Via Francigena

Bourg-Saint-Pierre – Ivréa parcouru par Romain

Redazione AEVF
Redazione AEVF

En juin 2016, le blogueur Romain était en vacances en Toscane et a vu le balisage Via Francigena qui l’a rendu curieux. Après quelques recherches, il a décidé d’en parcourir le tronçon italien avec un ami en plusieurs fois un an plus tard. Il décrit son parcours de Bourg-Saint-Pierre à Ivréa en 7 jours, en annonçant sa volonté de poursuivre jusqu’à Rome en grandes étapes à pied ou en vélo (en fonction des régions).

Il a pu noter les différentes caractéristiques rencontrées le long de l’itinéraire dans cette vallée (en passant par les coteaux): montagne, vignes, villages, Histoire et rencontres.

Quelques conseils pratiques sont fournis sur le tourisme (sommets et cols célèbres, spécialités gastronomiques et œnologiques locales, techniques de cultures de la vigne, Histoire) et sur les aspects pratiques de la randonnée (où dormir, quoi manger, comment atteindre un certain lieu…). Voici le descriptif de ses déplacements :

On a laissé la voiture à Ivréa, puis nous avons pris un train jusqu’à Aoste, puis un bus jusqu’à Bourg-Saint-Pierre en Suisse. Nous y avons passé la nuit à l’hôtel du Crêt, dans un dortoir. Bon rapport qualité/prix.

Bourg-Saint-Pierre – Col du Grand-Saint-Bernard : 13 km, 1100 m de dénivelé positif (d+), nuit à l’hospice du Grand-Saint-Bernard. Belle étape sur sentier, dommage que l’on voit autant les voitures/motos monter au col. Superbe accueil à l’hospice, nous recommandons vivement.

Col du Grand-Saint-Bernard – Etroubles : 14 km, 1300 m de dénivelé négatif (d-), nuit avec bon rapport qualité/prix dans la Casa Alpina Sacro Cuore.

Etroubles – Aoste : 16 km, 500 m d-, nuit dans une location d’appartement via Airbnb. Centre ville très agréable, avec de nombreux vestiges romains.

Aoste – Châtillon : 30 km (notre étape la plus longue), 620 m d+, 650 m d-, nuit dans l’hôtel Rendez-Vous, bon rapport/qualité prix.

Châtillon – Verrès : 19 km, 670 m d+, 850 m d-, nuit à Il Casello à éviter.

Verrès – Pont-Saint-Martin : 15 km, 200 m d+ , 220 m d- , nuit dans le camping Montbarone. Super accueil et notre meilleur rapport qualité prix du séjour. La propriétaire met à disposition des pèlerins ou randonneurs en itinérance une caravane privative avec un auvent en bois. Il y a aussi la piscine pour se rafraîchir. Nous recommandons fortement.

Pont-Saint-Martin – Ivréa : 22 km, 360 m d+, 460 m d-. Retours à la voiture que nous avions laissé une semaine avant. Nous avions fait le trajet entre Ivréa et Bourg-Saint-Pierre en train (Ivréa / Aoste) puis en bus (Aoste / Bourg-Saint-Pierre).

Niveau matériel, restez “light”, mais pensez que :

– l’itinéraire monte à 2500 mètres d’altitude où la météo peut vite changer.

– vous restez des heures dehors, donc prévoir les différentes éventualités de temps, à la chaleur, à la pluie et au froid.

– en juin nous avons eu chaud, même très chaud, heureusement il y a pas mal de points d’eau tout le long du parcours et nous avons aussi su profiter des arroseurs automatiques.

– on randonne sur des bons sentiers, des chemins carrossables ou des routes peu fréquentées, donc oubliez vos grosses chaussures de montagne.

Source : lespiedssurterre.blog