Via Francigena

Itinéraires culturels accessibles : parcours, escales, accueil

Redazione AEVF
Redazione AEVF
Condividi su facebook
Condividi su whatsapp
Condividi su telegram
Condividi su pinterest
Condividi su email
Condividi su twitter

Comparaison d’expériences pour faire vivre la culture et les itinéraires à travers l’accessibilité. Le Forum « Matera Mare », auquel AEVF a participé, s’est focalisé sur les activités qui soutiennent les itinéraires accessibles à tous.

Journée de rencontre, débat et comparaison durant le Forum à Matera, Capitale Européenne de la Culture 2019, sur un thème particulièrement significatif, celui lié à « l’accessibilité des itinéraires historiques pour la valorisation du territoire : parcours, lieux et escales ». Un forum très fréquenté.

Mettre à disposition de tous les voyageurs les informations sur les différents itinéraires, parcours, structures et services utilisables en fonction des critères partagés devient une priorité à insérer dans les politiques de développement des territoires, au niveau régional et national, en partant des recommandations qui sont à l’échelle européenne. L’objectif est que le voyageur avec des besoins spécifiques puisse trouver des structures et des lieux adaptés pour l’accueillir, en offrant des services et des informations grâce aussi aux systèmes modernes de localisation.   

Au Forum, le Président Massimo Tedeschi de l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena a partagé sa propre expérience: « La Via Francigena s’insère dans le contexte des itinéraires culturels du Conseil de l’Europe qui suivent le principe du dialogue interculturel et interreligieux, respect, tolérance et démocratie. A ces principes, nous ajoutons celui de l’inclusion qui s’adresse aussi au cadre culturel et touristique.

L’assemblée AEVF a récemment lancé un nouveau Vademecum pour l’utilisation de la Via Francigena et ses standards de référence. Un des axes principaux est celui de l’accessibilité, sur lequel les institutions, les associations et les opérateurs privés sont appelés à collaborer.

La proposition de Pietro Scidurlo avec son association FreeWheels et d’autres expériences sur l’accessibilité se sont greffées de manière naturelle dans les principes développés par la Via Francigena. »

Dans le cours de la matinée, des études, des réflexions et des projets liés au tourisme pour tous pour favoriser l’inclusion touristique ont été présentés. Dans l’après-midi, ont été organisées des tables de travail destinées à explorer des stratégies partagées sur l’accessibilité en Basilicate et dans le territoire national italien pour créer un réseau efficace avec les acteurs du territoire.

Luca Bruschi

Salva

Salva