Les « Trails angels » de la Via Francigena, un réseau pour l’entretien du chemin

L’association Movimento Lento, en collaboration avec l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF), a lancé l’idée de créer sur la Via Francigena italienne, sur le tronçon du col du Grand Saint Bernard à Rome, un réseau des associations et d’établir la figure des « Trails angels », inspirée par les volontaires qui défendent les itinéraires de longue distance aux États-Unis et dans les autres pays.

Movimento Lento a organisé une première réunion le 9 mars 2019, à Milan, à l’occasion de la foire « Fa’ la cosa Giusta ! », en invitant toutes les réalités actives sur le territoire. La participation a été importante avec 25 délégués représentants de 19 associations et entreprises, et d’autres réalités qui n’ont pas pu participer mais qui sont intéressées par le projet.

Durant la réunion, un canal d’information entre les associations a été créé à travers un groupe Google, le recensement des associations intéressées et disponibles à prendre soin du parcours a été effectué et un tronçon de référence a été assigné à chacune d’entre elles. L’AEVF a offert aux associations recensées et reconnues la possibilité de recevoir gratuitement les signalisations adhésives nécessaires pour l’entretien et d’obtenir de la visibilité sur les canaux sociaux pour les initiatives liées à la prise en charge et à l’animation du parcours.

Jusqu’à aujourd’hui, il n’existait pas une coordination entre les associations, ni une carte des tronçons pris en charge. La Via Francigena, comme tous les chemins, a besoin constamment d’entretien et d’attention. Dans certains territoires italiens, les régions et les communes ont compris l’importance de l’entretien et ont consacré des fonds, créé des bases pour garantir que le parcours soit en sécurité et puisse toujours être parcouru. D’autres administrations, peut-être parce que les fonds étaient insuffisants, ne l’ont pas fait.

Dans certains tronçons du parcours, les associations locales et les passionnés s’occupent depuis des années de l’entretien, de la signalisation et du parcours, en effectuant un excellent travail, très apprécié par les pèlerins mais parfois pas assez considéré et soutenu par les administrations locales.

Dans cette période, l’activité d’entretien est en cours et les associations évaluent ensemble la possibilité d’organiser, en 2020, un relais le long de tout le parcours italien de la Via Francigena pour célébrer l’importance de l’entretien du chemin et de la coordination entre les nombreuses réalités qui consacrent du temps et des ressources à cet objectif très important.

Alberto Conte, président de l’association Movimento Lento

 

https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=/fr/resource/news/i-trail-angels-della-francigena-una-rete-la-manute/&src=sdkpreparse