Via Francigena

L’AEVF participe à la conférence internationale sur les itinéraires culturels italiens du Conseil de l’Europe

Simona Spinola
Simona Spinola
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur twitter

Le 18 février, l’Association Européenne des chemins de la Via Francigena (AEVF) a participé à Venise à une conférence internationale sur les itinéraires culturels italiens du Conseil de l’Europe.

La rencontre était organisée par la présidence italienne du Comité des ministres du Conseil de l’Europe et par la représentation italienne du Conseil basée à Venise, dirigée par Luisella Pavan-Woolfe, ancienne ambassadrice de l’Union européenne à Strasbourg.

Des institutions, des autorités et des représentants des itinéraires culturels ont participé à l’événement avec l’objectif commun d’analyser les défis et les opportunités des itinéraires culturels qui traversent l’Europe, définis comme des « solutions tangibles pour le secteur du tourisme, compromis par la pandémie » par Filippo Maria Carnici, vice-président de l’Ateneo Veneto qui a accueilli la conférence.

Le développement durable et la relance du tourisme dans la phase post-covid sont les thèmes mis en avant par Stefano Dominioni, directeur de l’Institut européen des itinéraires culturels, qui a rappelé comment « le Conseil de l’Europe peut réaffirmer les valeurs de la participation publique et de la citoyenneté démocratique au sein d’une Europe partagée qui appartient à tous : un exemple illustre est la Via Francigena qui, grâce au travail conjoint des autorités, des municipalités et des territoires, contribue à la formation d’une identité européenne commune« .

C’est ce qu’a confirmé Massimo Tedeschi, président d’AEVF, qui a rappelé, lors de la session consacrée au patrimoine et à l’histoire de l’Europe, comment le voyage historique entrepris par Sigeric pour atteindre Rome est une occasion continue de briser les stéréotypes et de créer un sentiment d’appartenance commune : « relancer l’Europe et le patrimoine matériel et immatériel, tout comme les personnes et leurs idées. Telles étaient les pierres angulaires de l’événement Via Francigena. Road to Rome 2021 – la course relais européenne avec laquelle nous avons célébré le 20e anniversaire de l’Association« .

Le programme des itinéraires culturels, lancé par le Conseil de l’Europe en 1987 avec la Déclaration de Santiago, est une garantie d’excellence qui offre un modèle de gestion culturelle et touristique transnationale, favorisant les synergies entre les autorités et les parties prenantes au niveau européen et contribuant à la création d’un esprit communautaire. Sur les 45 itinéraires certifiés, 29 passent par l’Italie, comme l’a rappelé la directrice de l’Office de Venise Luisella Pavan-Woolfe ; elle a également souligné l’importance de Venise, centre universitaire et important pôle culturel reconnu au niveau européen. La ville participe activement aux activités du Conseil de l’Europe liées à la promotion du patrimoine culturel et à la liberté d’expression. « Les itinéraires culturels peuvent créer et contribuer à la diffusion des échanges d’idées et de bonnes pratiques également grâce aux fonds européens, comme en témoigne le projet européen « rurAllure » financé par le programme Horizon 2020, né dans le but de valoriser le patrimoine rural des itinéraires européens« .

L’identité européenne, la mémoire et le patrimoine ont été les trois mots clés de la journée, qui a vu défiler la Via Francigena et le Chemin de Saint-Jacques aux côtés de la Route des Phéniciens, la Via Romea Germanica, l’Atrium – dédié à l’architecture des régimes totalitaires – les Routes européennes de Mozart, la Route du patrimoine juif et la Route des villes thermales historiques, ainsi que la Route de la libération de l’Europe et la Route des jardins historiques. Roberta Alberotanza, membre du groupe de travail pour la Présidence italienne du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, a conclu la conférence en déclarant qu' »il faudrait une vie entière pour parcourir tous les itinéraires présentés aujourd’hui« , puis a fait visiter aux participants l’exposition mobile consacrée aux 29 itinéraires du Conseil de l’Europe avec les membres du réseau italien.