Declaration pour le Vingtième anniversaire de la Via Francigena

La Declaration pour soutenir la Via Francigena et le Programme des Itinéraires Culturels du Conseil de l'Europe. Le document a été lancé à l'occasion de l'Assemblée de l'AEVF à Acquapendente et Lucca, dans le cadre du Vingtième anniversaire de la Via Francigena.

La Declaration a été adressée aux Institutioins et Organisations Européennes:

- Au Président du Parlement Européen Martin Schultz
- Au Président de la Commission Européenne Jean-Claude Juncker
- Au Président du Conseil Européen Matteo Renzi
- Au Président de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe Anne Brasseur

Nous sommes des citoyens, représentants de collectivités locales, d’associations de bénévoles européens, réunis à Acquapendente le samedi 31 Mai à la conférence internationale de l’Association Européenne des Voies Francigènes (AEVF), pour fêter le XX anniversaire (1994-2014) de la mention de «Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe» à  la Via Francigena et  pour célébrer le  XXVII anniversaire du lancement à Saint-Jacques de Compostelle (1987) du «Programme des Itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe».

C’est notre conviction que l’Europe se trouve à un carrefour politique, économique, social qui exige une forte initiative en donnant majeur force politique aux institutions Européennes et en renforçant la coopération parmi les Etats de l’Union Européenne et du Conseil de l’Europe et la conscience du destin commun de leurs citoyens. Nous sommes convaincus que le Parlement Européen et la Commission Européenne, récemment élus, et le Conseil de l’Europe sauront prendre les décisions nécessaires, désormais incontournables.

De notre part nous espérons que plusieurs initiatives et projets communs peuvent se dérouler – comme par exemple infrastructures matérielles et immatérielles, collaborations culturelles et sociales innovantes, réseaux européens artistiques, littéraires et théâtrales – et qui peuvent devenir des instruments pour mobiliser le marché du travail, des énergies, des talents et motiver les jeunes à devenir les protagonistes de la cause européenne.

Nous travaillons depuis longtemps à la réalisation du clairvoyant et innovant «Programme des Itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe», un programme en phase de croissance grâce à l’Accord Partiel Elargi auquel nous espérons que la Commission Européenne adhère complètement.

Le réseau du tourisme durable des «Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe» c’est quelque chose de plus grand qu’un simple moyen pour garder l’Europe première destinations touristiques du monde; il s’agit de la redécouverte d’un grand réseau immatériel qui traverse le continent, du nord au sud, de l’est à l’ouest en s'extendant jusqu'à la Méditerranée et au Moyen Orient en unissant les Pays dans le dialogue pacifique et la coopération concernant les secteurs de l’Environnement, de  la Culture et du Tourisme. Il représente aussi bien un moyen efficace de se connaître et se reconnaître   et de créer des nouvelles formes d'économie durable.

Comme  l'a bien écrit Jacques Le Goff (1924-2014) : «L’Europe est en train de se construire. C’est une grande espérance. Elle ne se réalisera que si elle tient compte de l’histoire; une Europe sans histoire serait orpheline et malheureuse. Car aujourd’hui vient d’hier et demain vient du passé. Un passé qui ne doit pas paralyser le présent mais l’aider à être différent dans la fidélité et nouveau dans le progrès. Notre Europe entre Atlantique, Asie et Afrique, existe depuis très longtemps en effet, dessinée par la géographie, modelée par l’histoire, depuis que les Grecs lui ont donné son nom, toujours repris depuis. L’avenir doit s’appuyer sur ces héritages qui, depuis l’Antiquité, voire la préhistoire, ont fait de l’Europe un monde d’exceptionnelle richesse, d’une extraordinaire créativité dans son unité et diversité».

L' «Etude d’impact des Itinéraires Culturels sur les petites et moyennes entreprises», rédigé par le Conseil de l’Europe et la Commission Européenne (Bruxelles, 28 juin 2011), démontre que le développement d’un réseau des Itinéraires Culturels certifiés donne de véritables réponses à la demande d’emploi qualifié, et joue un rôle dans le contraste à la crise des territoires considérés «moins importants», c’est-à-dire les zones rurales et peu connues. La Via Francigena et les Itinéraires Culturels donnent impulsion au Tourisme, à l'économie, au développement territorial et rural et se traduisent par un formidable outil de cohésion des territoires et donc dans une plus grande confiance dans l’avenir. Nous souhaitons que le travail qui a été commencé puisse poursuivre et exprimer tout son potentiel en tant qu’outil de connaissance et de cohésion, en ce moment de conjoncture si difficile pour l’Europe entière.

***

L’ASSOCIATION EUROPEENNE DES VOIES FRANCIGENES REUNIEE EN ASSEMBLEE A ACQUAPENDENTE
s’engage à:

  • Renforcer le réseau des collectivités territoriales le long de l’itinéraire de Sigeric, de Cantorbèry à Rome, en extendant l’itinéraire jusqu'aux Pouilles (en direction Jerusalem) et aux autres chemins reconnus historiquement;
  • Promouvoir la coopération interinstitutionnel parmi les Ministères et les régions des quatre états traversés par la Francigena (Italie, Suisse, France et Angleterre);
  • Sensibiliser les Régions, les Collectivités territoriales et les associations de bénévoles pour assurer les services de logement, de sécurité et d’information le long de la Via Francigena;
  • Supporter l’approbation de l’’Euro Master Plan (EMP) de la Via Francigena” ainsi que la Coordination Interrégional Européenne des Régions qui sont traversées par  cet itinéraire;
  • Promouvoir le travail commun des quatre components nécessaire au développement de la Via Francigena comme Itinéraire Culturel Européen de succès: 1. institutions publiques 2. associations de bénévoles 3. instituts de recherche scientifique 4. opérateurs économiques et touristiques.
  • Renforcer le réseau  scientifique de la Via Francigena des Universités européennes;
  • Promouvoir et renforcer le dialogue interculturel entre l’Europe anglo-saxonne et l’Europe Méditerranéenne avec la référence des quatre lieux symboliques de la culture religieuse du monde: Rome, Jérusalem, Saint-Jacques de Compostelle et Cantorbèry;
  • Consolider la coopération parmi les Itinéraires Culturels Européens qui se fondent sur les anciennes voies de pèlerinage: Saint-Jacques de Compostelle, Saint Olav, Saint Michel, Saint Martin, et avec les autres parcours comme la «Via Romea Germanica» (de Stade à Rome), le réseau des villes historiques thermales et la Route de la Soie;
  • Promouvoir les produits thématiques culturels  et touristiques le long de la Via Francigena;

L’ASSOCIATION EUROPEENNE DES VOIES FRANCIGENES
demande aux Institutions Européennes

  • La promotion du «Programme des Itinéraires Culturels» et sa reconnaissance dans la Programmation européenne 2014-2020;
  • La présentation de la Via Francigena et des Itinéraires Culturels à l'Expo Milan 2015;
  • Le soutien des réseaux européens de 1) la coopération interrégionale NECSTouR et 2) du Comité de coordination technique interrégionale de la Via Francigena;
  • Le soutien du réseau européen de coopération universitaire EUNEK (European Network of Knowledge)
https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=/fr/resource/news/manifesto-europeo-il-ventennale-della-francigena/&src=sdkpreparse