Via Francigena

Catégories
News_fr

5 raisons de rejoindre la Via Francigena en train

Le voyage en train a suscité de nombreuses réflexions et stimulé la créativité littéraire et artistique d’un grand nombre de personnes depuis ses origines. Mais aujourd’hui encore, la fascination et surtout la praticité de ce moyen de transport en font aussi le sujet de véritables idées de voyage : il suffit de penser aux différents itinéraires existants, reliant parfois plusieurs continents, ou à la possibilité d’un Interrail pour les jeunes, avec le soutien de la communauté européenne. 

Voyager en train, par rapport au choix d’autres moyens de transport, est certainement un avantage à plusieurs égards, que l’on peut résumer en cinq considérations simples. 

1. Le train vous permet de profiter du voyage 

Voyager sur une courte ou une longue distance, assis dans un train, permet d’observer le monde qui nous entoure, de remarquer les changements et les particularités d’un lieu par rapport à un autre, mais aussi les interactions entre les personnes, qui diffèrent d’une ville à l’autre. Tout cela est possible grâce au fait que l’on se trouve en tant qu’observateur, dans le flux d’une réalité en mouvement. En effet, de sa place, on jouit d’une position privilégiée, en ce sens que l’on fait certes partie du contexte, mais que l’on est en même temps quelqu’un qui n’appartiendra à cette partie du monde que pendant un certain temps et qui peut donc la regarder d’un œil extérieur et curieux. Avec cette attitude, favorisée par la tranquillité du voyage en train, par opposition à la frénésie de l’avion ou au côté solitaire de la voiture, on ne peut qu’apprécier avec plus d’intensité tout ce que l’on vit en voyageant en train, et donc profiter de chaque moment qui passe.

2. Il permet de développer ses connaissances mentales et sociales  

À bord du train, les interactions ne manquent pas : l’occasion de faire de nouvelles et d’intéressantes rencontres est fréquente, sachant que, selon l’étude du centre de recherche Eumetra sur les types de divertissement des voyageurs en train, si la lecture ou l’écoute de musique sont les principaux passe-temps, 61 % d’entre eux privilégient l’échange de quelques mots avec de parfaits inconnus, au cours de longs trajets ou pendant les vacances. 

Voyager en train présente donc des avantages sur le plan social et sur le plan de l’enrichissement du bagage culturel et intellectuel. En effet, la même étude mentionnée ci-dessus a montré que 88 % des voyageurs ont lu au moins un livre au cours de l’année écoulée, contre 81 % de l’ensemble des Italiens. Bien que la navigation et la communication sur Internet occupent la première place dans le classement des activités à bord d’un train, la lecture arrive en troisième position et constitue un choix plus populaire que l’écoute de musique ou de podcasts. 

Via Francigena in treno

3. Il s’agit de l’option de voyage la plus écologiquement responsable 

Il est désormais bien connu que l’émission de CO2 atmosphérique d’un voyage en train (0,044 kg par km) est nettement inférieure à celle d’un voyage en avion ou en voiture. Le dernier rapport de l’Agence européenne pour l’environnement, Transport and environment 2020 report, indique que 72 % des émissions sont dues au transport routier, 14 % au transport maritime et 13 % au transport aérien, alors que le train n’en est responsable qu’à hauteur de 0,4 %. Voyager en train est donc l’option la plus respectueuse de l’environnement et un nombre croissant de personnes en sont non seulement de plus en plus conscientes, mais sont également prêtes à l’adopter comme une attitude nécessaire et responsable envers l’environnement.  

4. Un voyage confortable, au cœur des intérêts de chacun 

Un voyage qui commence en train présente de nombreux avantages pour les amateurs de deux roues auxquels nous avons consacré ce numéro spécial et qui, dans certains cas, peuvent bénéficier d’un service de transport de bicyclettes, sans compter que de nombreuses gares ferroviaires sont situées dans des endroits centraux qui permettent d’atteindre des points d’intérêt de manière pratique et rapide. 

