Via Francigena

Monte Sant’Angelo, un objectif indiscutable de la Via Francigena du Sud

Redazione AEVF
Redazione AEVF

Monte Sant’Angelo relance son importance comme objectif indiscutable de la Via Francigena du Sud. La ville des Pouilles, liée au culte de l’Archange Michele, est en train de poser les bases pour la valorisation du patrimoine historique et culturel des chemins.

Une volonté confirmée par son nouveau Maire Pierpaolo D’Arienzo et par son administration qui, le 25 juillet lors du Conseil Communal, ont voté à l’unanimité l’adhésion à l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena.

« Il s’agit d’un signal très fort – confirme le premier citoyen – nous avons voulu donner une continuité au travail commencé par l’Assemblée locale Monte Sant’Angelo Francigena. Nous, nous croyons en ce nouveau type de valorisation du tourisme spirituel et nous nous engagerons aussi à travers les ressources de bilan à valoriser les parcours et les chemins, avec une action de concertation des Communes qui se trouvent le long de la Via ».

Un pas concret, rappelé vendredi 28 juillet durant la première rencontre entre le Maire et la vice-présidente d’AEVF, Martine Gautheron, en visite au Sanctuaire de Monte Sant’Angelo, à l’occasion du congrès international sur les chemins, organisé à San Giovanni Rotondo.

« Aujourd’hui, nous pouvons dire qu’avec cette administration, nous avons rejoint le premier niveau fondamental pour se rapprocher des chemins – a souligné Biagio De Nittis, représentant de l’association locale – Monte Sant’Angelo est capitale pour la Via Francigena et devra être une commune chef de file. Dans le futur, nous souhaitons qu’avec la collaboration de San Giovanni Rotondo, San Marco in Lamis et Manfredonia, Monte Sant’Angelo puisse être l’étape principale de la Via Francigena du Sud ».

Capitale historique des chemins, la ville du culte de l’Archange Michele regarde les pèlerins modernes comme un nouveau produit touristique pour la communauté, en suivant les traces d’une tradition millénaire. La route est encore longue, avec la Via Francigena en phase de construction, mais la volonté et l’enthousiasme ne manquent pas.

Silvia Iuliano