Via Francigena

🇫🇷 La Via Francigena en France

Baguette beurre et confiture : pour moi, c’est le seul petit dĂ©jeuner que je mange quand je suis en France, aussi parce que la baguette en France a un goĂ»t complètement diffĂ©rent de la baguette faite en Italie, n’est-ce pas ?

Lorsque l’Association europĂ©enne de la Via Francigena (AEVF) m’a invitĂ©, dans le cadre du projet J’aime Francigena, Ă  passer trois jours sur la Via Francigena en France, dans la rĂ©gion du Grand Est (celle oĂą le champagne est produit), j’ai acceptĂ© avec enthousiasme : baguette au petit-dĂ©jeuner et bulles au dĂ®ner semblaient ĂŞtre une bonne combinaison.

J’aime Francigena, organisĂ© par l’AEVF avec la FĂ©dĂ©ration Française de la RandonnĂ©e PĂ©destre et le soutien financiĂ© du ministère français de la Culture, englobe tout ce que j’aime : la randonnĂ©e, l’art, les traditions gastronomiques, l’accent français.

“La Via Francigena est une expérience immersive, un itinéraire culturel, une nouvelle idée du tourisme lent et durable”

Jour 1 – de Vitry-le-François Ă  Dienville

La journĂ©e commence toujours de la meilleure des façons : baguette, beurre et confiture pour le petit-dĂ©jeuner et visite Ă  la boulangerie locale pour acheter des sandwichs baguettes bien garnis pour le pique-nique. La Via Francigena française se montre immĂ©diatement dans toute sa splendeur : nous nous promenons parmi les vignes et je commence Ă  faire connaissance avec mes compagnons de voyage et mon français quelque peu rouillĂ©, mais bon, le champagne se prononce de la mĂŞme façon en italien aussi, donc je suis sĂ»r que lorsque quelqu’un me dit gentiment “Champagne ?”, je rĂ©pondrai “Avec plaisir”.

A la fin de la promenade, Philippe, notre guide, nous attend pour nous raconter l’histoire et la culture de la rĂ©gion et une inĂ©vitable (et attendue !) dĂ©gustation de champagne. Au dĂ®ner, j’ai goĂ»tĂ© pour la première fois la tarte flambĂ©e, une pizza automnale typique de l’Alsace voisine ; je me suis sentie un peu coupable d’avoir choisi celle au foie gras, mais en tant que blogueuse culinaire, je n’ai pas pu m’en empĂŞcher.

Jour 2 – Saint-Remy-En-Bouzemont_Saint-Genest-et-Isson

Entre une maison à colombage et l’autre (maisons typiques avec des poutres en bois), après plusieurs kilomètres sur de beaux chemins, nous avons découvert le village au nom le plus long de France : Saint-Remy-En-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson.

Nous avons visité la belle église du village, rencontré le plus gentil des boxeurs (chien) au monde, regardé par la fenêtre de la boulangerie et observé les vaches heureuses qui paissent librement dans la campagne.

Nous avons terminĂ© la soirĂ©e autour de la table de notre auberge en mangeant de la choucroute, un plat typiquement alsacien Ă  base de porc et de choucroute (cette publication n’est pas pour les vĂ©gĂ©taliens !), prĂ©parĂ© avec beaucoup d’enthousiasme par Corinne, qui gère l’auberge de pèlerins.

Jour 3 – de Precy-Saint-Martin Ă  Dienville

En compagnie de nombreux pèlerins, nous sommes arrivĂ©s Ă  Brienne-le-Château, une ville qui avait accueilli NapolĂ©on dans son Ă©cole militaire ; après une visite du château et de la belle Ă©glise gothique et notre inĂ©vitable pique-nique, nous avons continuĂ© notre promenade Ă  travers une belle forĂŞt jusqu’Ă  ce que nous arrivions au bord des lacs d’Amance.

L’heure des adieux est arrivĂ©e. Je suis toujours un peu triste Ă  la fin d’une promenade, mais je suis toujours heureux. Heureux parce que je me suis nourri de nouvelles histoires, de nouvelles expĂ©riences, de nouvelles amitiĂ©s : pour moi, toutes ces choses sont essentielles, vitales.

Merci Ă  l’Association europĂ©enne de la Via Francigena (en particulier au prĂ©sident Massimo Tedeschi et au lĂ©gendaire Luca Bruschi) pour leur confiance et leur estime,

… à Michel et Claire de la Fédération française de la randonnée pédestre pour leur sympathie et leur disponibilité,

… à Jacques pour les nombreux rires et ses recettes françaises en cours de route,

… à Robin pour ses histoires de marche intense,

… à Nicole pour sa disponibilité et sa gentillesse (vives nos longs messages vocaux sur WhatsApp),

… au destin qui m’a fait dĂ©couvrir le camino.

Suivez Crisula sur ses réseaux sociaux :

👉🏻 Facebook
👉🏻
Instagram
👉🏻
Site web

Crisula Barbata
Crisula Barbata
Ciao, mi chiamo Crisula, nome greco ricevuto in eredità grazie a mia nonna originaria dell’isola di Cefalonia. Laureata in Architettura, mi sono sempre occupata di comunicazione. Lavoro da diversi anni nell’ambito digitale: fotografo il cibo per le aziende che hanno necessità di raccontare i loro prodotti e creo contenuti per i social. Ho un blog in cui racconto le mie colazioni preferite (da qui il nome nonsoloporridge), i miei viaggi e tutto ciò che mi incuriosisce. Apprendista slow life in corso.

Would you like to be published on our blog?

Send us your proposal at blog@viefrancigene.org

Via Francigena Magazine
Join our online community!

Social Media