Via Francigena in treno

5. Un voyage à prix réduit grâce à la collaboration avec Trenitalia  

Compte tenu des récentes augmentations du prix des carburants et des billets d’avion, le choix du train est certainement plus économique. L’ accord entre Trenitalia et la Via Francigena est régulièrement renouvelé et permet aux nombreux pèlerins d’alterner leur marche avec un voyage en train, offrant ainsi à chacun la meilleure formule, en fonction de son propre calendrier et de ses propres besoins. Pour les personnes qui doivent rejoindre leur étape initiale ou rentrer chez eux une fois la marche terminée, Trenitalia a prévu une réduction de 10 % sur les billets achetés par les pèlerins de la Via Francigena munis de la Crédenciale ou « passeport du pèlerin ». La Via Francigena, qui traverse une grande partie de la péninsule comme l’indique l’itinéraire officiel, est traversée par plus de 200 gares, qui sont à leur tour reliées à des arrêts de bus et à d’autres transports publics locaux. Cette convention couvre également la Via Francigena dans le Sud, y compris les gares situées entre Rome et Santa Maria di Leuca. Pour les personnes qui prévoient de parcourir la Via Francigena sur les lignes régionales, il est conseillé de profiter des offres Italia in Tour 3 et Italia in Tour 5, qui proposent un voyage illimité en deuxième classe sur les trains régionaux pendant 3 jours au prix de 29 euros (15 euros pour les enfants et les jeunes de 4 à 12 ans) ou pendant 5 jours au prix de 49 euros (25 euros pour les enfants et les jeunes de 4 à 12 ans). 

TOUTES LES INFORMATIONS DÉTAILLÉES 

La réduction est valable sur les trains régionaux, avec embarquement et débarquement dans les gares indiquées dans le règlement. 

*Cliquez ici pour plus d’informations

*Suivez les instructions pour bénéficier de la réduction

*Consultez le règlement

Grâce au partenariat avec Trenitalia, la Via Francigena devient accessible à tous ceux et toutes celles qui veulent la parcourir, quelle que soit leur condition physique ou le temps dont ils disposent.  

Découvrez les avantages pour les détenteurs de la Crédenciale 

Achetez votre billet Trenitalia dès maintenant 

Catégories
News_fr

AEVF a présenté le plan stratégique triennal

Le plan stratégique de l’Association Européenne des chemins de la Via Francigena (en trois langues) est le résultat d’un grand travail partagé et participatif avec les communes, régions et associations des quatre pays traversés par l’itinéraire culturel européen. C’est un travail d’équipe qui a duré six mois et qui s’est concrétisé dans ses lignes directrices lors de l’Assemblée Générale de l’AEVF à Calais le 26 mai. À Pavie, lors de l’assemblée d’automne des membres le 20 octobre, le document a été présenté dans sa forme graphique. 

« Forte de l’expérience positive du plan stratégique 2020-22, notre association européenne a préparé le plan stratégique 2023-25, une période triennale très importante car nous célébrerons au cours de cette période le 30ème anniversaire de l’attribution du certificat ‘Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe’ à la Via Francigena (1994-2024) et en 2025 aura lieu le Jubilé romain.  Les célébrations du 30ème anniversaire nous permettront de réfléchir au chemin parcouru et à ce qui nous attend. Au cours de ces trente années, le monde a beaucoup changé et un itinéraire tel que la Via Francigena répond bien aux signes du changement : il est durable, responsable, il met en réseau les personnes et les communautés locales, génère de l’économie, valorise le patrimoine culturel », a déclaré le président Massimo Tedeschi dans l’introduction du document stratégique.   

Celui-ci se concentre sur cinq macro-axes qui se traduisent par des activités sur le territoire, un itinéraire impliquant 715 municipalités sur une longueur de 3 200 km : 

1) Suivi du parcours officiel et coopération avec les acteurs du territoire 

2) Gouvernance et renforcement de l’identité commune 

3) Communication, organisation et animation d’événements 

4) Suivi des flux de pèlerins et de touristes culturels 

5) Recherche, culture et développement durable 

La communication et la promotion ont été déclinées avec un Kit Média spécifique qui illustre les opportunités liées à la valorisation de l’itinéraire, de plus en plus visité par un public international.    

