Via Francigena

Sécheresse dans le fleuve Pô : Le service de bateaux de Danilo est suspendu

Sara Louise Costa
Sara Louise Costa
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur twitter

Pour la première fois depuis 1998, le bateau « Transitum Padi », la navette des pèlerins de la Via Francigena à travers le gué de Sigeric sur le Pô, a été suspendu.

L’absence de précipitations au cours des dernières semaines a provoqué une sécheresse extrême du fleuve qui a rendu sa traversée en bateau particulièrement dangereuse, car le risque de s’échouer ou d’endommager le véhicule a augmenté. C’est une décision qui n’avait jamais été prise – en plus de 20 ans de travail du « Charon de la Via Francigena ».

Le passeur Danilo Parisi a décidé de suspendre le service le week-end du 19 juin, après avoir accompagné les derniers pèlerins du côté de Lodi de Corte Sant’Andrea à Soprarivo en direction de Plaisance. C’était une décision inévitable compte tenu des conditions du fleuve : même pour un bateau de quelques places seulement, s’écraser dans le sable sous la surface de l’eau ou éviter les troncs et les débris devenait trop dangereux.

Le maire de Caledasco Filippo Zangrandi s’est exprimé à ce sujet, expliquant que « pour ne pas mettre en danger le bateau, le choix a été fait d’interrompre le gué sur la Via Francigena« . L’Agence interrégionale du Pô AIPO a en effet fortement déconseillé la navigation pour des raisons de sécurité, soulignant qu’à l’intérieur du canal navigable, il existe des tronçons dont la profondeur est inférieure à 50 centimètres.

La situation du plus grand fleuve d’Italie est préoccupante, et les effets du changement climatique et de la hausse des températures mondiales sont évidents et indéniables. De nombreuses provinces italiennes prennent des mesures réglementaires pour limiter le gaspillage des ressources en eau en cette période de canicule, et nous vous invitons nous aussi à faire attention à votre consommation d’eau : s’il est bon de bien s’hydrater en marchant, à la maison, nous pouvons éviter les douches trop longues et les robinets qui coulent trop longtemps, par exemple pour se brosser les dents ou faire la vaisselle, mais nous pouvons aussi limiter la quantité d’eau que nous utilisons pour arroser les plantes. Ensemble, nous pouvons contribuer à prévenir les problèmes majeurs de sécheresse que le temps caniculaire de cet été nous réserve.

Pour des mises à jour sur la suspension et la reprise du service, contactez Danilo Parisi : tél. +39 0523 771607

Drought