Via Francigena

L’AEVF a participé à la 2ᵉ réunion générale du projet RurAllure

Simona Spinola
Simona Spinola
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur twitter

À l’occasion de cet événement, qui a eu lieu à Vila do Conde (Portugal) du 8 au 10 septembre 2021, les partenaires du consortium RurAllure se sont réunis et ont ouvert la discussion autour du projet financé par l’Union européenne et axé sur la mise en valeur du patrimoine situé à proximité des routes culturelles et de pèlerinage.

Cette deuxième réunion générale qui s’est déroulée en parallèle du 1er Congrès scientifique international, s’est attardée sur les notions de suivi du projet, de stratégies à venir ainsi que sur des objectifs de long cours.

L’AEVF s’est saisie de l’occasion pour présenter le plan de diffusion et de communication du projet RurAllure, qui avait été préparé en amont par son équipe et soumis à la Commission européenne en juin 2021. Elena Dubinina, chef d’équipe Rurallure et chargée de relations internationales pour l’AEVF, et Simona Spinola, experte en communication, ont échangé ensemble sur les stratégies de communication globales du projet, au sujet des campagnes à prévoir au sein des réseaux sociaux, mais également sur les événements à venir. Le 8 septembre, elles ont ensemble animé un atelier visant à renforcer les capacités de communication au sein du consortium.

Les progrès observés autour des quatre projets pilotes, officiellement lancés en juin 2021, ont fait l’objet d’une présentation. L’AEVF, membre du projet pilote  » Le patrimoine thermal sur les routes vers Rome » a parlé de la récente visite d’étude à Bagno Vignoni, qui a eu lieu le 30 août. Cette visite a permis à l’équipe d’identifier les acteurs concernés et de se familiariser avec le patrimoine thermal de la région. Selon l’office du tourisme local, un tiers des pèlerins passant par le Bagno Vignoni se disent intéressés par l’expérience thermale. Ils restent ainsi plus longtemps sur place et génèrent des bénéfices économiques importants pour les communautés locales. Il s’agit d’une excellente étude de cas pour RurAllure, car le projet valorise le patrimoine local dans le but d’avoir un impact direct sur le développement économique environnant.

Les voyageurs mobilisent d’importantes ressources et privilégient les expériences culturelles. Aussi, l’objectif clé de RurAllure est de privilégier les zones présentes autour des chemins de pèlerinage, qui exposent les pèlerins à de nouvelles expériences, comme celles des bains thermaux de Toscane. Ce projet dessine une grande opportunité d’avenir pour le secteur du tourisme, inscrite dans l’ère post-covid, période où nous pensons que les destinations rurales, favorisant les activités en plein air, trouveront un sens tout particulier.

Plus d’informations ici https://rurallure.eu/