L'AEVF renouvelle les organismes internes et regarde vers l'Europe

La journée de colloque et Assemblée Générale de l’Association Européenne des chemins de la Via Francigena qui s’est tenue à Besançon le vendredi 14 juin renforce le rôle de coordination de l’itinéraire européen de l'AEVF sur les 3000 kilomètres de Canterbury -  Rome - Santa Maria di Leuca.

La Via Francigena adhère aux valeurs de paix, tolérance, dialogue, démocratie, cohésion sociale promue par le Conseil de l’Europe dans le cadre du Programme des itinéraires culturels lancés en 1987 à Saint Jacques de Compostelle.

La famille de l'AEVF continue avec passion et sensibillité le travaille pour améliorer la VF: ce sont désormais 155 collectivités territoriales des quatre pays traversé: Angleterre, France, Suisse et Italie.

« Dix-huit années de vie communautaire intensive constitue une étape importante sur laquelle beaucoup n'auraient pas parié. Ce réseau volontaire des municipalités, départements, provinces et régions formées à Fidenza en 2001, vit une phase de grand activisme tout au long de l’itinéraire dans les 4 pays et dans le sud de l’Italie jusqu'à Santa Maria di Leuca » a souligné le président Massimo Tedeschi

En 2018 douze nouveaux membres ont rejoint le réseau AEVF : la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon,  les municipalités de Faverolles (Haute-Marne, Grand-Est), Montot (Haute-Saône, Bourgogne-Franche-Comté, France), Orbe (Canton de Vaud, Suisse), Borgofranco d’Ivrea (Turin, Italie), Cadeo (Piacenza, Italie), Carrara (Massa-Carrara, en Toscane), Montignoso (Massa-Carrara, en Toscane), Département de la Haute-Marne (Grand-Est, France), Département de la Haute-Saône(BFC, France), l 'Ente Parco Alta Murgia (Puilles, Italie) et enfin les régions Molise et la Campanie en Italie.

L’ordre du jour de l’AG s’est focalisé sur le renouvellement du Conseil de présidence.
L’assemblée a unanimement réélu Massimo Tedeschi à la présidence et  6 membres au collège de vice-présidents :  Caroline Hicks (Canterbury, Kent), Martine Gautheron (Champlitte, Bourgogne-Franche-Comté), Gaëtan Tornay (Orsières, Valais), Francesco Ferrari (Orio Litta, Lombardie), Francesco Gazzetti (Firenze, Toscane), Aldo Patruno (Bari, Pouilles)

Les 12 communes élues pour le conseil de présidence:
Bucey-lès-Gy (Bourgogne-Franche-Comté), Romainmôtier (Vaud), Aosta (Vallée d’Aoste), Santhià (Piemont), Pavia (Lombardie), Fornovo Taro (Emilie), Santo Stefano Magra (Ligurie), Pontremoli (Toscane), Altopascio (Toscane), Gambassi Terme (Toscane), Monteriggioni (Toscane), Montefiascone (Lazio) 
 Concernant le départements, EPCI ou provinces: Département Haute-Marne (Grand Est), Communauté d’Agglomeration du Grand Besançon (Bourgogne-Franche-Comté), Aigle-Région (Vaud), Unione Montana Val di Susa (Piemont), Provincia Pavia (Lombardie), Provincia Lodi (Lombardie), Provincia Siena (Toscane) – ainsi que les  Association du ChablaisAssociazione Toscana delle Vie Francigene e dei Cammini

Sont membres de droit : Canterbury, Rome, 10 régions membres et les communes de Fidenza, Piacenza et Champlitte (3 sièges de l’AEVF).

Au cours de l’Assemblée ont été signalée les activités exercées en 2018 et les prévisions de 2019/2022. En particulier l’état du projet l’UNESCO, l’avancée des régions du Sud pour l’extension de la certification de l’itinéraire culturel européen de la Via Francigena, la coopération avec la Fédération Française de Randonnée, la coopération internationale avec les projets "Routes4U", "De l'Europe à la Turquie à pied" et de "l'université de Toulouse".
 
Massimo Tedeschi immédiatement après la réélection, a exprimé ses sincères remerciements aux membres de leur confiance accordée encore une fois. «Les résultats obtenus avec engagement, persévérance et un brin de folie visionnaire, nous motivent à travailler avec une force encore plus grande pour notre projet européen. Au cœur de notre réseau, je voudrais rappeler, tout d’abord, il y a des centaines de personnes qui offrent leur temps, énergie, passion et les compétences. La Via Francigena est beaucoup plus forte autant que chaque section régionale est forte, et chaque section régionale est plus forte autant que la totalité de la Via Francigena est forte". 

Au cours de l’Assemblée a été remis un diplôme de reconnaissance publique à Michel Thomas-Penette, directeur de l’Institut Européen des itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe de 1997 à 2011, pour le développement de l’itinéraire de la Francigena en Europe. 

L’Assemblée de Besançon s’est déroulée en concomitance avec le Festival Outdoor, à Micropolis, là où il y a eu des réunions, manifestations sportives, débats auxquels a participé un large public.

La prochaine AG d'automne sera à Bari (Puilles), le vendredi 18 octobre: pour la première fois, aura lieu dans une ville du sud de l’Italie.

Communiqué de presse AEVF.
https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=/fr/resource/news/lassociazione-europea-delle-vie-francigene-rinnova/&src=sdkpreparse