Via Francigena

Jour 9 – Amettes à Bruay-la-Buissière : l’impressionnante histoire minière du Nord de la France

La scène

Description:

👣 22 KM à pieds – Jeudi 24 juin

Un phénomène curieux s’observe ici dans le Nord de la France, surgissant d’un paysage environnant principalement plat et légèrement vallonné de mystérieuses petites collines en forme de cône. Au début, nous n’y portions pas attention, mais en les voyant tout au long de la balade d’Amettes à Bruay-la-Buissière, nous nous sommes finalement demandé comment se faisait-il que dame nature ait créé ces étranges anomalies ?

En réalité, tout cela n’a pas été façonné par Mère-Nature ! En marchant dans le Bassin Minier du Nord-Pas de Calais nous nous sommes rendu compte que les mystérieuses collines coniques étaient en réalité les terrils de toutes les mines qui se situent à des centaines de mètres sous nos pieds.
C’est une histoire fascinante que celle de ces petits villages miniers. En parcourant les 22 km de la Via Francigena, nous avons remarqué que l’architecture d’origine de ces villages était restée intacte. Tout cela est vraiment beau ! Ces vallées constituent également une toile de fond parfaite pour nos photos et vidéos, grâce à leur design linéaire et répétitif.

À notre arrivée à Bruay-la-Buissière, on nous a offert une visite surprise dans l’une des anciennes mines de la région, et nous avons eu un petit aperçu de ce que devait être la vie à tant de mètres sous terre. À l’époque, les ressources étaient rares et les conditions de travail loin d’être saines. En effet, notre guide nous a expliqué que, surtout dans le passé, les accidents n’étaient pas rares. De nombreuses personnes sont mortes dans ces mines, y compris des enfants aussi jeunes que 8 ans. Mais tout cela a contribué à nous apporter notre confort actuel, pour que nous soyons à l’aise et que nous disposions de l’électricité et du chauffage. C’est une bonne nouvelle que de comprendre à quel point nous avons de la chance de vivre de nos jours et comment notre époque s’attarde à protéger beaucoup plus les travailleurs et les enfants ainsi que leur santé.

La meilleure partie de la journée s’est révélée lorsque que nous avons été hébergés à la Cité des Electriciens, un ancien village minier qui a été construit entre 1856 et 1861 pour accueillir les familles des mineurs travaillant pour la Compagnie des mines de Bruay. Ce petit village a été laissé à l’abandon depuis 1979 lorsque les activités minières ont été saisies, mais en 2008, les travaux de restauration ont commencé. C’est aujourd’hui un patrimoine culturel d’une incroyable beauté qui mérite d’être visité et il est même possible d’y dormir !

Une expérience vraiment unique et authentique que nous n’oublierons pas !

MOMENTS IMPORTANTS DE LA JOURNEE

Visite du Musée de la Mine à Bruay-la-Buissière
Dormir dans l’ancien village minier Cité des Electriciens

LES MARCHEURS DU JOUR

Myra Stals, responsable des médias sociaux (AEVF)
Luca Bruschi, directeur (AEVF)
Didier Morel (FFVF)
Clair Waïss (FFR)
Massimo Tedeschi, Président (AEVF)
Mattia Poppa, vidéaste
Groupe de promeneurs locaux dont Isi, le chien voyageur !

Partager sur

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email