Via Francigena

Pâques 2020

Redazione AEVF
Redazione AEVF

Quel carême!

Chacun sait que le mot carême vient du nombre quarante, puisqu’il dure quarante jours, comme les quarante jours de Jésus dans le désert, ou les quarante ans du peuple hébreu à la sortie d’Egypte.

Mais voilà que ce carême s’est trouvé marqué par une quarantaine, au sens médical  du  terme. 

Nous  avons  été  confinés  dans  nos maisons,  en espérant  échapper  à  l’épidémie  qui  a  envahi  le  monde  entier.  Certains n’ont pas eu ce privilège, car tout compte fait c’en était un, et ont dû aller affronter le mal en soignant les malades, en secondant les plus faibles, en contribuant  au  bien  de  tous. 

Avec  le  risque  de  l’attraper  ou  de  le transmettre  à  leurs  proches.  La  fête  de  Pâques  n’a même  pas  pu  être célébrée  normalement. 

Mais  dès  que  les  mesures  de  confinement cesseront, je reprendrai le chemin vers Rome. Après l’arrêt de toutes les activités, ou presque, ce sera comme une résurrection. Mais j’espère que j’en  sortirai  changé ! 

Plus  attentif  à  mes  voisins,  plus  soucieux  de préserver  la  nature,  allant  plutôt  à  l’essentiel. Et  ce  sera  vraiment Pâques !

+ Joseph de Metz-Noblat, évêque de Langres   

Président de Spiritualitas in Francigenam