Via Francigena

South Francigena Marathon, le premier marathon à pas lent au sud de Rome

Redazione AEVF
Redazione AEVF

L’année 2019 complète sa série de marathons sur la Francigena. Le South Francigena Marathon est programmé pour le 28 avril, la première marche ludique non compétitive qui amènera les participants à la découverte de la Francigena du Sud sur le tronçon entre Velletri et Rome.

Le calendrier des marathons sur la Francigena s’enrichit de nouvelles dates en impliquant de nouveaux territoires et communes traversés par l’itinéraire. Le succès du European Francigena Marathon, le chef de file de tous les marathons en chemin, a lancé de nombreuses propositions pour unir le sport, le divertissement et la valorisation du territoire. Tout comme l’European Francigena Marathon et le Francigena World Ultramarathon, cette initiative, aussi à pas lent, a comme partenaire principal l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF).

L’année 2019 est à nos portes, comment se développera le South Francigena Marathon ? : « Le projet South Francigena Marathon est né en collaboration avec Isabella De Santis. Après la participation à l’édition 2018 du European Francigena Marathon, nous avons voulu organiser un évènement similaire sur notre territoire en mettant en avant la Via Francigena du Sud » explique Paolo Falsini, président d’Italian Walking Tour, l’association sportive d’amateurs qui s’occupe de l’organisation de l’évènement.

Quelles étapes prévoit l’évènement ? : « Les participants pourront choisir entre trois parcours avec des difficultés différentes de 12, 22 et 42 km. Plus précisément, le tronçon de la Via Francigena du Sud, que nous avons choisi, traverse 8 communes et 2 parcs : le parc régional des Châteaux romains et le parc archéologique de l’Appia Antica qui a autorisé le passage des marcheurs dans le site archéologique Villa dei Quintili » confirme M Falsini.

La marche dans l’histoire partira de Velletri et traversera la commune de Nemi où les marcheurs pourront admirer les deux lacs d’origine volcanique. Le parcours se poursuivra vers la Rocca di Papa, Albano Laziale avec l’entrée dans l’amphithéâtre romain, Castel Gandolfo, Marino, Ciampino et Rome. « Nous organiserons 2 départs séparés : dans la commune de Velletri pour ceux qui ont choisi de parcourir les 22km et les 42km, et dans la commune de Nemi pour ceux qui ont choisi le parcours de 12km. – souligne l’organisateur – Les participants termineront l’itinéraire des 12 et des 22 km dans la jolie place de Castel Gandolfo. L’arrivée des participants du 42 km est prévue au mausolée de Cecilia Metella, un des lieux symbolique de la Via Appia Antica ».

Qu’attendez-vous de cette première édition ? : « Nous faisons attention au moindre détail pour offrir aux marcheurs une expérience dont ils puissent se souvenir avec plaisir. Imprimer le nombre 3.000 sur le dossard du dernier inscrit, à première vue, pourrait sembler un but ambitieux, mais nous sommes convaincus que, ayant de notre côté un environnement très stimulant, caractéristique et unique en son genre, nous y arriverons ».

Un travail d’équipe qui a impliqué de nombreuses personnes. Quel a été la réponse du territoire ? : « Nous avons rencontré un enthousiasme surprenant de la part des institutions et des organismes impliqués depuis la première présentation du projet. – ajoute M Falsini – Le territoire que les marcheurs traverseront offre des beautés extraordinaires autant du point de vue de la nature que du point de vue historique ; les lieux les plus caractéristiques des Châteaux romains alternent les bois, les lacs, les routes historiques et les monuments. Nous pouvons dire que le territoire se promeut tout seul et offrira sûrement une expérience touristique en plus de sportive ».

À partir de quand pourra-t-on s’inscrire ? : « Les inscriptions sont déjà ouvertes et vous pouvez trouver toutes les informations sur le site de notre association www.italianwalkingtour.com. Bientôt, le site officiel de l’évènement sera activé (www.southfrancigenamarathon.it) et pour la promotion, nous utiliserons les réseaux sociaux comme la page Facebook « South Francigena Marathon » – spécifie l’organisateur – J’ai confiance en la réussite de l’évènement parce que nous savons que nous pouvons compter sur les propositions des institutions et des partenaires sociaux engagés. Aimer et respecter les lieux dans lesquels nous vivons tous les jours doit devenir une prérogative nécessaire, créant chez nous tous une nouvelle conscience environnementale. Pour un marcheur, rien n’est plus gratifiant que de parcourir un chemin historique comme la Via Francigena et de percevoir que les premiers supporters et passionnés de ce dernier sont les habitants du territoire ».