et villages de l’intérieur, véritables joyaux du style architectural unique qu’est le baroque de Lecce. Enfin, comme si cela ne suffisait pas, la mer est omniprésente tout au long du parcours, rencontrée à plusieurs reprises dans presque toutes les étapes.

2. Les étapes

Ci-dessous se trouve la liste exhaustive des étapes qui composent la Via Francigena dans les Pouilles, totalisant 544,6 km. L’itinéraire complet avec tous les détails techniques est disponible dans la section dédiée. Il est également possible de télécharger le tracé de l’itinéraire avec le code de réduction offert par le partenaire AllTrails.

Étapes de l’itinéraire principal dans les Pouilles jusqu’à Santa Maria di Leuca
Étapes de la route vers le Monte Sant’Angelo (109 km)
Étapes de la Via Litoranea (143,8 km)
Étapes de la Via BRADANICA (218,8 km)

3. Quand parcourir la Via Francigena dans le Salento ?

La Via Francigena dans le Salento est praticable tout au long de l’année grâce au climat tempéré de la région. Les hivers y sont doux et les précipitations importantes uniquement durant les premiers mois de l’année. Seuls les Apennins et le Gargano connaissent des températures plus froides en hiver, avec parfois des chutes de neige en altitude. En revanche, les étés peuvent être très chauds, surtout en juillet et en août, il est donc recommandé de se munir d’équipements adaptés pour affronter la chaleur.

➡️ Lisez ici nos conseils sur la marche pendant les mois les plus chauds de l’année

4. Les lieux à ne pas manquer le long de la Via Francigena dans le Salento

Le Salento est une région variée, chargée d’histoire, de paysages à couper le souffle et de traditions populaires ; il est impossible de résister à l’envie de s’aventurer hors des sentiers battus pour découvrir ce territoire.

Nous entrons véritablement dans le territoire du Salento avec l’étape n°37 de Torre Canne à Torre Sabina, mais c’est avec l’étape suivante (n°38) que nous arrivons dans la première ville du Salento traversée par la Via Francigena : Brindisi. On peut y admirer les colonnes romaines, symboles de la ville et supposées être les bornes de la Via Appia, ainsi que la promenade Regina Margherita. À l’étape suivante, juste avant d’arriver à Torchiarolo, vous trouverez la zone archéologique de l’ancienne ville de Valesio, qui mérite vraiment un arrêt. En poursuivant votre route, vous atteindrez Lecce, le centre historique le plus important du Salento. Au cœur de l’architecture baroque de Lecce, il est impossible de ne pas être captivé par les façades des bâtiments qui incarnent ce style. Le Monastero degli Olivetani est particulièrement intéressant. Il s’agit d’un ancien couvent du XIIe siècle composé de deux cloîtres contigus, d’un puits à colonnes solomoniques et d’une coupole en son centre.

En poursuivant notre route, nous atteignons un autre centre important du Salento : Otranto. Située au point le plus à l’est de l’Italie, c’est la première ville où l’on peut voir poindre l’aube d’un jour nouveau. La ville est ceinte de remparts défensifs et abrite un dédale de ruelles et de rues bordées de maisons blanches. Les influences des dominations grecque, byzantine et aragonaise se manifestent dans son architecture. Le château aragonais, l’église byzantine de San Pietro et le château médiéval de Corigliano d’Otranto sont particulièrement remarquables. Si vous parcourez cet itinéraire en été, une halte pour se baigner à la Baia dei Turchi, l’une des plages les plus renommées du Salento, à quelques kilomètres du centre d’Otranto, s’impose. D’autres attractions naturelles idéales pour se rafraîchir se trouvent en continuant le sentier en direction de Tricase, telles que la piscine naturelle de Marina di Serra et le bras de mer d’Acquaviva. Enfin, la dernière ville du Salento est Santa Maria di Leuca, également dernière étape de la Via Francigena. La basilique de Santa Maria de Finibus Terrae, perchée sur la Punta Melisio, offre un panorama magnifique où prendre les plus belles photos de la baie et du port en contrebas. Outre la basilique, le phare, l’un des plus hauts d’Europe, constitue une attraction majeure. Il est possible de le visiter sur réservation, offrant une vue sur la côte grecque et les monts Acrocerauni, à la frontière avec l’Albanie.

5. Où dormir et quoi manger

Une randonnée dans le Salento est également une immersion dans les saveurs d’autrefois et l’hospitalité de ses habitants. Le parcours est jalonné de structures d’accueil telles que des auberges, des B&B et des campings où passer la nuit, comme l’indique la section dédiée du site : “L’accueil est souvent ce qui rend un voyage unique, grâce aux rencontres que l’on fait sur le chemin. Des personnes, des visages, des passions“, déclare Luca Bruschi, directeur de notre association, “c’est dans les Pouilles qu’est né le premier réseau d’auberges POP (Auberges publiques des Pouilles)“. Toutes les saveurs sont à portée de main : l’excellent vin local accompagne les pâtes maison préparées avec des pois chiches, les savoureux légumes sauvages et les délicieux desserts. Une fois de plus, Luca Bruschi, après son dernier voyage le long de la Francigena dans le Salento, confirme que “la bonne cuisine est un élément tout aussi important pour découvrir cette terre, avec ses couleurs, ses parfums et ses odeurs : des calamars grillés aux orecchiette, du pancotto au poulpe, des olives aux rustico leccese et aux pasticciotti”. Les vins ne sont pas en reste : Le Negramaro, le Primitivo et les blancs du Salento doivent être savourés avec délice, à la fin de chaque étape“.

6. Le guide de la Via Francigena dans le Sud

“Via Francigena nel Sud : 930 km à pied entre le Latium, la Campanie, la Basilicate et les Pouilles” est le guide publié par Terre di Mezzo sous le patronage de l’AEVF, disponible à l’achat en ligne et proposé en italien et en anglais. Pour chaque étape, il offre des cartes détaillées, le profil altimétrique, les points d’eau potable, des indications sur le type de terrain (terre ou asphalte), ainsi que des informations sur les hébergements et les sites à visiter. Bien que le guide soit principalement dédié à la marche, la plupart de l’itinéraire décrit peut également être parcourue à vélo.

➡️ Cliquez ici pour acheter le guide en italien

➡️ Cliquez ici pour acheter le guide en anglais

Redazione AEVF
Redazione AEVF
evden eve nakliyat ücretleri İstanbul evden eve nakliyat İstanbul evden eve nakliyat pendik escort anadolu yakası escort şişli escort bodrum escort sex yasbetir1.xyz winbet-bet.com 1kickbet1.com 1xbet-1xir.com 1xbet-ir1.xyz hattrickbet1.com 4shart.com manotobet.net hazaratir.com takbetir2.xyz 1betcart.com betforwardperir.xyz betforward-shart.com betforward.com.co betforward.help betfa.cam 2betboro.com 1xbete.org 1xbett.bet romabet.cam megapari.cam mahbet.cam