Via Francigena

Italie: Via Francigena “fermée” en Vallée d’Aoste, Piémont, Lombardie, Émilie Romagne, Toscane, Campanie et Pouilles

Redazione AEVF
Redazione AEVF
Condividi su facebook
Condividi su whatsapp
Condividi su telegram
Condividi su pinterest
Condividi su email
Condividi su twitter

Suite à la création de la zone rouge dans les régions du Vallée d’Aoste, du Piémont, de la Lombardie, de la Toscane, de la Campanie et de la zone orange dans les Pouilles, en Émilie-Romagne et en Ligurie, il n’est plus possible de se déplacer entre les communes et, par conséquent, de voyager le long de la Via.

VALLÉE D’AOSTE / PIÉMONT / LOMBARDIE / TOSCANE / CAMPANIE: ZONE ROUGE

  • Déplacements : Il est interdit de se déplacer d’une commune à l’autre et même au sein d’une même commune, sauf dans les cas avérés de santé, d’urgence et de nécessité. Ceci est établi par le dernier décret de la Présidence du Conseil des ministres pour ces régions touchées par la Via Francigena en Italie.
  • Activités : Dans ces régions sont fermées toutes les activités non essentielles telles que les bars, les restaurants, les magasins de détail. Les commerces alimentaires et les pharmacies restent ouverts.

Il n’est donc pas possible de marcher le long de la Via Francigena.

POUILLES/ ÉMILIE-ROMAGNE / LIGURIE : ZONE ORANGE

  • Déplacements : Interdiction d’entrer et de sortir de la région et interdiction de circuler dans une municipalité autre que celle de son lieu de résidence, sauf pour des raisons de santé, d’obligation professionnelle, de nécessité avec preuve écrite, pour retourner chez vous.
  • Activités : Fermeture des magasins à l’intérieur des centres commerciaux les jours fériés et avant les vacances, à l’exception des pharmacies, parapharmacies, produits alimentaires, tabacs, marchands de journaux.

LATIUM: ZONE JAUNE

  • Déplacements: Dans cette région, il n’y a pas de circulation entre les municipalités et il est donc permis de se déplacer le long de la Via Francigena, mais de 22 heures à 5 heures du matin, seuls les déplacements motivés pour des raisons professionnelles, des situations de nécessité ou pour des raisons de santé sont autorisés. Donc pas de randonnée autorisée après 22 heures et avant 5 heures du matin.

Il est en tout cas fortement recommandé, pour le reste de la journée, de ne pas utiliser les transports publics (sauf pour le travail, les études, les raisons de santé et les situations de nécessité).

Fermeture des zones urbaines : dans certaines zones urbaines où peuvent se créer des situations de rassemblement, il est possible d’organiser, tout au long de la journée ou à certaines heures, la fermeture au public sous réserve de la possibilité d’accès aux magasins restés légitimement ouverts et aux habitations.

  • Activités : Les activités des services de restauration (y compris les bars, pubs, restaurants, glaciers, pâtisseries) sont autorisées de 5h00 à 18h00. La consommation à table est autorisée pour un maximum de quatre personnes par table, sauf si elles vivent ensemble. Pèlerins, faites attention car après 18 heures, il est interdit de consommer de la nourriture et des boissons dans les lieux publics ouverts au public. La restauration avec livraison à domicile est autorisée dans le respect des règles d’hygiène et de santé tant pour l’emballage que pour le transport ; cette activité est autorisée jusqu’à 22 heures, avec interdiction de consommer sur place ou à proximité.
  • Transports publics : Faites également attention aux transports publics, pour lesquels le nombre de places disponibles diminuera fortement : dans les bus, les trains, les cars, les tramways et le métro, la capacité maximale passera de 80 à 50 % et les régions réorganiseront les trajets, il y aura peut-être des variations par rapport aux horaires habituels. Nous déconseillons vivement de prendre ces moyens de transport aux heures de pointe, lorsqu’ils sont déjà bondés et probablement juste assez suffisants pour les voyageurs réguliers et les étudiants.
  • Parcs, villas et jardins publics : la fréquentation est soumise au strict respect de l’interdiction des rassemblements de groupes et à une distance de sécurité d’un mètre.

Il est obligatoire d’avoir des masques de protection toujours avec soi à tout moment, de les porter à l’intérieur de n’importe quel lieu (autre que dans les habitations privées) et dans tous les lieux extérieurs, sauf dans les cas où, en raison des caractéristiques du lieu ou des circonstances, la condition d’isolement des personnes qui  n’habitent pas ensemble est garantie en permanence.

Sont exclues les personnes qui pratiquent des activités sportives individuelles, les enfants de moins de six ans, les personnes souffrant de pathologies ou d’handicaps incompatibles avec l’utilisation du masque, ainsi que celles qui sont dans la même incompatibilité pour intéragir avec les personnes susmentionnées. L’utilisation de masques de protection des voies respiratoires est fortement recommandée, même dans les habitations privées en présence de personnes qui n’habitent pas ensemble.