Via Francigena

En chemin dans le Salento

Redazione AEVF
Redazione AEVF
Condividi su facebook
Condividi su whatsapp
Condividi su telegram
Condividi su pinterest
Condividi su email
Condividi su twitter

Le projet South Cultural Routes a comme objectif de développer et de coordonner les actions de promotion des itinéraire piétons et cyclables, des chemins religieux aux chemins historiques, des Green Road aux voies cyclables et, en général, à tous les types de mobilité lente.

Dans le cadre de cet ambitieux projet, l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena, en accord avec la Région des Pouilles et Puglia Promozione, a lancé la cartographie et la détection de 3 parcours : la Via Francigena du Sud sur le tronçon de Brindisi à Santa Maria di Leuca, la Via Leucadense de Lecce à Leuca et la Via Sallentina de Taranto à Leuca. Il s’agit de trois itinéraires très différents les uns des autres, autant pour les origines historico-culturelles que pour la géographie des territoires traversés.

Le tronçon de la Via Francigena du Sud part des colonnes romanes de Brindisi, qui sont l’arrivée de la Via Appia. Ce tronçon conduit à Lecce, imposante capitale du baroque des Pouilles. Ici, l’itinéraire tourne vers l’est et se développe entre les oliviers jusqu’à la citadelle fortifiée d’Acaya, qui remonte au XVI siècle. En poursuivant vers la mer, on rejoint Otranto, la localité la plus orientale d’Italie. En entrant par la Porte a Terra, on traverse le centre historique jusqu’au Dôme, célèbre pour la riche mosaïque du XII siècle qui représente l’Arbre de la Vie, une vraie encyclopédie d’images de la culture médiévale.

D’ici, la Via se poursuit vers le sud, alternant les oliveraies à des tronçons de côtes avec une vue à couper le souffle. On arrive enfin à Leuca, la pointe du talon et le Finistère italien ; en remontant à la Basilique de Santa Maria de finibus terrae, on peut apercevoir les deux mers, l’Adriatique et l’Ionienne, qui se mélangent pour indiquer de manière symbolique la fin d’un itinéraire parti de très loin.

La Via Leucadense est entièrement dans les terres intérieures, ce qui ne la rend pas moins spectaculaire ; elle commence à Lecce et traverse les Serre salentine, zone de hauts plateaux caractérisée par de nombreux terrassements à usage agricole. Le long du parcours, on rencontre de petites villes enrichies d’artifices baroques et de sanctuaires fascinants et poussiéreux qui sortent au milieu de nulle part, comme Leuca Piccola, à quelques kilomètres de Leuca.

La dernière est peut-être la Via Sallentina, un long itinéraire qui part de Taranto – fascinante ville d’origine grecque positionnée de manière stratégique entre les deux golfes.

Au coucher du soleil d’une belle journée d’automne, on peut même apercevoir les côtes de la Calabre et le vent souffle fort en donnant raison au dicton populaire « Lu Salentu: lu sule, lu mare, lu ientu ». (Le Salento : le soleil, la mer, le vent).

South Cultural Routes est un projet ambitieux et stratégique pour le développement touristique de l’Italie méridionale et ces territoires ont toutes les capacités pour attirer les marcheurs et les amener à la découverte des excellences gastronomiques, artistiques, culturelles et paysagères de la dernière tranche des Pouilles.

Stefano Mazzotti