Via Francigena

L’AEVF repart à Canterbury

Redazione AEVF
Redazione AEVF
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur twitter

L’Assemblée Générale de l’Association européenne des chemins de la Via Francigena a eu lieu à Canterbury, lieu symbolique de la Via Francigena.

Pour la première fois dans l’histoire de l’AEVF, après 21 ans d’activité, l’assemblée générale a eu lieu dans la ville de Canterbury, qui est membre depuis 2005. C’est ici, l’année suivante, qu’a été dévoilée la pierre marquant le km zéro de la route européenne de la mer du Nord à Rome, jusqu’aux rives de la Méditerranée.

Le 27 avril, l’assemblée de l’AEVF s’est tenue dans la cathedral lodge, devant la cathédrale et la pierre symbolique du km zéro. Ben Fitter-Harding, City Leader au conseil municipal de Canterbury, a accueilli avec émotion tous les participants venus des quatre pays de la Via Francigena : Angleterre, France, Suisse et Italie.

Avant le début de la réunion, le président Massimo Tedeschi a rappelé la période difficile pour l’Ukraine et l’Europe :

« La Via Francigena est en effet un « Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe » et fait donc partie du programme lancé en 1987 à Saint-Jacques-de-Compostelle. C’était deux ans avant des événements historiques importants : la chute du mur de Berlin et l’effondrement du communisme. Le programme est né en cohérence avec les principes et les valeurs du Conseil de l’Europe, fondé – comme on le sait – le 5 mai 1949 avec le Traité de Londres, pour promouvoir, dans l’immédiat après-guerre, les principes de la démocratie, du respect des droits de l’homme, du dialogue interculturel et de la tolérance.

Le Royaume-Uni, la France et l’Italie ont été les fondateurs du Conseil de l’Europe avec sept autres États européens. La Suisse a adhéré en 1963 et l’État du Vatican, où se trouve le tombeau de Pierre, a le statut d' »observateur permanent ». Cela signifie que tous les États traversés par la Via Francigena font partie du Conseil de l’Europe. C’est un fait qu’il faut rappeler et que nous apprécions beaucoup. La Via Francigena unit les peuples ».

Des points importants ont été abordés à l’ordre du jour de l’assemblée : le budget financier pour 2021, qui comprend le budget de la fantastique manifestation qui s’est tenue du 16 juin au 18 octobre 2021  » Via Francigena. Road to Rome 2021. Start again ! » ; le renouvellement du Conseil d’Administration pour la période triennale 2022-2025 ; la candidature à l’UNESCO de la Via Francigena et les projets de coopération internationale comme rurAllure, projet d’Horizon 2020.

À travers la présentation du docufilm « Road to Rome », nous avons vécu, une fois de plus, les grandes émotions de ce long voyage à travers l’Europe qui a relié 658 communes. Une vidéo de 20 minutes rassemblant les visages et les interviews de l’événement. En plus de ce docufilm, 16 vidéos régionales, 1 000 photos haute résolution et 55 réels ont été mises à la disposition des membres.

Les membres ont confirmé la fonction de Massimo Tedeschi comme président de l’AEVF pour les trois prochaines années. Cette confirmation a été votée et applaudie à l’unanimité par tous les membres. Ont également été confirmés les vice-présidents Martine Gautheron (France), Gaëtan Tornay (Suisse), Francesco Gazzetti (Italie), Aldo Patruno (Italie) et Francesco Ferrari (Italie), en tant que vice-présidents adjoints. La liste des vice-présidents comprend désormais également Tricia Marshall (Angleterre), Natacha Bouchart (France) et Silvio Marino (Latium).

Le renouvellement des bureaux a vu une confirmation substantielle du Conseil d’Administration sortant avec quelques nouvelles entrées. Provinces et départements : Haute-Marne (Grand-Est), Communauté d’Agglomération Grand Besançon (Doubs, BFC), Unione Montana Valle Susa (Piemonte), Lodi (Lombardia), Pavia (Lombardie), Communauté d’Agglomération de Béthune-Bruay-Artois-Lys-Romane (Pas-de-Calais, Hauts-de-France). Communes : Orbe (Vaud), Aoste (Val d’Aoste), Ivrea (Piémont), Pavie (Lombardie), Medesano (Émilie-Romagne), Santo Stefano Magra (Ligurie), Pontremoli (Toscane), Altopascio (Toscane), Monteriggioni (Toscana), Gambassi Terme (Toscana), Montefiascone (Lazio), Acquapendente (Lazio), Donnement (Grand Est), Wisques (Hauts-de-France), Fasano (Brindisi, Puglia). Les régions membres et les communes de Canterbury et Rome sont également membres de droit, ainsi que les communes de Champlitte, Fidenza et Piacenza, qui accueillent les bureaux.

Quant aux associations, la Confraternity of Pilgrims to Rome (Angleterre), la Fédération Française Randonnée (France) et le Gruppo dei Dodici (Lazio, Italie) sont membres du Bureau exécutif.

La journée qui a suivi l’assemblée générale a été consacrée à la découverte et à la reconnaissance du tronçon anglais de la Via Francigena. Des administrateurs, des bénévoles et le groupe de l’AEVF se sont rendus sur place, sous la conduite de Giancarlo Laurenzi de la Confraternité des Pèlerins de Rome et de Peter Morris de North Downs Way, responsable de l’entretien de l’itinéraire.

La signalisation est en excellent état, avec des balises, des panneaux de sentier et des panneaux d’information touristique. Le long de l’itinéraire, on trouve des installations d’art contemporain entre Bekesbourne et Shepherdswell. Le projet a été financé dans le cadre du programme Interreg Europe « Green Pilgrimage », qui a fourni des ressources importantes pour le relookage de la promenade. Une excellente nouvelle pour tous les randonneurs qui emprunteront ce chemin.