Télécharger le plan stratégique avec le lien.

Le kit média est disponible ici.

Catégories
Actualités News_fr

Le premier prix de la Destination du tourisme culturel durable 2023 pour la numérisation   

Le travail de notre association est reconnu par le Réseau européen du tourisme culturel European Cultural Tourism Network ECTN, qui récompense chaque année les meilleures initiatives touristiques pour leur contribution exceptionnelle à la durabilité, à la culture et au développement socio-économique.   

Organisé par l’ECTN, en collaboration avec Europa Nostra, European Travel Commission et NECSTouR, les prix des Destinations du tourisme culturel durable 2023 ont été annoncés le 19 octobre 2023 à Pafos, sur l’île de Chypre.  

Parmi les différentes catégories présentées lors de la dixième édition du prix, la première place consacrée à la numérisation et à la transition numérique dans le tourisme culturel durable a été attribuée à rurallure.eu, le projet européen Horizon2020 de trois ans dont notre association est un partenaire à part entière. 

L’AEVF gère la communication de rurAllure en première ligne à travers les canaux de réseaux sociaux et le site web, ainsi que sa promotion au niveau international grâce aux collaborations avec des journalistes, des blogueurs et des organisations internationales.   

L’AEVF est également en charge de la recherche et de la cartographie des sites patrimoniaux le long de la Via Francigena pour le projet pilote Ways to Rome, en collaboration avec la Via Romea Germanica et la Via Romea Strata.  

Le prix décerné à rurAllure souligne l’importance de la cartographie du patrimoine culturel et naturel et de sa numérisation, permettant ainsi aux pèlerins de consulter les principaux points d’intérêt le long de l’itinéraire de manière conviviale avant de commencer leur voyage. Le projet a également développé la plateforme technologique et l’application mobile dédiée – des outils qui permettent à chacun de construire des itinéraires de voyage personnalisés, en planifiant la route en fonction de ses intérêts pour en apprendre davantage sur le patrimoine environnant. L’application offre également aux autorités locales un espace pour partager leurs services destinés à un public de pèlerins et contribue ainsi au développement des chemins de pèlerinage.  

En 2019, l’AEVF a remporté ce prix dans la catégorie « Itinéraires de randonnée transnationaux » pour la promotion de l’itinéraire culturel de la Via Francigena, et en 2020, pour le développement de la Via Francigena dans le Sud, de Rome à Santa Maria di Leuca. 

Catégories
News_fr

Fonds pour les sentiers religieux italiens : l’axe du tourisme lent

Le ministère du Tourisme a publié un avis pour le développement de l’offre touristique des itinéraires religieux italiens. La publication de cet important avis a été annoncée par la ministre italienne du Tourisme, Daniela Santanchè, lors des « États généraux de la randonnée et du tourisme durable » qui se sont tenus à Pavie le 19 octobre, un événement organisé par la municipalité en collaboration avec l’Association Européenne des chemins de la Via Francigena.   

La Via Francigena et le système des chemins de randonnée en Italie sont confirmés comme un axe important pour le développement du tourisme lent.  Un budget global de 4 320 000 euros est disponible pour des projets visant à : 

– la valorisation des propriétés publiques sur les itinéraires religieux ;   

– l’amélioration de l’accessibilité des sentiers ; 

– la promotion touristique des itinéraires.   

L’avis s’adresse aux organismes publics territoriaux, ainsi qu’aux associations, fondations et organismes ecclésiastiques civilement reconnus qui répondent aux exigences de l’avis.   

Les candidatures peuvent être soumises du 26 octobre au 13 novembre 2023.   

De plus amples informations ainsi que l’avis sont disponibles en italien sur ce lien.

