Catégories
Actualités News_fr

Eurovelo 5 –Via Romea Francigena : à Canterbury le lancement d’un nouveau projet européen pour l’itinéraire en vélo

A la fin du mois de mai, à Canterbury, la première rencontre de partenariat du projet européen Eurovelo 5 –Via Romea Francigena a eu lieu. L’Association Européenne des Vie Francigene en est le partenaire et ce projet réunit 11 organismes publics et privés de 5 pays européens, avec pour objectif de développer l’itinéraire cyclable européen de la Via Romea Francigena.

Un projet parfaitement en phase avec le nombre croissant de cyclistes qui parcourent la Via Francigena.

Le projet européen EV5-Via Rome Francigena a été sélectionné par l’Agence exécutive pour les petites et moyennes entreprises (EASME) et il est cofinancé par le Programme européen COSME qui agit pour la diversification des produits touristiques culturels en Europe.

Le projet EV5 –Via Romea Francigena est coordonné par l’Université de Lancashire en partenariat avec les organisations responsables des réseaux cyclistes nationaux, des communes, des départements, des réseaux européens et des entreprises touristiques spécialisées. Commencé le 1 avril, il finira le 30 septembre 2017 pour une durée de 18 mois. L’Association Européenne des Vie Francigene aura le devoir de coordonner le Work Package 2, destiné au développement du produit, en collaboration avec la Fédération Cycliste Européenne – qui transfèrera les méthodologies d’obtention des standards pour la certification européenne Eurovelo –et avec les partenaires qui s’occuperont de la cartographie de la Via Francigena cyclable dans les territoires respectifs et du développement des plans d’actions locaux et des plans d’actions transnationaux. Le projet Eurovelo 5 VFR sera à l’origine de la création de certaines formules touristiques et du développement d’une promotion en accord avec ses partenaires.

La rencontre du 18 mai a servi à imposer la méthodologie, les instruments de gestion et le calendrier d’activité. Pour AEVF, la Vice-Présidente AEVF et Vice-Directrice Générale de la commune de Canterbury Velia Coffey et la responsable de projet pour AEVF Silvia Lecci y ont participé.

Le thème de l’itinéraire culturel européen de la Via Francigena contribuera à augmenter l’attraction culturelle des territoires intéressés, en mettant en avant une pratique touristique durable : le tourisme cyclable, qui selon une étude du Parlement Européen génère environ 40 milliards d’euro à l’année dans les Pays de l’Union Européen.

Partenaires du Projet: 

  • University of Central Lancashire (Angleterre) Lead partner
  • Saddle Skedaddle (UK)
  • Verde Natura (Italie)
  • Regione Puglia (Italie)
  • European Cyclists´ Federation (Belgique)
  • Brussels Mobility, Brussels Region (Belgique)
  • Luxembourg Cycling Initiative (Luxembourg)
  • Conseil General du Bas-Rhin (France)
  • Federazione Italiana Amici della Bicicletta (Italie)
  • Associazione Europea delle Vie Francigene (Italie)
  • ItinerAria (Italie)

Partenaires associés

  • SwitzerlandMobility Foundation (Suisse)
  • Regione Puglia (Italie)
  • DIRECCTE Alsace (France)
  • Toerisme Vlaanderen (Belgique)
  • Ministero dei Beni e delle Attività Culturali e del Turismo (Italie)
  • Tourism South East (UK)
  • Visit England (UK)
  • Ministère de l’Economie (Luxembourg)
  • Agenzia Nazionale del Turismo –ENIT (Italie)
Catégories
News_fr

Abbaye de Saint aurice en Suisse: 1500 ans d’existence ininterrompue

Située au cœur des Alpes suisses, non loin du Grand-Saint-Bernard, l’Abbaye de Saint-Maurice a été fondée par saint Sigismond, un roi burgonde en 515. A la chute de l’Empire romain, l’Eglise aurait pu s’écrouler avec lui. Qu’a-t-elle fait ? Elle a converti les Barbares !

Sigismond est un de ces rois, aux mœurs rudes, qui s’est laissé toucher par la grâce et est venu pleurer ses péchés sur les tombes des soldats thébains, Maurice et ses Compagnons, martyrisés chez nous à la fin du IIIème siècle.

Bien d’autres monastères en Europe, ont été fondés avant celui de Saint-Maurice, mais tous ont cessé leur activité pour diverses raisons. A l’Abbaye de Saint-Maurice, depuis le 22 septembre 515, tous les jours que Dieu a fait, il y a eu une prière monastique qui s’est élevée sans interruption vers le ciel.

Pour marquer ses 1500 ans, l’Abbaye a organisé une année jubilaire de septembre 2014 à septembre 2015. De grands travaux archéologiques ont mis à jour les restes de plusieurs églises, du IVème au XVIIème siècle.

Un travail d’archivistique a permis de numériser environ 170’000 pages de manuscrits. Mais surtout, cet anniversaire a favorisé une nouvelle présentation du Trésor prestigieux, d’une centaine d’objets d’art sacré recouvrant les époques historiques des Mérovingiens à nos jours.

Constituée par des moines durant les premier siècles, notre abbaye a pris la forme canoniale au temps de Charlemagne : ainsi les moines se sont mis à desservir les paroisses environnantes. Mais depuis 1128, c’est la Règle de saint Augustin qui régit la vie religieuse et pastorale des Chanoines Réguliers, même Ordre que les Chanoines du Grand-Saint-Bernard.

Ainsi le passage de la Via Francigena à travers la Suisse permet de visiter deux lieux marquants de l’Histoire religieuse de l’Europe : L’abbaye de Saint-Maurice le plus ancien monastère et l’Hospice du Grand-Saint-Bernard le point de le plus élevé que le marcheur ou le pèlerin ait à franchir entre Rome et Canterbury, à 2500 m. d’altitude !

Bienvenue à Saint-Maurice.

+ Joseph Roduit, Abbé