Via Francigena

La Via Francigena protagoniste du lancement du site “STRADEDISIENA.IT”, projet dédié au cyclotourisme et au tourisme dans le cadre de “TERRE DI SIENA SLOW”

Redazione AEVF
Redazione AEVF
Condividi su facebook
Condividi su whatsapp
Condividi su telegram
Condividi su pinterest
Condividi su email
Condividi su twitter

Le nouveau projet 2.0, www.stradedisiena.it, au sein de la gestion associée Terre di Siena Slow impliquant 28 municipalités de la province et de la ville de Sienne, a été illustré dans la matinée du 25 janvier.

Étaient présents à la conférence de presse, aux côtés du Conseiller pour le Tourisme Alberto Tirelli et du créateur de l’Eroica, Giancarlo Brocci, l’Adjointe au maire d’Asciano, Lucia Angelini, la Conseillère de Casole d’Elsa, Daniela Mariani, le Conseiller municipal de l’Abbaye San Salvatore Massimo Sabatini, Manuel Giuggioli du Bici Club, Luca Bonechi de l’ARI Audax et Alberto Paggetti de la FIAB.

Le cœur du projet a été la création d’un nouveau site web www.stradedisiena.it et de ses réseaux sociaux : Facebook et Instagram, activés simultanément lors de la présentation d’aujourd’hui. Une plateforme numérique qui se veut être le point de référence pour visiter Sienne et son territoire de manière active, en valorisant les chemins et le cyclotourisme en particulier. Dans cette version du lancement, les itinéraires de la Via Francigena et de la Via Lauretana ont été inclus in primis, pour souligner l’importance des deux voies d’intérêt national, qui voient Sienne au centre. Un plan qui sera mis en œuvre avec l’ajout, au cours de l’année 2021, d’autres itinéraires, au moins 20, à commencer par celui, permanent, de l’Eroica.

Le Conseiller Tirelli a souligné “combien  ce fut un grand travail d’équipe qui a permis la naissance d’un outil considéré comme particulièrement innovant. Un portail du cycle qui vise à valoriser les deux roues sous tous ses aspects. Un excellent point de départ, qui peut s’améliorer, et qui vise à faire rester les cyclotouristes le plus longtemps possible”.

Tous les itinéraires seront compatibles avec la dernière mise à jour du Masterplan de la mobilité douce de la Province de Sienne et pour chacun d’entre eux, des services utiles seront indiqués sur la carte, en particulier pour le touriste à deux roues, tels que les magasins de vélo et les activités de location de vélos. Une section entière sera consacrée à l’alimentation et au vin à travers des protocoles d’entente spécifiques qui feront entrer sur le site les caves à vélo du territoire. Une autre partie portera plutôt sur l’interaction entre le train et le vélo.

Tirelli a ensuite conclu en soulignant que la ville de Sienne a ensuite financé, avec ses propres ressources, la mise en place d’un réseau d’entreprises, qui assurera une valeur ajoutée au projet et, en accord avec d’autres municipalités et en collaboration avec le Centre d’études touristiques de Florence, a demandé que l’initiative devienne une norme régionale à travers la proposition de PTO (produit touristique homogène) “Toscana in Bici“.

Quatre associations du territoire ont participé à sa construction, grâce aussi aux ressources mises à disposition par la Région de Toscane : FIAB de Sienne, Fondazione L’Eroica, ARI Audax, et Bici Club Terres  de Sienne, à travers la signature d’un protocole d’entente spécifique.