Via Francigena

L’AEVF participe à l’assemblée générale de rurAllure

Simona Spinola
Simona Spinola
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur twitter

La réunion internationale de rurAllure a eu lieu à Padoue et Montegrotto du 27 au 29 janvier 2022. Ce projet européen Horizon 2020 est axé sur le développement d’outils numériques innovants pour la promotion du patrimoine à proximité des itinéraires culturels.

Des représentants de l’Association européenne des chemins de la Via Francigena ont participé à la réunion, accueillie par l’Université de Padoue, en présence des quinze partenaires rurAllure de six pays (Espagne, Italie, Portugal, Norvège, Hongrie et Slovaquie). L’équipe de l’AEVF pour rurAllure – Elena Dubinina, chef d’équipe, Simona Spinola, responsable de la communication et Nicole Franciolini, assistante de projet – a présenté les activités de communication et l’avancement de la recherche sur le patrimoine thermal le long de l’itinéraire.

Les partenaires du projet – experts culturels, universitaires et entreprises technologiques de pointe de toute l’Europe – ont discuté de solutions innovantes pour la relance du tourisme dans la phase post-covid. La réunion a mis l’accent sur le patrimoine rural le long des principales routes culturelles et de pèlerinage – Chemins de Saint-Jacques, Chemins de Rome – Via Francigena, Strata et Germanica, Chemins de Saint-Olav et Chemin de Marie.

L’étude et la cartographie numérique du projet sont axées sur le patrimoine littéraire, thermal, ethnographique et naturaliste et sur les points d’intérêt le long des chemins, afin d’offrir aux voyageurs et aux pèlerins une expérience à très variées.

Le dernier jour, les participants ont visité le Musée du thermalisme antique et du territoire et l’une des zones archéologiques de Montegrotto Terme.

La présence d’eau thermale qui s’écoule naturellement le long de la Via Francigena et de la Via Romea Stata est au centre des recherches du projet pilote sur le patrimoine thermal mené par les universités de Padoue, IUAV Venise et UAM Madrid en collaboration avec l’Association européenne des chemins de la Via Francigena et la Fondation Homo Viator.

Pour plus d’informations :

Simona Spinola – simona.spinola@viefrancigene.org