Via Francigena

Catégories
Actualités News_fr

Evento conclusosi il: I Love Francigena en France, 4 samedis de marche

Après le succès des journées en Italie, pour la première fois, «I love Francigena» arrive en France avec 4 samedis de marche entre Champlitte et Bucey-lès-Gy (Haute-Saône), dans la peau d’un pèlerin.

L’initiative, lancée par l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF), a pour but de valoriser le parcours, sensibiliser le territoire, vérifier l’entretien et la signalétique. Ces quatre marches seront également l’occasion de découvrir le patrimoine culturel et naturel le long du sentier.

Programme :

Samedi 18 mai : Champlitte/Montot (13.5 km)

Samedi 25 mai : Montot/Seveux (14.1 km)

Samedi 1er juin : Seveux/Saint-Gand (12.55 km)

Samedi 8 juin : Saint-Gand/Bucey-lès-Gy (12.6 km)

Départ à 10 h, repas tiré du sac. Accueil café au départ et verre de l’amitié à l’arrivée (offert). Bus au point d’arrivée pour le transport jusqu’au départ. Evènement payant : 10 €/marche (bus, passeport du pèlerin, t-shirt, guide de la Via Francigena en Haute-Saône)

Informations et inscriptions: Inscriptions à partir du 1er avril. Le formulaire d’inscription ci-joint. Email – viafrancigena.champlitte@gmail.com – 06 88 33 23 29

Catégories
Actualités News_fr

« I Love Francigena », le format en chemin conquiert l’Emilie-Romagne

Un Grand succès pour l’édition 2018 de « I Love Francigena » en Emilie-Romagne. Le voyage-événement le long du tronçon émilien de l’itinéraire de Sigéric affichait complet.

Une dizaine de marcheurs passionnés ont participé à l’initiative organisée par l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF), en collaboration avec l’APT Emilie-Romagne, avec le soutien technique d’ItinerAria srl et de l’association Fiorenzuola in Movimento.

Le 8 et le 15 septembre, le groupe de « I Love Francigena » a parcouru à pas lent deux étapes de l’itinéraire en province de Parme et de Plaisance : Fidenza-Medesano et Fiorenzuola d’Arda-Fidenza pour une moyenne de 22km de distance. Entre les petites pauses et un paysage à photographier, la première journée de « I Love Francigena » s’est terminée à Medesano avec un buffet et l’accueil de l’administration, représentée par l’adjoint au maire Michele Giovanelli.

Le 15 septembre, « I Love Francigena » a animé le tronçon de Fiorenzuola d’Arda à Fidenza, en partant de l’Eglise Collégiale dédiée à San Fiorenzo de Tours. La randonnée Francigena a été enrichie par la précieuse contribution de l’association Fiorenzuola in Movimento et s’est conclue avec un apéritif et l’accueil de l’assesseur à la Culture de la commune de Fidenza Maria Pia Bariggi.

Les participants, provenant de toute l’Italie et même de l’Australie, ont vécu une expérience de chemin en partageant l’objectif du projet créé par l’AEVF. « I Love Francigena » nait en effet avec l’objectif de promouvoir et de valoriser le parcours européen en impliquant les passionnés de chemins.

« I Love Francigena » est un format exclusif qui implique les communautés, les administrateurs et les associations locales dans la valorisation de la Via Francigena avec une attention toute particulière envers l’environnement – souligne le président de l’AEVF, Massimo Tedeschi Après l’expérience en Lombardie, cette année, en collaboration avec l’APT Emilie-Romagne, nous avons réalisé des journées de chemin en province de Parme et Plaisance en enregistrant un grand soutien. Nous sommes très satisfaits parce que ces résultats confirment que « I Love Francigena » est une initiative gagnante, aux potentialités internationales, exportable dans tous les territoires traversés par la Via ».

Les deux journées de marche de Fidenza à Medesano et de Fiorenzuola d’Arda à Fidenza ont été racontées par une campagne sur les réseaux sociaux avec #ilovefrancigena #viafrancigena et #emiliaromagnaslow sur les sites des institutions. Une expérience enthousiasmante, fruit d’un travail d’équipe qui regarde déjà les prochaines éditions.

Plus d’informations ici

Regarder la vidéo : I Love Francigena 15 septembre et 8 septembre.

Catégories
Actualités News_fr

I love Francigena au complet pour les deux évènements attendus en Emilie-Romagne

Le 8 septembre débute en Emilie-Romagne « I Love Francigena », la première des deux journées de marche le long du tronçon émilien de l’itinéraire de Sigéric.

L’initiative, organisée par l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF), en collaboration avec l’APT Emilie-Romagne et avec le soutien technique d’ItinerAria srl et de l’Association Fiorenzuola in Movimento, nait avec l’objectif d’animer, de promouvoir et de valoriser le parcours européen en impliquant les passionnés de chemin.

En quelques semaines seulement, les inscriptions aux deux évènements sont au complet. Le nombre de places disponibles avait été augmenté pour satisfaire l’adhésion croissante des participants. Un vrai succès des réservations sur le site  https://camminiemiliaromagna.it qui a conduit à la fermeture des inscriptions.

