Via Francigena, une communauté en augmentation. Les données de l’AEVF

La communauté de passionnés de la Via Francigena se renforce et augmente. Les données recueillies par l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF) le démontrent.

L’association comprend aujourd‘hui 155 collectivités territoriales européennes, mais elle s’interface quotidiennement avec ceux qui parcourent le chemin ou ceux qui vivent sur les territoires traversés par le parcours. Il s’agit de dizaines de milliers de personnes entre pèlerins, touristes ou citoyens qui veulent connaitre et valoriser l’itinéraire de Sigéric.

La donnée la plus significative est celle des crédenciales. Le passeport du pèlerin est un document fondamental pour ceux qui veulent parcourir la Francigena. En 2018, l’Association a distribué plus de 16.000 crédenciales AEVF à travers 90 points de distribution dans 4 pays européens traversés par l’itinéraire. Un fait positif qui montre l’intéressement des personnes du territoire à l’égard des marcheurs et du chemin.

Parmi les nouveaux lieux de distribution, nous trouvons en France des étapes importantes comme Calais et Arras, Orsières en Suisse ou le Bureau régional du tourisme à Aoste en Italie pour citer quelques exemples. En plus de la distribution sur le site web officiel, les endroits où les crédenciales sont le plus distribuées le long du parcours vont de l’office d’information touristique à Champlitte en France à l’Ospizio du Grand Saint Bernard à Bourg-Saint-Pierre (Suisse), de l’association « La Via Francigena di Sigerico » (Ivrée) à l’office IAT de Fidenza, du Musée de la Cathédrale de Lucques à l’office touristique de Monteriggioni à Santa Maria della Scala à Sienne.

Le rapport avec les utilisateurs de la Francigena est fait aussi de signalements et de demandes d’informations qui arrivent à l’association à travers de multiples canaux et en différentes langues. En 2018, l’AEVF a répondu à plus de 700 contacts par email ou par téléphone et dans les six premiers mois de 2019, plus de 300 signalements ont été reçus à l’adresse percorso@viefrancigene.org.

Les questions les plus fréquentes ? Curiosité sur le parcours à pied et en vélo, signalement sur l’App AEVF, comment obtenir les crédenciales, accueil et, enfin, l’aspect commercial. Le portail de l’AEVF représente en effet une opportunité de visibilité pour les tours opérateurs et les gérants d’activités d’accueil et de restauration à travers le réseau Visit Vie Francigene.

Et puis il y a la partie virtuelle où la communauté Francigena n’a pas de frontières. En plus du site officiel de l’AEVF, référence internationale, l’attraction sur les réseaux sociaux est représentée par la page Facebook qui compte aujourd’hui plus de 48.000 followers, suivie par le profil Instagram avec plus de 5.000 followers. Les chiffres de l’App gratuite pour smartphone lancée par l’AEVF en janvier 2018 sont aussi importants. Durant cette dernière année, plus de 18.000 installations ont été effectuées sur des dispositifs Android et iOS. La distribution du guide officiel « Terre di Mezzo » du tronçon italien a aussi de bons résultats : 25.000 copies en italien, en anglais et en français ont été imprimées durant les trois dernières années.

Qui forme la communauté de la Francigena ? Les données publiées par Terre di Mezzo en mars ont fourni une photographie générale sur le profil du marcheur italien, ce sont surtout les plus de 45 ans qui se mettent en chemin et 43% sont des femmes. Une tendance confirmée par l’analyse interne effectuée par l’AEVF en 2018 sur 1.000 formulaires et crédenciales. L’âge moyen des marcheurs de la Francigena est de 51 ans. Les lieux de départ les plus choisis sont : Aoste, Sienne et Fidenza. Les 3 pays de provenance sont, après l’Italie : la France, l’Allemagne et la Suisse. Les mois les plus choisis pour se mettre en chemin sont avril, mai, juillet et septembre. 70% ont parcouru la Francigena à pied et 30% en vélo. Un chemin sans âge, parmi les données recueillies, le pèlerin le plus jeune en 2018 avait 8 ans et le plus ancien 87 ans.

https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=/fr/resource/news/francigena-una-comunita-crescita-i-dati-di-aevf/&src=sdkpreparse