Catégories
News_fr

En attendant « I Love Francigena 2024 », une année d’exursions gratuites grâce à Coop Italia

2023 a été une année riche en promenades et randonnées le long de la Via Francigena, (toutes les étapes), grâce à la collaboration avec Coop, qui a promu une nouvelle édition de « I Love Francigena » ; 16 randonnées gratuites, dont deux à vélo, du printemps au 1er octobre dans sept régions italiennes – Piémont, Lombardie, Émilie-Romagne, Ligurie, Toscane, Latium et Pouilles – sous le signe du bien-être et de la durabilité.

Des centaines de pèlerins et de marcheurs ont participé aux excursions organisées par l’AEVF avec le soutien de Francigena Service S.r.l., accompagnés par des guides professionnels et le personnel de l’Association. Retraçons ensemble ce beau voyage!

Un printemps plein de surprises avec Coop

Pour ce voyage qui a débuté à la mi-avril, nous avons commencé par le tronçon ligure de la route de Castelnuovo Magra à Sarzana, où nous avons pu admirer les anciennes fortifications et un beau paysage avec des aperçus de la mer. Le même week-end, les collines toscanes ont servi de toile de fond à une autre aventure entre Torrenieri et Bagno Vignoni, à la découverte de monuments, de stations thermales et de produits locaux. L’événement suivant ne pouvait être manqué, à savoir la marche entre la ville thermale de Salsomaggiore Terme et Fidenza, en Émilie-Romagne. Le même week-end, les marcheurs n’ont pas manqué la randonnée dans la région de Parme, de Costamezzana à Medesano, pour une promenade paisible dans la campagne. En mai, les premières chaleurs se font sentir dans le sud, alors pourquoi ne pas en profiter? La promenade entre Polignano a Mare et Monopoli tombe à pic! Outre les deux anciens villages, ce tronçon était une succession de merveilles : vues sur la mer, villages de pêcheurs et sites naturels. Restant sur le territoire des Pouilles, Coop nous a accompagnés de Montalbano au Sanctuaire de la Madonna Pozzo Guacito, entre dolmens, fermes et oliveraies.

pellegrini e villa 𝐝𝐚-𝐆𝐚𝐢𝐚𝐧𝐨-𝐚-𝐂𝐨𝐥𝐥𝐞𝐜𝐜𝐡𝐢𝐨
L’arrivée de l’été sur l’itinéraire « I Love Francigena ». 

Les participants à la randonnée cycliste de Lucques à la mi-juin ont eu droit à un parcours cycliste respectable entre le parc fluvial du Serchio et le centre-ville, en traversant le Ponte San Pietro. Parallèlement, en se dirigeant vers le nord, la première destination piémontaise de « I Love Francigena » a conduit les participants à travers les vignobles, le long de la route du Palazzo Canavese jusqu’au lac Viverone, où ils ont pu admirer l’ancienne et singulière église romane « il Gesiun ». Le week-end suivant, nous sommes retournés en Émilie-Romagne avec Coop, avec deux excursions de grande qualité : une promenade entre Cassio et Berceto, avec visite des deux villages et de Castellonchio, et une étape qui a touché le deuxième point culminant de la Via Francigena, le mont Valoria, puis a continué à travers les bois de Berceto jusqu’au col de la Cisa, où se trouve solennellement le sanctuaire de la Madonna della Guardia.

pellegrini-in-cammino_coop-2023

En septembre, le retour de vacances a été moins traumatisant grâce à une belle excursion soutenue par Coop entre Collecchio et Gaiano, pour profiter de la beauté du parc Boschi di Carrega et des collines du Val di Taro.

Les promenades Coop se sont achevées par la randonnée de Villanova d’Ardenghi à Pavie au début du mois d’octobre : une belle façon de célébrer l’arrivée de l’automne le long de l’étape numéro 13 de la Via Francigena, en suivant le fleuve Ticino, dont le parc s’étend sur quelque 65 kilomètres et offre une végétation unique à la Lomellina, avec notamment des variétés de noisetiers et de charmes. Au cours de la promenade, les anecdotes curieuses n’ont pas manqué grâce à nos guides compétents, comme l’histoire de Carbonara al Ticino, une commune de la Lomellina dont le nom a une double origine. Il pourrait dériver du mot latin « carbonar », c’est-à-dire des fossés creusés dans le sol pour recueillir l’eau qui arrivait d’autres terres, ou de Sylva Carbonaria, c’est-à-dire de la forêt où les Carbonari, habitants de la région, mettaient le feu à la forêt le long du Tessin pour obtenir du charbon de bois.

segnaletica-vif__coop-2023

« I Love Francigena » est une expérience qui a offert aux participants des moments de partage et de découverte des lieux et des produits locaux qui caractérisent les différents territoires traversés par la Francigena.

