Via Francigena

Forum consultatif annuel des Itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe

Redazione AEVF
Redazione AEVF

Le Forum consultatif 2015 des Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe a été organisé conjointement par le ministère de l’Education, de la Culture et du Sport de l’Espagne, l’Accord partiel du Conseil de l’Europe sur les Itinéraires culturels (APE) et l’Institut européen des Itinéraires culturels (IEIC). L’événement a été ouvert par la Secrétaire générale adjointe du Conseil de l’Europe, Gabriella Battaini-Dragoni, le Directeur Général des Beaux-Arts du ministère de l’Education, de la Culture et du Sport de l’Espagne, Miguel Ángel Recio Crespo, et la Présidente de l’Institut Européen des Itinéraires Culturels (Luxembourg), Colette Flesch. Les conclusions du Forum sont résumées dans la Déclaration d’Aranjuez adoptée par les participants à la fin des sessions, texte qui dresse le bilan des avancées depuis le Forum 2014 à Bakou et propose de nouveaux objectifs pour les activités futures des itinéraires culturelles du Conseil de l’Europe. Les échanges et les discussions tenus lors les ateliers thématiques contribueront à l’avancement du programme, à l’identification et à l’élaboration de stratégies pour l’avenir.  Leur suivi sera examiné lors du prochain Forum consultatif à Vilnius

Ont participé au Forum des représentants des 33 itinéraires certifiés par le Conseil de l’Europe et des projets candidats venant de partout en Europe, des représentants des Etats membres de l’APE, des organisations internationales (l’Union européenne, l’OMT, ICOMOS), des ONG, des autorités locales et régionales, des universités et des professionnels venant du secteur du tourisme culturel.

Le rôle des organisations internationales dans le soutien des initiatives transnationales des itinéraires culturels

Les participants ont souligné l’importance de rechercher des synergies et d’éviter la duplication au niveau international par la mise en œuvre d’activités qui permettent chaque organisation de contribuer aux actions menées selon ses missions, sa portée et ses compétences spécifiques. Ils ont préconisé l’interaction sur le terrain quand des sites du Patrimoine mondial de l’UNESCO coïncident avec des itinéraires culturels, et ont demandé que les organisations donateurs tiennent compte de la certification par le Conseil de l’Europe dans leurs programmes de financement.

La valorisation des itinéraires culturels par le tourisme

Cet atelier a demandé au Conseil de l’Europe de promouvoir et de communiquer sur le programme des itinéraires culturels en tant que « marque de qualité » dans tous les domaines d’activité liés au tourisme. Les participants ont demandé au Conseil de l’Europe d’examiner la possibilité d’introduire un critère de durabilité environnementale dans l’évaluation des itinéraires certifiés et des projets candidats, et à l’IEIC de rechercher des partenariats potentiels dans le domaine du tourisme durable.

Le rôle et l’implication des jeunes européens dans tous les aspects du développement et de la communication des itinéraires culturels, y compris dans la conservation et la gestion du patrimoine culturel

Les participants ont soulignant l’importance de la coopération avec d’autres activités du Conseil de l’Europe centrées sur la jeunesse et de l’adaptation des activités des itinéraires aux nouveaux publics et aux façons différentes de voyager et de visiter l’Europe, notamment par le développement et l’utilisation de nouvelles technologies et des nouveaux médias. Ils ont appelé à la mise en place d’une plate-forme d’échange entre les jeunes Européens, comprenant une base de données de recherches et d’études, et ont demandé que la dimension « jeunesse » soit un élément permanent des forums consultatifs annuels.

La démocratie et les itinéraires culturels – la participation transversale à l’échelle locale et internationale

Soulignant le besoin de favoriser l’accès à la culture du public le plus large possible au travers des activités des itinéraires, les participants ont demandé aux parties prenantes du programme à définir, à établir et à maintenir des outils de gouvernance formels ou informels afin d’assurer la participation démocratique ascendante, le partage des responsabilités et une gouvernance efficace aux différents niveaux du programme. L’atelier a recommandé le renforcement des relations entre tous les acteurs du programme, y compris, entre autres, les comités scientifiques des itinéraires culturels. Le besoin d’interagir avec l’UNESCO et ses comités consultatifs pertinents.

Les participants ont décidé de poursuivre le dialogue en préparation du Forum consultatif des itinéraires culturels du Conseil de l’Europe 2016 en Lituanie.  

Un grand merci à tous les participants, en particulier aux présentateurs, aux orateurs principaux et aux modérateurs.                                                                                               

www.culture-routes.net