Via Francigena

La Via Francigena en Lombardie, présentation des résultats du projet

Redazione AEVF
Redazione AEVF

Le jeudi 19 décembre 2019 à Milan – au Palazzo Pirelli – Sala Gonfalone, via Fabio Filzi 22 – est programmée la rencontre “La Via Francigena en Lombardie. Vers la candidature à l’UNESCO“. Le rendez-vous, à partir de 11 heures, sera l’occasion de présenter les résultats du projet de l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF), la Région Lombardie, avec la collaboration de la Province de Pavie et de la Province de Lodi.La Via Francigena en Lombardie.

“La Via Francigena en Lombardie. Vers la candidature à l’UNESCO” fait en effet partie des projets sélectionnés par la Région Lombardie pour la promotion des sites UNESCO et des Itinéraires culturels. La proposition, présentée par l’AEVF – Réseau porteur autorisé par le Conseil de l’Europe pour la sauvegarde, la protection, la promotion, le développement de la Via Francigena – a mis en place une série d’actions, en concertation avec le territoire, pour la valorisation et la promotion touristique culturelle de la Via sur le tronçon lombard, parmi lesquelles la rédaction de l’étude cadre visant à la candidature à l’UNESCO de la Via Francigena européenne, le restyling du site Internet dédié à la Via Francigena en Lombardie (https://www.lombardia.viefrancigene.org/it/), la création d’un éditorial spécial lié au territoire lombard et aux cartes officielles de ses deux provinces.

Programme de la réunion : 10h30 enregistrement des participants. 11h, salutations institutionnelles avec Stefano Bruno Galli Conseiller délégué pour l’Autonomie et la Culture – Région Lombardie et Massimo Tedeschi Président de l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF). À partir de 11h30, présentation du projet par Sami Tawfik, chef de projet AEVF ; Vittorio Poma, Président de la Province de Pavie et Francesco Passerini, Président de la Province de Lodi. Suivi d’un débat.

“La Via Francigena est l’un des itinéraires culturels les plus importants en Europe, reconnu par le Conseil de l’Europe. Le tronçon lombard – qui mesure plus de 120 kilomètres – est particulièrement pittoresque tant du point de vue historique et culturel que naturaliste-paysager – souligne Stefano Bruno Galli, Conseiller délégué pour l’Autonomie et la Culture de la Région Lombardie – C’est d’ailleurs pour cette raison que la Région Lombardie est à l’avant-garde dans les politiques de valorisation de la Via Francigena et, plus généralement, du sentier lent. La candidature à l’UNESCO de la Via Francigena – avec l’espoir qu’elle puisse se traduire par la reconnaissance tant convoitée – confirme le caractère unique de cet itinéraire, en récompensant sa beauté et son immense patrimoine culturel et naturel que l’on peut admirer en le traversant“.

“L’UNESCO apporte une valeur ajoutée à la notoriété et à l’attractivité des lieux et des endroits, le travail effectué en ce sens est important et doit être exploité par les autorités locales et le monde économique, social et territorial. La Région Lombardie a montré qu’elle en est pleinement consciente. Elle a été la première Région à rejoindre l’AEVF et elle est sur les devants de la scène pour faire avancer le processus de certification de l’UNESCO – explique Massimo Tedeschi, Président de l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena – Ces territoires présentent des spécificités importantes tant d’un point de vue architectural et environnemental, agricole et oenogastronomique. Je pense à Pavie pour son importance historique, aujourd’hui un important centre universitaire. La mise en réseau de ces excellences dans le réseau de la Via Francigena apportera une contribution importante à la connaissance de ce patrimoine au niveau mondial, en encourageant davantage le tourisme culturel”.

La Via Francigena en Lombardie s’articule sur plus de 120 km depuis Palestro, en passant par Robbio, Mortara, Tromello, Garlasco, Gropello Cairoli, Pavie, Belgioioso, Santa Cristina et Bissone, Chignolo Po, Lambrinia, Orio Litta jusqu’à Corte Sant’Andrea, où peuvent embarquer les pèlerins qui veulent continuer leur voyage au-delà du Pô.

La candidature à l’UNESCO du tronçon Lodigiano et Pavese de la Via Francigena représente, pour la particularité de sa géolocalisation territoriale, un prochain pôle d’attractivité touristique et culturelle dans lequel le visiteur aura immédiatement le sentiment, dans un diamètre de seulement quelques kilomètres, de pouvoir disposer d’histoire, d’environnement et de gastronomie et de vin et planifier à travers les thèmes expérientiels des portails web locaux tels que VisitLodi son propre itinéraire exclusif” dit Francesco Passerini, Président de la Province de Lodi.

La Province de Pavie, un des membres fondateurs de l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena, a toujours cru en l’importance historique et culturelle de la Via Francigena et pour cette raison, malgré les difficultés, a participé et soutenu au fil du temps ce milieu associatif – souligne Vittorio Poma, Président de la Province de Pavie – l’AEVF a montré la capacité de réaliser des objectifs et d’entreprendre des parcours stratégiques avec et pour le territoire, comme par exemple  le projet dont nous présentons aujourd’hui les résultats. Nous ne savons pas si et quand la Via Francigena deviendra un site reconnu au Patrimoine mondial de l’Humanité, mais nous considérons qu’il est important de travailler avec cet objectif et en étant conscient que toutes les activités que nous réaliserons auront déjà un impact positif en terme de croissance culturelle du territoire et de son potentiel“.

À télécharger ci-joint : programme et save-the-date

Tous droits réservés