Via Francigena. The Road to Rome

Grand succès pour le roadshow AEVF 2020 sur la Via Francigena en France

Six réunions en cinq jours avec de nombreuses municipalités, départements et associations. De Calais à Besançon, les territoires répondent avec intérêt au développement de l’itinéraire européen!

Dans cet étrange et anormal été covid 2020, où le tourisme s'inscrit pleinement dans une dynamique de proximité, de respect des normes sanitaires et de décongestion des flux, la Via Francigena semble répondre de plus en plus à la nouvelle demande nationale et internationale de pèlerins, de voyageurs et d'amateurs de culture ou de slow tourisme.

La France, où les activités outdoor, la randonnée et le cyclisme sont bien implantés depuis de nombreuses années, est traversée par la Via Francigena sur 1.200 km. 48 sont les étapes à travers 8 départements (Pas-de-Calais ; Aine ; Somme ; Aube ; Marne ; Haute-Marne ; Haute-Saône ; Doubs) de 3 Régions : Hauts-de-France, Grand Est, Bourgogne-France-Comté. Un tiers du parcours européen - de Canterbury (Kent, UK) à Rome (Latium, IT) et à Santa Maria di Leuca (Pouilles, IT) - traverse le territoire français !

ROADSHOW 2020. L’AEVF EN CHEMIN

L'équipe de l'Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF), composée du Président Massimo Tedeschi, de la Vice-présidente Martine Gautheron, du Directeur Luca Bruschi, de la Responsable des Relations Internationales Elena Dubinina, en collaboration avec Leslie Maussang qui a travaillé depuis le siège de Champlitte, a réalisé le premier Roadshow sur l'ensemble du tronçon français.

Les réunions se sont tenues à Calais (Hauts-de-France) ; Peronne (Hauts-de-France) ; Saint-Quentin (Hauts-de-France) ; Chalons-en-Champagne (Grand Est) ; Châteauvillain (Grand Est) ; Besançon (Bourgogne-Franche-Comté), et ont été l'occasion d'échanges et de débats fructueux.

En effet, l'objectif principal était de promouvoir la connaissance et la sensibilisation au potentiel de la Via Francigena, en rencontrant les représentants et les opérateurs des municipalités, des départements, des régions, des associations, des services culturels, des structures d'accueil, des offices de tourisme et des catégories économiques.

À cette occasion, le nouveau guide de la Via Francigena "De Canterbury au col du Grand-Saint-Bernard" publié par les éditions Favre de Lausanne a été présenté. La publication a été créée en collaboration avec l'AEVF, en tant que réseau porteur de la Via Francigena, avec la FFR (Fédération Française de la Randonnée), qui a fourni les traces du tronçon de l'itinéraire, et avec les départements français du Doubs, de la Haute-Saône, de la Haute-Marne, de la Marne, de l'Aube, la Communauté d'Agglomération Grand Besançon et la région suisse du Bas-Valais, qui ont acheté plusieurs exemplaires.

LE RÉSEAU EN FRANCE SE DÉVELOPPE

À Calais, le groupe de l’AEVF a eu l'occasion de rencontrer, entre autres, la maire et vice-présidente de la Région des Hauts-de-France, Natasha Buchart et Dominique Darré, directeur général de la Via Francigena ; à Péronne, il a rencontré le directeur général des associations et du patrimoine Michel Dreville ; à Saint-Quentin, Alexis Grandin, délégué aux relations internationales ; à Châlons en Champagne, Gérard Lebas, délégué aux relations européennes et aux finances ; à Châteauvillain, le maire et le vice-président du département de la Haute-Marne Marie-Claude Lavocat et Fabienne Schollhammer, conseillère départementale de la Haute-Marne et présidente de la Maison du tourisme de la Haute-Marne. La réunion finale a eu lieu le vendredi 28 août à Besançon en présence de la nouvelle maire et présidente de Besançon Métropole, Anne Vignot, du vice-président du département du Doubs, Pierre Simon, et du conseiller général du Grand Besançon Métropole, le maire de Champlitte Patrice Colinet, le président de la Communauté de communes des 4 Rivières Dimitri Doussot, le vice-président du département de Haute Saône Jean Jacques Sombstay et de nombreux autres représentants des institutions, départements et associations locales.

Benoit Vuillemin, maire de Saône (Doubs ; Bourgogne-Franche-Comté), une municipalité qui vient de terminer son adhésion à l'AEVF et qui est devenue son 186ème membre, a également participé.

Des représentants de la Fédération Française de la Randonnée Pédestre (comités régionaux et départementaux) et de la Fédération Française de la Via Francigena (FFVF) ont également participé aux réunions, en exprimant leurs salutations.

Dans l'après-midi du vendredi 28 août, le président Tedeschi, accompagné du maire Pierre Contoz, a assisté à l'une des représentations du 14ème Festival de musique de Besançon/Montfaucon/Orbe sur la Via Francigena à Montfaucon, qui a été accueillie par le président du Festival et Arthur Schoonderwoerd, co-fondateur et directeur du Festival.

 

LA VIA FRANCIGENA SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS

Avec l'adhésion de la commune de Saône, ce sont 25 communes et départements français qui sont membres de l'AEVF. La présence dans le réseau international pourrait devenir encore plus importante puisque 230 communes sont situées sur le parcours en France. C'est précisément la prise de conscience de l'importance de s'inscrire dans un projet culturel européen de cette dimension, et plus encore la perspective d'une candidature au statut de patrimoine mondial de l'UNESCO, qui aidera également la France à prendre son envol.

Les projets de développement de tronçons de l'itinéraire tels que Canterbury-Arras, Arras-Reims, Reims-Langres, Langres-Besançon, Besançon-Lausanne permettront de mettre en valeur l'extraordinaire patrimoine historique et culturel, constitueront une incitation supplémentaire à un système d'accueil croissant et offriront aux pèlerins la possibilité de vivre une expérience authentique sur le plan personnel.

La FFR a nommé la section française de la Via Francigena GR145 ; elle est responsable de son entretien et de ses panneaux de signalisation. Comme cela a été discuté lors des réunions, il est important qu'il y ait une forte synergie entre le GR145 et la Via Francigena, en suivant l'exemple de ce qui se passe déjà sur le tronçon français du Chemin de Saint-Jacques, depuis le Puy-en-Velay, nommé GR65. Le Président de l'AEVF Tedeschi a mis en évidence avec satisfaction que le Comité Régional FFR Hauts-de-France, ainsi que les trois Comités départementaux concernés (Pas-de-Calais ; Aisne ; Somme), sont devenus membres à part entière de l'AEVF depuis octobre 2019.

La Via Francigena en France a un très fort potentiel et les personnes impliquées dans les institutions, les associations et les services auront la capacité de le développer pleinement. En tout cas, un nouveau pas en avant a été franchi pour la croissance de l’ensemble de l’itinéraire européen.

https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=/fr/resource/news/roadshow-francia-2020-il-team-aevf-ha-percorso-lin/&src=sdkpreparse
© Associazione Europea delle Vie Francigene | C.F. 91829880340 - P.IVA 02654910344 Powered by ItinerAria