Via Francigena

Ivrée célèbre la Via Francigena, des données encourageantes dans le Piémont pour l’itinéraire européen

Redazione AEVF
Redazione AEVF

« Aujourd’hui est un jour de fête pour la Via Francigena, pour Ivrée et pour le Piémont. Je crois que nous pouvons faire plus encore pour rendre Ivrée et le territoire accueillant envers cette forme de tourisme ».

Le maire d’Ivrée, Stefano Sertoli, a ouvert la journée de rencontres consacrée à l’itinéraire culturel du Conseil de l’Europe dans la ville patrimoine UNESCO. Le théâtre Giacosa, rempli d’étudiants, d’associations et de représentants de l’itinéraire provenant d’Italie, de France, de Suisse et d’Angleterre, a accueilli la conférence sur la Via Francigena dans le Piémont organisée par la région Piémont, la Ville d’Ivrée et Turismo Torino e Provincia à l’occasion de l’Assemblée Générale de l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF).

Conduite par Daniela Broglio, directeur de Turismo Torino e Provincia, de nombreuses interventions et témoignages du territoire se sont suivis sur la scène. L’enthousiasme vers la croissance du tourisme lent est important dans tous les milieux du Piémont et l’engagement des institutions est central, comme cela a été démontré lors de la rencontre avec les représentants des 4 tronçons du parcours Francigena : l’axe Morenico – Canavesana, Vallée di Susa « Voie Cyclable du Val di Susa », axe Turin – Vercelli et la Via Francigena vers la mer.

« Nous avons recensé le passage d’environ 5.000 pèlerins à Ivrée, un boom par rapport à l’année dernière » a rappelé Paolo Facchin, le président de l’association Via Francigena di Sigerico Ivrea qui soutient les pèlerins de passage le long du tronçon morenico-canavesana. De nombreux points forts qui doivent consolider, avec la demande d’une plus grande prise de conscience de la part du territoire, un travail en réseau avec le regard pointé vers les Alpes.

Le mot est passé aux contributions internationales de l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena menés sur scène par Velia Ann Coffey, vice-présidente de l’AEVF pour l’Angleterre, Martine Gautheron, vice-présidente de l’AEVF pour le développement de la Francigena en France et Christian Schülé pour Aigle Région (canton de Vaud, Suisse). Place au thème de l’accueil raconté par ceux qui travaillent au contact des pèlerins. L’accueil religieux a été au centre de l’intervention de Don Michele Dosio (vice-président de l’association Ad Limina Petri). Alberto Conte (Casa del Movimento Lento de Rappolo), Lorella Lavatori (Ivrea Canoa Club), Tiziana Grigoletto (Ostelo Sancti Eusebi) et Milena Falco (Società Cooperativa Culturalpe), ont confirmé la tendance positive pour la Francigena en soulignant l’opportunité de développement pour le territoire d’un tourisme à pas lent.

« Nous sommes satisfaits de cette conférence qui précède l’assemblée générale de l’AEVF et que nous avons organisé en tant que Turismo Torino e Provincia – a ajouté Daniela Broglio, directrice de Turismo Torino e Provincia – C’est un rendez-vous qui a enregistré la participation d’organismes publics, d’associations et d’opérateurs qui ont donné un cadre de la VF dans le Piémont. Il y a plus d’intérêt, les idées apparues nous conduisent à travailler de mieux en mieux en orientant nos actions de communication et de promotion et en procédant vers une exposition de l’offre de meilleure qualité ».

« La rencontre à Ivrée est très importante parce qu’elle fait sortir une Via Francigena pluriel, faite de tronçon italien, suisse, français et anglais et de 13 régions, plus celles du sud, mais en même temps la Via Francigena est unique parce que nous sommes les fils du Conseil de l’Europe. C’est ce que nous affirmons avec force à Ivrée, patrimoine UNESCO – a rappelé le président de l’AEVF, Massimo Tedeschi Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe et valeur de défense du patrimoine de l’UNESCO s’unissent et donnent lieu à de nombreuses initiatives positives pour le développement du territoire ».