« Intanto parto », les noms des finalistes du concours littéraire ont été annoncés

Samedi 2 février à Abbadia Isola (Monteriggioni), à l’occasion du VI Forum “Comuni in cammino. Francigena-Cammini-Europa” les finalistes du prix littéraireIntanto parto… racconti e parole in cammino" ont été annoncés.

De nombreux participants pour cette deuxième édition qui, pour la première fois, a ouvert une section spécifique pour les jeunes de moins de 25 ans. 21 travaux sont arrivés en final : 10 pour le prix plus de 25 ans, qui sera remis le 16 mars à Abbadia Isola et 11 pour celui moins de 25 ans, dont la remise aura lieu à Pontremoli. Les noms des vainqueurs seront donnés lors des deux remises des prix.

Voici les noms des finalistes par ordre alphabétique :

Section Plus de 25 ans :

“Mafall Diae: un ivoriano sulla Francigena” di Marina Berti

“La Mia Francigena” di Filippo Cirino

“Un passo avanti” di Francesca Corgiat Bondon

“Magda” di Estella Milianti

“Il riposo delle farfalle” di Matteo Minerva

“Le ferie di Paolo” di Luca Mirtilli (alias)

“Ritrovarsi camminando” di Tatiana Spadoni e Eduardo Enjuto Vàzquez

“Il sogno del pellegrino” di Luciano Valentini

“Destinazione Felice” di Valentina Zinzula

“La felicità accade” di Jamila Zitoune.

Section Moins de 25 ans :

“Perché cammini? Ascolta il tuo cuore” di Massimo Casale

“Risorgo come il sole all'indomani” di Isabella Cerasuolo

“Il viaggio di Hélène, una donna medioevale lungo la via Francigena” di Silvia Colligiani

“Passo dopo passo” di Alessia Delre

“Adesso è un buongiorno” di Giulia Frullini

“Uno strano pomeriggio” di Letizia Grasso

“Il cammino mortale” di Yassmine Mourabiti

“Il viaggio più bello della mia vita” di Giada Occhipinti

“Fatevi Portare dal vento” di Niccolò Paolino

“La via della speranza” di Rosa Piccolo

“L'albero della Grande Strada Bianca” di Ludovica Zenti

« L’idée d’organiser un prix littéraire – raconte l’éditeur Luca Betti – est née entre les murs de notre rédaction comme une tentative de donner la parole aux auteurs émergeants qui, en s’inspirant de la Via Francigena, racontent le sens profond du voyage lent, en retrouvant le rythme lent du voyageur (qui est aussi celui de l’écriture), et qui concourent pour faire connaitre les lieux, les traditions, les territoires (…) d’un autre point de vue. Une idée qui a plu immédiatement aux partenaires publics et privés qui, depuis la première édition, nous ont soutenu ».

« Nous sommes très heureux de la qualité des textes qui nous sont parvenus – ajoute M Betti – mais aussi du fait que nous sommes arrivés de différentes régions, traversées plus ou moins par la Via Francigena : Piémont, Latium, Toscane mais aussi Vénétie et Marche. Un signe de diversité, mais aussi de profonde richesse des territoires italiens qui veulent raconter et se raconter ».

Cette liste de noms est arrivée après un travail de sélection complexe, suivi de près par la rédaction de Betti Editrice et par l’engagement précieux des jurés qui, à différents titres s’occupent d’écriture : les écrivains Paolo Ciampi et Simona Baldanzi, les journalistes Selin Sanli et Silvia Iuliano, Iza Frackowiak, professeur d’italien à l’institut italien de Cracovie. Tous les récits qui sont entrés dans cette première sélection serviront à deux publications qui feront partie du catalogue de Betti Editrice et seront distribués au niveau national.

Parmi les partenaires du prix : la région Toscane, l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena, les communes chefs de file de Pontremoli, Lucques, Fucecchio et Sienne, la commune de Monteriggioni, mais aussi l’Institut Italien de Culture de Cracovie et le Lions Club de Sienne.

Source : communiqué de presse Betti Editrice

 

https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=/fr/resource/news/intanto-parto-annunciati-i-nomi-dei-finalisti-del-/&src=sdkpreparse