Via Francigena

Jour 99 (variante Micaelica) – De Lucera à San Severo : une journée pleine de récits dans la région de la Daunie

La scène

Description:

👣23km à pied – Dimanche 3 Octobre

Aujourd’hui, chacun des groupes a poursuivi son parcours : notre groupe a entamé à pied les 23 km séparant Lucera de San Severo. C’était une étape plutôt plate, sans trop de montées ni de descentes, à l’exception d’une petite section qui traversait des champs et des vignobles, ainsi que les montagnes du parc national du Gargan. Michele de Lilla, professeur à l’école à San Severo, nous a rejoints aujourd’hui. Il nous a expliqué que dans le passé, cette région s’appelait la Daunia et était peuplée par les Dauniens, avant que leur peuple ne soit vaincu par les Romains. On y trouve encore aujourd’hui de nombreuses traces de ce peuple, surtout dans la province de Foggia, mais leur cercle d’influence s’étendait aussi en Molise, en Campanie et même jusqu’à Bari.

Michele de Lilla nous a également parlé des chemins de transhumance, un concept totalement nouveau pour moi. J’ai appris que la migration des troupeaux de moutons des Pouilles vers les Apennins était un phénomène qui se produisait dans cette région chaque saison. Les moutons étaient conduits le long de ces tratturi, moyennant le paiement d’une taxe. 

L’étape d’aujourd’hui s’est déroulée sous le soleil, nous avons trouvé autant d’ombre que de signalisation, à savoir, très peu, bien que nous ayons continué à coller nos autocollants là où c’était possible et nécessaire. Lorsque nous sommes arrivés à mi-chemin, nous avons été accueillis par un groupe de personnes atteintes du spectre autistique et qui nous a conduits au centre de San Severo. Nous avons fait une pause à Enopolio Daunio, un endroit merveilleux créé par les frères Fabiola et Giorgio, qui ont marché avec nous depuis Celle San Vito. Le projet a été initialement pensé pour promouvoir les vins locaux, étant donné que Fabiola est sommelier, mais il s’est développé et s’est transformé progressivement en un lieu d’accueil pour les pèlerins. Dans le centre, nous avons inauguré le nouveau Point Info officiel de la Via Francigena, où les pèlerins peuvent dormir et demander un coup de tampon pour les crédentiales.

Le soir, nous avons rencontré des représentants de la municipalité, avec lesquels nous avons partagé un apéritif chez Enopolio Daunio. Le vin local, les fruits frais, les légumes et les légumineuses ont rythmé la soirée, et je dois dire que j’ai vraiment apprécié le changement de repas qui était d’un coup plus léger, car pendant Road to Rome, nous avons souvent mangé des repas plutôt copieux ! Fabiola et Giorgio font beaucoup pour la région, et c’est grâce à des gens comme eux que la Francigena du Sud peut se développer à son plein potentiel, ce qui est vraiment génial, compte tenu de la beauté de la région et de la chaleur des habitants.

POINTS FORTS

Sanctuaire Madonna del Soccorso

Cathédrale Santa Maria Assunta

Église San Severino

Un aperitivo chez Enopolio Daunio

LES MARCHEURS D’AUJOURD’HUI

Myra Stals, responsable des médias sociaux (AEVF)

Luca Faravelli, chef de projet (AEVF)

Mattia Fiorentini, ambassadeur et blogueur

Sharon Di Cinci, vidéaste

Fabiola Ventricelli, guide de scène

Michele de Lilla, expert de la région

Partager sur

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email