Via Francigena

Sur le pas de Saint Augustin, à travers de la Voie Francigene

Redazione AEVF
Redazione AEVF

Un projet lié aux itinéraires culturels du Conseil de l’Europe avec un grand potentiel. Un chemin de pélérinage, une opportunité de dialogue interculturel et de cooperation avec la Via Francigena.

Le projet d’itinéraire culturel retraçant les voyages de St Augustin alors qu’il était l’évêque d’Hippone au début du Vè siècle, a vu le jour en 2007/2008. En tant qu’administrateur de la Via Lemovencis, chemin de St Jacques en France depuis Vezelay jusqu’à la frontière espagnole, Dominique Martinet a commencé réfléchir à un itinéraire en Afrique du Nord où il réside, qui soit opérationnel pendant la morte saison en Europe, du mois d’octobre jusqu’ à la fin avril.

C’est ainsi qu’est née l’idée de suivre les routes d’Augustin, qui voyageait fréquemment d’Hippone à Carthage où se tenaient les Conciles, surtout pendant le conflit donatiste. (411)

L’objectif était aussi de redécouvrir les sites et les voies romaines au Maghreb oriental, d’y associer les collectivités locales dans un processus de développement durable, d’y promouvoir les terroirs régionaux et l’artisanat local, tout en encourageant les hébergements publics et privés et les projets d’animation culturelle.

L’Association, créée en juin 2011, compte à ce jour une cinquantaine de membres «cheminants très actifs», ainsi qu’un certain nombre de partenaires institutionnels

Le projet

L’itinéraire se développe sur 3 parcours :

La Voie médiane dénommée « Itinéraire de la Medjerda » – 300/400km qui part de Annaba (Hippone) vers Souk Ahras (Thagaste) en Algérie -ville natale d’Augustin – pour suivre ensuite la vallée de la Medjerda en Tunisie en traversant les sites romains de Chemtou, Bulla Regia, Vaga & Membressa, pour parvenir à Carthage.

 

La branche Sud (500/600km) qui rejoint les cités de Madaure , où Augustin étudia, puis Tebessa (Theveste) en Algérie, pour retrouver la Voie impériale Carthage – Timgad, construite pour les légions romaines afin de garantir la frontière sud de la Province d’Afrique.. Chemin faisant en Tunisie, on parcourra les sites de Haïdra, Althiburos, Lares, Sicca Veneria (El Kef) et Dougga,chefs d’œuvre de l’architecture romaine dans la région.

L’itinéraire du Nord le long de la Méditerranée(300/350km) de Annaba à Tabarka et Bizerte (Hippo Dyarithus),suit ensuite les magnifiques caps de Ras Jebib, Ras Jebel and Porto Farina, pour rejoindre à Utique l’estuaire de la Medjerda .

 

Un rêve, un projet, une réalité

« Via Augustina » est l’aboutissement d’un travail long, minutieux et novateur qui s’est intéressé au personnage de Saint-Augustin et à ses voyages sur les voies romaines reliant l’Algérie à la Tunisie.

Ils souhaitaient obtenir la certification Itinéraire culturel européen, destinée à promouvoir l’esprit du voyage et les chemins favorisant les échanges culturels et humains au sein de l’Europe,et aujourd’hui autour de la Méditerranée, à l’instar des chemins de Compostelle, de la Via Francigena ou de l’Itinéraire Saint Martin de Tours.

Le projet a été présenté lors de la 1ère édition des «Carrefours d’Europe », en juin 2012, à Pavie (Italie), à l’issue de laquelle la Mairie de cette ville nous a offert l’installation de notre siège de gestion dans les locaux de son département culturel Crocevia .

Plus d’infos:
contact@via-augustina.org
www.via-augustina.org