Via Francigena

HISTOIRE

Au Moyen Âge, plus précisément dans le courant du VIIe siècle, les Lombards et les Byzantins se disputaient le contrôle du territoire de l’actuelle Italie. La nécessité – pour des raisons stratégiques – de relier le Règne de Pavie aux autres duchés du sud du pays et de garantir la sécurité des voyageurs, entraina l’utilisation d’une voie restée secondaire jusqu’alors, qui franchissait le massif de l’Apennin au niveau de l’actuel col de la Cisa, et s’éloignait par la suite de la côte au niveau de la vallée de la Magra, en direction de Lucques.