Catégories
Actualités News_fr

Pavie, carrefour d’itinéraires, a accueilli l’Assemblée générale de l’AEVF 

8 nouveaux membres rejoignent le réseau, pour un total de 239. La Via Francigena est à l’honneur à l’occasion du 30ème anniversaire de la certification européenne.

La splendide Aula Magna du Collège Ghislieri de Pavie a accueilli le 20 octobre dernier la session d’automne de l’Assemblée générale de l’AEVF.

La participation des membres et des associations « amies » des quatre pays traversés (Italie, Suisse, France et Angleterre) a été importante, démontrant l’importance d’un moment associatif qui donne un espace de dialogue, de confrontation et d’échange. L’Assemblée a accueilli 8 nouveaux membres (pour un total de 239 communes, départements et régions), et une nouvelle association « amie » (93 au total).

Elle a accueilli les communes de Blessy (Pas-de-Calais, Hauts-de-France) et Auchy-au-Bois (Pas-de-Calais, Hauts-de-France), la Communauté des Monts de Gy (Haute-Saône, Bourgogne-France-Comté), les communes de Corteolona et Genzone (Pavia, Lombardie), Busseto (Parme, Émilie-Romagne), Foggia (Pouilles) et la province de Foggia (Pouilles). En outre, l’association San Giovanni Rotondo Francigena APS (Foggia, Pouilles) a rejoint les associations amies de l’AEVF. Le réseau de l’AEVF renforce ainsi sa vocation internationale.

Parmi les points à l’ordre du jour figurait un point sur les activités et les projets en vue du 30e anniversaire de la certification de la Via Francigena en tant qu' »itinéraire culturel du Conseil de l’Europe » (1994-2024). Une occasion importante de réfléchir au passé et à l’avenir de la Via Francigena. Pendant l’assemblée, le logo qui a été créé spécialement pour cet anniversaire fut présenté en avant-première.

« Au cours de ces 30 années, le monde s’est radicalement transformé, mais la Via Francigena répond bien aux signaux du changement : elle est durable, elle met en réseau les personnes et les communautés locales, elle valorise le patrimoine culturel, elle génère une économie. Les célébrations du 30e anniversaire visent donc à représenter au mieux les différentes facettes qui font de la Via Francigena une synthèse parfaite de nombreuses et différentes animations, qui se combinent pour réaliser un grand projet de tourisme culturel, social et durable, un grand projet pour la paix », a déclaré le président Massimo Tedeschi, dans son message d’introduction.

Le samedi 21 octobre au matin, une marche sur la Via Francigena a été organisée, en compagnie de membres et d’amis, le long d’un tronçon du chemin de Pavie jusqu’au splendide pont couvert, qui a accueilli l’événement local « Histoires de vin ». Un voyage à la découverte des saveurs du territoire.

La prochaine assemblée de l’AEVF se tiendra à Vevey (canton de Vaud, Suisse), au bord du lac Léman, le 26 avril 2024.

Cliquez ici pour voir les photos de l’Assemblée Générale de Pavie.

Catégories
News_fr

Photos gagnantes du concours « Partage ta route 2023 » 

Après quatre mois, la deuxième édition du concours photo « Partage ta route » s’est officiellement clôturée le 30 septembre 2023, avec la participation de pèlerins, de marcheurs et de touristes du monde entier, qui ont partagé leurs aventures. 

L’initiative, organisée dans le cadre du projet européen rurAllure, a recueilli plus de 4 000 photos et vidéos, dont plus de 1 700 sur la Via Francigena. 

