Via Francigena

Le « Chemin de Lumière » de Francisco Sancho arrive sur la Via Francigena à Champlitte

Redazione AEVF
Redazione AEVF
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur twitter

Francisco Sancho, espagnol d’origine et italien d’adoption (de Vicenza), a fait du pèlerinage à pied son expression de la vie chrétienne. Il marche depuis de nombreuses années le long de tous les principaux pèlerinages d’Europe. Nous l’avons rencontré le 10 mars à Champlitte.

Le directeur de l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena Luca Bruschi et le responsable du développement de la Via Francigena en Suisse et en France Jacques Chevin ont rencontré le pèlerin à Champlitte, point de départ de la 40ème étape française de la Via Francigena. La ville accueille depuis 2016 le siège français de l’AEVF et le maire Patrice Colinet lui a rendu les honneurs ce matin.

Depuis de nombreuses années, Francisco voyage en portant au monde son projet de « Chemin de lumière » : un voyage dans lequel, à chaque étape, il consacre un moment de prière et allume une lampe qui peut laisser, à la fin du voyage, un « chemin de lumière » et de sérénité.

Ses chemins :

2014 : Accompagné de son sac à dos, de son bâton et de sa foi, il est parti du seuil de la Basilique de saint Pierre et Paul à Rome pour un voyage qui l’a conduit jusqu’à la tombe de Saint Jacques de Compostelle. Le chemin du retour l’a conduit à Puy en Velay, a traversé les Alpes près du Val de Suse et, traversant le centre et le nord de l’Italie, est arrivé à Assise pour retourner à Rome sur les traces de Saint François.

2015/2016 : il part vers Saint-Jacques-de-Compostelle et, en passant par Bruxelles, il se rend en Norvège où il visitera le tombeau de Saint Olaf à Trondheim. Il retourne à Rome en faisant une halte à Cracovie à l’occasion des Journées mondiales de la Jeunesse 2016.

2019/ à ce jour : Le 6 juillet 2019, il entame son voyage spirituel à partir de Santa Maria di Leuca dans le but d’unir toutes les grandes destinations de la foi à travers l’Europe, celles-là même que les pèlerins et les voyageurs empruntent depuis le Moyen Âge. Il prévoit de revenir à Santa Maria di Leuca d’ici Pâques 2021.

Francisco nous le dit :

« J’ai déjà parcouru, au cours de mes 25 années de pèlerinage, la plupart de ces chemins, j’ai recueilli des expériences inoubliables, j’ai rencontré des personnes extraordinaires qui sont ensuite devenues mes meilleurs amis, j’ai recueilli des témoignages, des images, des histoires et des récits, mais j’ai aussi connu la douleur, de grandes difficultés, j’ai regardé dans les yeux les côtés les plus cachés et les plus sombres de mon âme, je me suis heurté à l’incertitude de vivre… et, à coup sûr, l’homme qui est parti n’est pas le même que celui qui est revenu.

Dans chaque endroit que j’ai traversé, j’ai allumé une bougie, récité une prière et essayé d’apporter de la sérénité, afin qu’à la fin de mon voyage, en regardant derrière moi, je voie une traînée de lumière, un « Chemin de lumière« .

À mon retour, je voudrais raconter mon voyage, physique et intérieur, à travers des expositions photographiques dans différentes villes d’Italie, où mon rêve est de pouvoir partager avec tout le monde ce que j’ai vécu et peut-être de pouvoir amener les gens sur le chemin, compris comme une expérience spirituelle et cathartique … Dieu sait combien, de nos jours, il y a un besoin de ralentir, d’aller au pas, d’avoir l’occasion de méditer et d’admirer la beauté du monde qui nous entoure. « 

Vous pouvez soutenir la marche de Francisco Sancho ici. Les fonds récoltés l’aideront à.. :

 – Complétez le Chemin de la Lumière en contribuant au peu de choses dont un pèlerin a besoin pour continuer à avancer, un peu de nourriture et un lit pour se reposer pendant la nuit ;

Organiser des événements « Chemin de lumière » dans toute l’Italie. « Chemin de lumière’’ est une exposition photographique sur mon pèlerinage en Europe ;

– Créer et animer une communauté sur Facebook où tout le monde, pèlerins, cheminots, enthousiastes et personnes intéressées peuvent partager leurs expériences, des conseils et se soutenir mutuellement dans leur voyage.

 « Grâce à l’aide d’amis chers, j’ai pu confirmer la première exposition photographique qui se tiendra à Monte Sant’Angelo (FG), une ville qui m’est très chère, du 18 juin 2021 au 11 juillet 2021. »

Site web : boanerges.es

Instagram : @franciscosanchopellegrino

Profil Facebook : Francisco Sancho Boanerges

https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=/it/resource/news/il-cammino-di-luce-di-francisco-sancho-arriva-sull/&src=sdkpreparse