La Via Francigena dans la Tentative List Italienne de l’UNESCO

Le Conseil de Direction de la Commission Nationale Italienne pour l’UNESCO a exprimé un avis favorable à l’inscription dans la Liste de proposition nationale de la candidature de la « Via Francigena en Italie ». La confirmation est arrivée mardi 24 janvier au siège de réunion du Conseil de Direction.

Un pas important pour l’Itinéraire Culturel du Conseil d’Europe dans le processus de candidature dans la liste du Patrimoine Mondial. La première phase de la candidature prévoit en effet la demande d’inscription dans la Tentative List nationale, avec laquelle l’Etat montre au Centre du Patrimoine Mondial, World Heritage Center-WHC, les raisons de l’inscription dans la Liste du Patrimoine Mondial.

Le parcours de la candidature UNESCO de la Via Francigena, commencé en 2010 et puis suspendu l’année suivante, est entré depuis 2017 dans une nouvelle phase opérative qui implique le MIBAC (Ministère pour les Biens et les Activités Culturelles), les régions italiennes et l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena. La phase de l’analyse préliminaire du tronçon italien, présentée au printemps 2018, grâce au travail commun des 7 régions (Vallée d’Aoste, Piémont, Lombardie, Emilie-Romagne, Ligurie, Latium, avec la région Toscane chef de file) avec le MIBAC et l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena, se conclut de manière positive avec l’insertion dans la Tentative List.

Pendant ce temps, la deuxième phase pour la définition de l’étude de faisabilité européenne de la candidature a commencé ; elle implique l’Angleterre, la France, la Suisse et l’Italie. Dans cette étude, une stratégie de candidature de la Via Francigena sera développée qui comprendra une proposition générale de tout l’itinéraire, dans laquelle différentes rubriques seront individualisées et, à des moments différents, nommées dans la Liste du Patrimoine Mondial en laissant la valeur universelle de la Via indiscutable.

« L’itinéraire européen mérite la reconnaissance pour son extraordinaire particularité et pour son importance, autant sous le profil culturel que naturel. commente l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena, chargée par la région Toscane de jouer un rôle de soutien technique au projet de candidature UNESCO – La Via Francigena représente une grande opportunité de croissance et de développement pour les territoires, mais aussi de toutes les communautés locales qui devront être impliquées dans ce projet. Il s’agit d’un bien complexe, patrimoine de l’humanité, à gérer et valoriser dans le réseau UNESCO, lequel s’ajoutera à celui du Conseil de l’Europe qui a certifié la Via Francigena depuis 1994 ».

https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=/fr/resource/news/la-francigena-nella-tentative-list-italiana/&src=sdkpreparse