Une grande reconnaissance de la route par ceux qui la parcourent à pied ou à vélo chaque année : félicitations à tous les participants ! 

Voici les noms des gagnants du concours photo de la Via Francigena, qui peuvent demander leur prix en envoyant un e-mail à contact@rurallure.eu : 

Félicitations à

Découvrez les photos gagnantes sur ce lien !

Compte tenu du nombre élevé de photos reçues, le jury a décidé d’attribuer le titre spécial d’Ambassadeur de la Via Francigena aux pèlerins qui ont partagé plus de 10 messages avec nous :

Un grand merci à nos partenaires, parmi lesquels Garmont®, Ferrino et Cicerone Press, pour les magnifiques cadeaux. 

Catégories
News_fr

La Via Francigena au Forum sur les Itinéraires culturels à Łódź, Pologne 

Du 20 au 23 septembre, l’AEVF a participé au Forum consultatif annuel sur les Itinéraires culturels, organisé par le Conseil de l’Europe en coopération avec le ministère de la Culture et du Patrimoine national de la République de Pologne.  

Cet événement, qui s’est déroulé à Łódź en Pologne, a servi de plateforme dynamique pour l’échange culturel et la coopération entre les différentes parties prenantes dans le domaine du patrimoine et des Itinéraires culturels, en rassemblant plus de 250 participants – des représentants des 47 Itinéraires culturels, des ministères et des 40 États membres, des acteurs du secteur du tourisme et de la culture et des organisations internationales.   

Le Forum s’est concentré sur le rôle du patrimoine culturel dans la construction d’une société pacifique et démocratique et a exploré le patrimoine post-industriel avec plusieurs visites d’étude à Łódź, ancien centre de l’industrie textile.   

La Via Francigena, certifiée en 1994 comme l’un des plus anciens itinéraires culturels, a fait l’objet d’un débat axé sur les industries créatives incluant la présentation de Sami Tawfik, chef de projet de l’AEVF, qui a présenté les meilleures pratiques de l’association – le projet européen « rurAllure » et le concours photo en cours « Share your Route 2023 ». Le projet Horizon 2020 « rurAllure » est consacré à la cartographie numérique du patrimoine, à la recherche et à la coopération entre les itinéraires, tandis que le concours photo permet d’interagir avec les marcheurs et de créer une collection visuelle dynamique de l’itinéraire du point de vue d’un pèlerin.   

Le dernier jour de l’événement, Elena Dubinina, responsable des projets européens, a présenté la prochaine Académie de formation sur les itinéraires culturels, qui sera organisée du 4 au 7 juin 2024 dans la ville italienne de Brindisi, le long de la Via Francigena, par la région des Pouilles, en coopération avec l’AEVF.  

En participant à ce Forum, l’Association a réaffirmé son engagement à préserver et à célébrer la riche mosaïque culturelle de l’Europe, en progressant vers un continent plus connecté et culturellement enrichi.   

Plus d’informations ici.

Catégories
Actualités News_fr

Les départements français au travail sur la Via Francigena

Le jeudi 28 septembre, l’Association Européenne des chemins de la Via Francigena a participé à la journée de travail et de concertation sur la Via Francigena avec les Départements Français traversés par la Via Francigena.   

Pour l’occasion étaient présents des représentants de la Haute-Saône, de la Haute-Marne, du Doubs, de l’Aube, du Cabbalr et de la FFR. La rencontre organisée par la Haute-Saône à l’initiative de son président Yves Krattinger s’est déroulée à Champlitte, commune qui accueille depuis 2017 le siège de l’Association Européenne des chemins de la Via Francigena en France.   

Après les premières salutations du maire Patrice Colinet et une introduction du président Krattinger, qui a ouvert les travaux, sont intervenu(e)s Martine Gautheron, Vice-présidente de l’AEVF, Jacques Chevin, responsable AEVF du développement de la VF en France, Didier Depauw et Christophe Bolot, respectivement conseiller et directeur de la Communauté d’Agglomération Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane, et enfin Jean-Jacques Sombsthay, Vice-président de la Haute-Saône.   

