Via Francigena For Future, l’AEVF soutient l’environnement

Le thème du respect et de la protection de l’environnement, ainsi que des changements climatiques est au centre des médias du monde entier. L’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF), à l’occasion du 3ème Global Strike For Future du 27 septembre dernier, a rappelé son adhésion totale au mouvement avec le slogan « Via Francigena for Future ».

L’association, chargée par le Conseil de l’Europe pour la valorisation de l’itinéraire, est engagée à travers ses activités quotidiennes dans la promotion et le partage de pratiques au soutien de l’environnement d’un des itinéraires « green » le plus long d’Europe avec ses 3.000km. Le chemin représente une expérience humaine et une occasion de croissance dans le respect des idéaux et des valeurs européennes, mais aussi de l’écosystème et de l’environnement qui l’entoure.

La Via Francigena est un voyage dans l’Europe des peuples, des cultures, mais surtout des territoires. Parcourir en vélo ou à pied l’ancienne voie qui relie Canterbury et Rome et se poursuit jusqu’aux portes des Pouilles, devient aujourd’hui plus que jamais, un choix éthique et de tourisme responsable qui met au premier rang l’habitat dans lequel nous vivons. Vivre le paysage dans sa dimension la plus authentique, avec la lenteur des pas, permet de mieux observer ce qui nous entoure, en apprécier les beautés et parfois les limites causées par la négligence humaine.

Voilà pourquoi l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena promeut la durabilité environnementale à travers de nombreux projets destinés à sensibiliser les citoyens et les institutions. Avec « I Love Francigena », le format créé par l’AEVF, des dizaines de marcheurs ont parcouru certaines étapes de l’itinéraire et contribué à l’entretien du parcours avec une attention particulière pour l’environnement. En septembre, durant les journées de randonnée le long du tronçon de l’itinéraire en Émilie-Romagne, les déchets abandonnés sur les routes de campagne ont été ramassés, les citoyens et les administrateurs ont participé pour rendre l’environnement plus propre.

L’accord avec Trenitalia et Trenord signé par l’AEVF a aussi pour but l’attention envers l’environnement. La mobilité durable est en effet une autre condition indispensable pour rendre possible le monde de demain. Les pèlerins qui possèdent la crédenciale de l’AEVF et qui comptent effectuer une partie du parcours de leur pèlerinage en utilisant les trains du transport régional ont droit à certaines réductions sur leur billet. Un encouragement à utiliser les moyens de transport collectifs moins polluants et durables.

« Le monde est un bel endroit qui vaut la peine qu’on se batte pour lui » disait Hemingway. Choisir de parcourir la Via Francigena est le premier pas pour donner sa propre contribution à l’environnement et rendre le monde un endroit meilleur.

https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=/fr/resource/news/francigena-future-aevf-sostegno-dellambiente/&src=sdkpreparse