Via Francigena

Grand succès pour la première édition du Francigena Fidenza Festival

Sara Louise Costa
Sara Louise Costa
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur twitter

Fidenza est aujourd’hui la « capitale culturelle » de la Via Francigena, le laboratoire au service d’une croissance chorale des Chemins italiens et européens qui a su appeler autour de lui protagonistes, idées, propositions et comparaisons. C’est le premier objectif remarquable atteint lors de la première édition du Francigena Fidenza Festival, qui s’est déroulé du 16 au 19 septembre.

Un festival accueilli à guichets fermés par le public qui a participé à des rencontres, des promenades et des expositions répondant à toutes les attentes, malgré une application stricte des mesures anti-Covid-19 qui ont réduit les places disponibles. Près d’un millier de personnes inscrites sur la liste d’attente n’ont pas pu assister en personne aux réunions et ont rejoint celles qui les ont suivies en direct.

Les journées de pré-festival et de festival ont été l’occasion de présenter à un large public les trésors de Fidenza et de son territoire, ainsi que l’ensemble de l’itinéraire européen de la Via Francigena, avec un accent particulier sur la section émilienne, du Pô à Berceto et à la Cisa.
Dès sa première édition, le Festival s’est fixé pour objectif de dialoguer avec les grands itinéraires internationaux et italiens. Pour cette raison, les itinéraires invités ont été le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, moteur du développement économique et touristique de tout un pays (l’Espagne), et le Chemin en Terres Mutées, un itinéraire de solidarité qui traverse les terres des Apennins touchées et « mutées » par les événements sismiques entre 2009 et 2017. De nombreux marcheurs sont arrivés à Fidenza à l’occasion du Festival et ont participé aux promenades organisées par IAT-Informazione e accoglienza turistica-, Al tuo passo et l’Associazione Fiorenzuola in Movimento.

26 rencontres ont été programmées, ainsi que 15 promenades et visites guidées pour connaître le paysage et le patrimoine culturel de Fidenza et certaines étapes de la Via Francigena. Les événements, des plus techniques à ceux impliquant des personnalités du monde de la culture et du spectacle, ont affiché complet. Parmi les rencontres les plus suivies, citons celles avec le philosophe Umberto Galimberti et le chroniqueur du « Corriere della Sera » Beppe Severgnini, avec la présentatrice et écrivain Serena Dandini et le journaliste de la « Repubblica » Michele Serra. Et encore, les historiens Franco Cardini et Renato Stopani, les marcheurs Anna Rastello, Simone Frignani, Roberta Ferraris, Jacopo Caucci von Saucken, Enrico Sgarella, Paolo Piacentini, Pietro Scidurlo, Ilaria Canali, Alberto Pugnetti, Marco Gambaro, Monica Nanetti, Sandro Polci, Lucio Luca, Ermanno Ghiozzi, Graziano Tonelli, Carlotta Taddei, Alessandro Cannavò, Luchi Bruschi, Eugenio Caggiati, Umberto Gallo, Enrico Sgarella. Le festival Francigena Fidenza a également fait l’objet d’un reportage en streaming sur le site web et les pages sociales officielles de l’événement, ainsi que sur les pages sociales de la municipalité de Fidenza et de Fidenza al Centro.

La candidature à l’UNESCO, relancée en 2015 à Fidenza à l’initiative de la municipalité, devient de plus en plus concrète et, sans surprise, pendant les jours du Festival, le ministère de la Culture, avec les régions et les techniciens, a tracé une feuille de route précise pour obtenir l’approbation de la France, le dernier des obstacles à surmonter. Un objectif de l’UNESCO sur lequel toutes les institutions ont confirmé et démontré la plus grande mobilisation en annonçant une nouvelle très attendue : il y a le déblocage de 2,3 millions d’euros pour réaliser les travaux d’adaptation de la Francigena le long des 138 km du parcours italien entre Parme et Plaisance.

GRANDES EXPOSITIONS JUSQU’AU 7 NOVEMBRE
La rencontre avec l’architecte Mario Botta, sur scène avec Aldo Colonetti et Don Sergio Massironi, a été de grande valeur : une lectio magistralis sur la valeur de l’architecture par rapport au sacré et aux lieux de culte. L’inauguration des deux expositions, a également attiré beaucoup de monde : la première exposition est consacrée à la conception d’espaces sacrés avec trois modèles de lieux de culte conçus par Mario Botta lui-même, et la seconde avec les photographies spectaculaires de Riccardo Carnovalini qui racontent l’histoire d’un voyage d’une année entière à travers l’Europe. Les deux expositions sont ouvertes jusqu’au 7 novembre.

Le festival Francigena Fidenza a été organisé par la municipalité de Fidenza avec la collaboration de Terre di mezzo Editore et l’Association européenne de chemins de la Via Francigna et réalisé avec la contribution de Regione Emilia-Romagna, Destinazione Turistica Emilia, Parma 2021 et Fondazione Cariparma. Partenaires : Mismaonda et Terre di Verdi. Partenaire média : Radio Francigena.

Source : Service de presse du Festival Francigena Fidenza