Via Francigena

Jour 72 – De Proceno à Bolsena : à la découverte de traditions ancestrales sous le soleil brûlant… !

La scène

Description:

👣 29 km à pied – Jeudi 2 septembre

Après une marche matinale de 6 km, nous avons quitté la ville de Proceno et sommes arrivés à Acquapendente. Ici, nous étions attendus à la porte de la ville par un groupe de lanceurs de drapeaux en costumes qui nous ont offert un beau spectacle à notre arrivée et qui nous ont ensuite accompagnés à travers le centre ville. Tous les habitants de la ville nous regardaient avec curiosité ! L’association Pro Loco Acquapendente nous a conduits à un énorme banquet, organisé pour notre accueil, constitué de fruits et de légumes : c’était super rafraîchissant et énergisant ! Cela m’a fait beaucoup de bien ! 🍉😁

Après avoir pris notre encas, nous nous sommes rendus à la cathédrale d’Acquapendente. Ici, nous avons assisté à une tradition ancestrale de la ville, le Pugnaloni : chaque année, le troisième dimanche de mai, différents quartiers de la ville préparent de très grandes et hautes peintures. Ces œuvres d’art impressionnantes sont créées à partir de panneaux recouverts de pétales de fleurs et de feuilles, qui sont ensuite peints. Cette tradition est née en 1166 après J.-C., lorsque Acquapendente s’est libérée de son tyran Barberousse. Elle symbolise donc la libération de l’oppression, et chaque peinture cache en elle une manière différente de se libérer de la tyrannie, mais cela peut également faire référence à des situations politiques plus contemporaines. 🌷

Nous avons ensuite visité la crypte de la cathédrale, une copie du Saint-Sépulcre – la tombe de Jésus-Christ – que les Italiens pouvaient visiter plus facilement dans les périodes historiques difficiles, comme à l’époque de la peste, qu’à Jérusalem. Dans cette copie, il y a trois pierres qui, comme la légende le dit, sont tachées du sang de Jésus !

Après avoir quitté cette belle ville, nous avons marché jusqu’à San Lorenzo Nuovo. Il s’agissait d’un tronçon difficile qui, bien qu’assez plat, n’offre aucune ombre ni fontaine à eau. Si vous marchez sur ce tronçon, venez préparés et faites des réserves d’eau à Acquapendente ! ⚠️ Les autorités locales de San Lorenzo Nuovo le savent et nous ont accueillis avec de l’eau fraîche, des fruits et quelques friandises.

Dès que vous quittez San Lorenzo Nuovo, vous avez une vue incroyable sur le lac de Bolsena. Nous avons ensuite marché dans la forêt où le lac apparaissait de temps en temps dans notre champ de vision, mais, malgré l’ombre et la facilité du parcours, nous sommes rapidement tombés de fatigue. Lorsque nous sommes arrivés à Bolsena, il était presque 19h ! Marcher avec si peu d’ombre par une journée si chaude, pendant de nombreux kilomètres, vous fatigue vraiment, même si le tronçon en lui-même n’est pas particulièrement difficile.

J’avais vraiment besoin de dormir lorsque nous sommes arrivés à notre destination , et j’ai même sauté le dîner. Pourtant, j’ai réussi à jeter un coup d’œil au centre-ville de Bolsena en allant me coucher… J’ai été très impressionnée par sa beauté – j’aimerais avoir plus d’énergie pour continuer de le découvrir !

 

POINTS FORTS

– Manger beaucoup de fruits et légumes !

– L’ancienne tradition Pugnaloni des habitants d’Acquapendente

– La première belle vue sur le lac de Bolsena

 

LES MARCHEURS D’AUJOURD’HUI

Myra Stals, responsable des médias sociaux (AEVF)

Martina D’Agostino, assistante de projet (AEVF)

Silvio Marino, Regione Lazio

Marguerite Bravay, ambassadrice RTR

Mary Jane, ambassadrice RTR

Enrico Baroni, vidéaste

Eva Allevi, association Ragazze in Gamba

Alessandro Selbmann et d’autres membres de la CAI Viterbo

Plusieurs marcheurs locaux

Partager sur

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email