Les départements français, à l’initiative du département de la Haute-Saône et en collaboration avec l’AEVF, se sont attelés à la structuration d’un « Comité d’itinéraire » permanent (à l’instar de la « Voie Bleue » cyclable) visant à coordonner les actions d’aménagement et d’animation de l’itinéraire de Calais à Jougne. Parmi les objectifs figurent également l’amélioration de l’accueil des pèlerins, la réalisation du nouveau guide de la FFR, le renforcement du balisage et de l’entretien, l’investissement dans la promotion de l’itinéraire en vue de l’année 2024 qui célèbre le 30ème anniversaire de la certification européenne de la Via Francigena. Sans oublier le patrimoine et la candidature de l’UNESCO.   

Au cours de la réunion, le directeur Luca Bruschi et la responsable des projets européens Elena Dubinina se sont également exprimés au nom de l’AEVF. 

Catégories
News_fr

La Via Francigena au salon TTG Rimini avec le projet  » Les routes vers Rome par rurAllure »

La Via Francigena participera à la 60ème édition du TTG Travel Experience, l’un des plus grands événements européens consacrés au tourisme B2B, qui se tient chaque année à Rimini.   

Du 11 au 13 octobre, l’Association AEVF attend le public, les partenaires techniques et les professionnels du secteur dans le Hall C4/121 au stand « Les chemins vers Rome » il s’agit d’une initiative organisée par rurAllure, le projet européen Horizon2020, auquel l’AEVF participe, axé sur la valorisation du patrimoine culturel le long des principales routes de pèlerinage en Europe. La Francigena participera à cet événement important avec les équipes de Romea Germanica et Romea Strata, les deux autres Vie Romee qui se terminent à Rome.  

Pendant l’exposition, rurAllure a organisé deux rencontres, toutes deux prévues le jeudi 12 octobre:  

 Du 11 au 13 octobre, l’Association AEVF attend le public, les partenaires techniques et les professionnels du secteur dans le Hall C4/121 au stand « Les chemins vers Rome » il s’agit d’une initiative organisée par rurAllure, le projet européen Horizon2020, auquel l’AEVF participe, axé sur la valorisation du patrimoine culturel le long des principales routes de pèlerinage en Europe. La Francigena participera à cet événement important avec les équipes de Romea Germanica et Romea Strata, les deux autres Vie Romee qui se terminent à Rome.  

Pendant l’exposition, rurAllure a organisé deux rencontres, toutes deux prévues le jeudi 12 octobre: 

– de 10:00 à 13:00, la rencontre « Ways to Rome – scaling up pilgrimage and slow tourism experience across EU regions » se tiendra dans la salle Diotallevi 2 – Hall Sud;

– de 13:30 à 14:30, la conférence  « Beyonde overtourism|Digital tools and innovative methologies for the valorisation of pilgrimages » se tiendra à l’Arena Be Active dans le Hall 54. 

L’EAVF sera présente aux autres réunions:

-le mercredi 11 octobre, l’AEVF interviendra sur le stand de la Région Lazio sur le thème « La Francigena direzione Giubileo ».

-Le jeudi 12 octobre, de 14.30 à 15.30, une réunion sera organisée avec Confartigianato pour présenter l’accord de coopération au stand 301Confartigianato Imprese Cluster Turismo dans le hall A7.

La présence de l’EAVF à TTG sera une occasion importante pour faire connaître la Via Francigena au niveau international, et représente un moment utile de confrontation sur le développement de stratégies numériques innovantes pour promouvoir le tourisme lent et durable – un thème sur lequel rurAllure vient de se classer parmi les finalistes du prix international promu par ECTN – European Cultural Tourism Network (vous pouvez voter pour le projet rurAllure en cliquant ici), ainsi qu’un moment de réflexion sur la valorisation du patrimoine culturel le long des principaux itinéraires qui mènent à Rome.  

L’adresse du salon est la suivante: 155 Via Emilia, Rimini: découvrez comment vous y rendre.

Vous pouvez suivre le TTG en direct en vous inscrivant sur ce lien.

L’entrée est gratuite après inscription ici.