« Intanto parto », à Pontremoli, la gagnante est Ludovica Zenti avec « L’albero della grande strada bianca ».

Vendredi 17 mai, à Pontremoli, le prix pour la catégorie « moins de 25 ans » de “Intanto parto. Racconti e parole in cammino” a été remis ; c’est un concours littéraire pour raconter le voyage le long de la Via Francigena et des chemins.

Le premier prix a été attribué à "L'albero della grande strada bianca" de Ludovica Zenti, une jeune fille de seulement 13 ans, de Florence. Le récit a gagné pour sa capacité à relier la nature physique à la nature de l’âme et pare qu’il arrive très bien à lier le passé au présent en soulignant le pouvoir transformateur des voyages spirituels et physiques. C’est un point de vue original, un arbre séculaire, un grand chêne, qui amène le lecteur à réfléchir sur le temps qui passe et sur les relations humaines.

À la deuxième place, il y a « Il viaggio più bello della mia vita" de Giada Occhipinti pour sa capacité à raconter le sens intime du voyage en le reliant aux traditions familiales, à la littérature et à l’histoire. C’est un message de sagesse qui trouve son expression dans les citations littéraires et dans l’expérience d’un grand-père qui transmet à sa petite-fille les véritables valeurs et réflexions du voyage comme métaphore de la vie.

À la troisième place, il y a "Adesso è un buongiorno" de Giuli Frullini pour sa capacité à démontrer le pouvoir de transformation du voyage. C’est un regard sur l’expérience du chemin avec nostalgie et gratitude pour ce qu’il transmet et offre dans les relatons avec les autres, avec ses parents et aves soi-même. Un voyage qui nous ramène les pieds sur terre et qui devrait nous enseigner à continuer le chemin aussi dans la vie quotidienne.

Mentions spéciales pour : “La via della speranza” de Rosa Piccolo, “Risorgo come il sole all'indomani” d’Isabella Cerasuolo, “Passo dopo passo” d’Alessia Delre, “Perché cammini? Ascolta il tuo cuore” de Massimo Casale, “Il viaggio di Hélène, una donna medioevale lungo la via Francigena” de Silvia Colligiani, “Il cammino mortale” de Yassmine Mourabiti, “Uno strano pomeriggio” de Letizia Grasso, “Fatevi Portare dal vento” de Niccolò Paolino.

La remise des prix des « écrivains en herbes » a eu lieu à l’Ospitale San Lorenzo martire (ex couvent dei Cappuccini) dans l’évènement « Un borgo da sfogliare » en la présence de Lucia Baracchini, maire de Pontremoli, Massimo Tedeschi, président de l’AEVF, Luca Betti, éditeur et créateur du prix et Valentina Zinzula, gagnante de l’édition 2019 du prix, catégorie « plus de 25 ans ».

Dans le jury, il y avait aussi Silvia Iuliano de l’AEVF et Selin Sanli, journaliste de la presse étrangère.

« Joie, satisfaction et stupéfaction pour le prix littéraire "Intanto parto. Racconti e parole in cammino", proposé et organisé par l’éditeur « ami » des chemins Betti. Il a vu parmi les moins de 25 ans un exemple significatif de ce que les plus jeunes désirent et peuvent faire – a déclaré madame le maire de Pontremoli, Lucia Baracchiniun bel exemple de belles personnes qui ont su amener à Pontremoli et au chemin leur sensibilité, leur douceur et leur profondeur ! Grâce à eux, aujourd’hui nous pouvons regarder demain avec leurs yeux et leur cœur ! ».

Le livre qui recueille les 10 meilleurs récits a été présenté et le gagnant a reçu une sculpture en fer qui représente une sandale réalisée par l’artisan Fabio Zacchei. Il s’agit de la première édition de cette catégorie consacrée aux jeunes, qui sont probablement plus liés aux « stories » sur les réseaux sociaux qu’à la véritable histoire, habitués à communiquer en 160 caractères, mais avec beaucoup de chose à raconter et à partager. Nous assistons à une nouvelle approche au voyage, où, de plus en plus, de nouveaux modes narratifs se définissent pour un besoin transversal à toutes les générations et qui s’enrichit avec le croisement entre les différentes langages et canaux, sans pour autant perdre sa force.

« Le bourg des livres nous a ouvert son cœur. L’idée de la bibliothèque du voyageur inaugurée hier, où nous avons laissé nos livres sur la Via Francigena se conjugue parfaitement avec notre prix littéraire. C’était magnifique de voir des visages jeunes, même très jeunes, retirer le prix – a dit l’éditeur Luca Betti Il y a besoin de lire en Italie, et ces jeunes non seulement le font mais ils écrivent aussi. Un remède contre l’ignorance endémique de ce moment historique ».

Le prix est organisé par la Maison d’édition Betti en collaboration avec l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF) et la région Toscane, et il a été réalisé avec la contribution des communes chefs de file de la Via Francigena en Toscane (Pontremoli, Lucques, Fucecchio, Sienne), en représentation des 39 communes. Parmi les collaborations, nous signalons celle avec l’Institut de la Culture Italienne à Cracovie, avec le Lions Club et avec les associations et organismes du territoire, dont l’Association Toscana delle Vie Francigene. Partenaire média : « Radio Francigena. La voix des chemins » ; sponsor technique : l’entreprise vinicole Fagnani di Montalcino.

Source : communiqué de presse Betti editore

https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=/fr/resource/news/intanto-parto-pontremoli-vince-lalbero-della-grand/&src=sdkpreparse