Via Francigena

La Via Francigena «facile»

Redazione AEVF
Redazione AEVF

Si c’est la première fois que tu vous vous mettez en chemin, nous vous conseillons de partir par paliers, en choisissant ces tronçons de la Via qui ne présentent pas de difficultés particulières, en terme de longueur et de dénivelé. Nous vous conseillons aussi d’alléger certaines étapes les plus difficiles avec les transports publics. Allez à la section La Via Francigena à pied + train et bus pour les détails. Voilà nos suggestions :

 
  • Du Pas du Grand-Saint-Bernard à Piacenza

    • Dans la basse vallée de la Dora, vous pouvez choisir de parcourir le tronçon entre Verrès et Santhià. Marchez durant 4 jours, avec des pauses à Pont-Saint-Martin, Settimo Vittone ou Ivrea et Viverone ou Roppolo. Ce sont des étapes agréables entre les vignes, toutes sur de beaux sentiers et avec une vue sur les Alpes.

    • De Santhià à Pavie, le territoire en plaine facilite même les étapes les plus longues. Il y a 5 jours de marche, il vaut mieux éviter de les parcourir en été.

    • Si vous voulez seulement un avant-goût de Via Francigena, il suffit d’1 jour pour marcher le long de la côte du Pô, sans circulation, entre Orio Litta et Piacenza. Vous pourrez choisir entre la rive gauche, sur la cyclo-piétonne, ou bien traverser le Pô en bateau, au gué historique entre Corte Sant’Andrea et Soprarivo. Un autobus de banlieue permet de rejoindre le centre historique de Piacenza en toute sécurité.

 
  • De Piacenza à Sienne

    • De Pontremoli à Sarzana, 2 longues étapes traversent un territoire de colline riche d’histoire et de mémoire de pèlerinage. Notre conseil est de diviser le tronçon en 3 jours et d’écourter le parcours avec les transports publics.

    • Un des tronçons les plus émouvants et faciles de la Via Francigena se trouve entre Lucca et Sienne. Ce sont 6 jours de marche sur chemin, en traversant des lieux mémorables : San Gimignano, Monteriggioni et le paysage des collines de Sienne. Certaines étapes sont longues, mais il est possible de les écourter avec les transports publics et avec des pauses intermédiaires, en prévoyant 2 jours de voyage en plus. 

 
  • De Sienne à Rome

    • Le chemin entre Sienne et Viterbo n’a pas de difficultés particulières, et offre des panoramas merveilleux sur le Val d’Orcia, le lac de Bolsena et le paysage agricole de la Tuscia. Il dure 7 jours, mais étant donné la longueur et le dénivelé de certaines étapes, nous vous conseillons de diviser les plus longues en 2 avec une halte intermédiaire, en particulier l’étape 36 San Quirico – Radicofani. Il vaudrait mieux aussi alléger avec des passages en autobus ou en train l’étape 34 Sienne – Ponte d’Arbia et 37 Radicofani – Acquapendente.

  • Le tronçon Viterbo – Rome ne pose pas de problèmes particuliers. Certaines étapes peuvent être allégées avec les transports publics, surtout dans la traversée de la zone urbaine romaine.