Les marcheurs seront les protagonistes de ce voyage-évènement qui traversera deux étapes de la Francigena en province de Parme et de Plaisance. Le 8 septembre les participants iront à la découverte du tronçon de Fidenza à Medesano (22,4km, difficulté : moyenne). La journée partira de la gare à 8h15 avec une brève visite guidée du Dôme. Entre les petites pauses, les visites guidées et le paysage Francigeno, on arrivera dans l’après-midi à Medesano où il y aura un discours de bienvenue de la part des administrations et un apéritif.

Le 15 septembre, « I love Francigena » animera le tronçon en province de Plaisance de Fiorenzuola d’Arda à Fidenza (22,3km, difficulté : facile) en poursuivant sa mission pour découvrir le parcours, impliquer les associations et les administrations, sensibiliser le territoire et vérifier l’état d’entretien, en intégrant la signalisation officielle. La randonnée se fera sur des routes champêtres faciles, avec le regard pointé vers l’horizon où se profile le relief des collines qui préannoncent les Apennins.

Un évènement à vivre et à raconter : les photos prises durant la promenade seront publiées sur les sites institutionnels de l’APT Emilie-Romagne et de l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena à travers une campagne sociale avec les hashtags #EmiliaRomagnaSlow, #ViaFrancigena e #ILoveFrancigena.

« I Love Francigena est un très beau projet, expérimenté l’année dernière en Lombardie. Cette année, il se déroule en Émilie-Romagne grâce à la collaboration avec l’APT – affirme le président de l’AEVF, Massimo Tedeschi C’est un évènement qui implique les communautés, les autorités et les associations locales pour valoriser la Via Francigena avec une attention particulière pour l’environnement. Un format qui recueille la popularité et les adhésions à partager et à étendre au niveau européen dans les territoires traversés par la Via Francigena ».

Les deux rendez-vous de I Love Francigena sont organisés en collaboration et avec le parrainage des communes de Fiorenzuola d’Arda, Fidenza et Medesano.

Plus d’informations ici

Catégories
Actualités News_fr

I Love Francigena, deux journées de marche en Emilie-Romagne

Les 8 et 15 septembre 2018, l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF), en collaboration avec l’APT Emilie-Romagne et avec le soutien technique d’ItinerAria srl et de l’association Fiorenzuola in Movimento, organise « I Love Francigena », un voyage-évènement le long de la Via Francigena qui a pour objectif d’impliquer les passionnés de chemin.

Deux journées « social » à pas lent sur le tronçon émilien de la Via Francigena, de Fidenza à Medesano et de Fiorenzuola d’Arda à Fidenza pour connaitre, découvrir et raconter le parcours en le documentant avec des photos et des vidéos.

La participation est gratuite et ouverte à tous, jusqu’à l’obtention de 25 inscriptions pour chacune des marches. L’inscription est obligatoire au lien suivant : https://camminiemiliaromagna.it/it/ . Les journées de « I Love Francigena » ont pour objectif de promouvoir et valoriser le parcours européen, impliquer les passionnés et les marcheurs, sensibiliser le territoire à travers les stakeholder locales (opérateurs touristiques, associations, chaque passionné), promoteurs importants de la Via. Enfin, les marches sont l’occasion pour vérifier l’état d’entretien et intégrer la signalisation officielle du parcours.

Les photos prises durant la promenade seront publiées sur les sites et les réseaux sociaux officiels de l’Emilie-Romagne, à travers une campagne « social » avec les hashtags #emiliaromagnaslow et #ViaFrancigena #IloveFrancigena.

Programme indicatif :

Samedi 8 septembre 2018

Fidenza à Medesano (22,4km) – difficulté : moyenne

« De Fidenza, la grande plaine est définitivement derrière nous et nous commençons la lente et graduelle montée des Apennins. Nous marchons rapidement le long de routes champêtres, commodes et sans circulation. Dans cette étape, l’art roman, bien représenté par le Dôme de Fidenza, est riche de référence au pèlerinage Médiéval ».

  • Rendez-vous à 8h15 à la gare de Fidenza (PR)
  • Visite rapide du Dôme de Fidenza (avec guide), chef d’œuvre de l’art roman lombard, et départ de la marche
  • Visite de l’Eglise de Cabriolo (2,5 km de Fidenza), dédiée à San Tommaso Beckett et construite entre le XII et XIII siècle.
  • Pause pique-nique (à la charge des participants) aux alentours de l’église de Costamezzana (13 km de Fidenza). Points d’eau présents le long du parcours : Siccomonte, Costamezzana et avant d’arriver à Medesano.
  • Arrivée à Medesano (PR) environ vers 17h. Apéritif de bienvenue avec les administrations.
  • Retour en bus gratuit à Fidenza (à la gare).

Samedi 15 septembre 2018

Fiorenzuola d’Arda à Fidenza (22,3km) – difficulté : facile

« Nous marchons sur des routes champêtres faciles, mais avec le regard tourné vers l’horizon où se dessine le relief des collines qui préannoncent les Apennins. L’étape est caractérisée par l’abbaye de Chiaravalle della Colomba, où les moines cisterciens sont présents depuis plus de 900 ans, et la ville de Fidenza, où se trouve le Dôme, un des monuments les plus représentatifs de l’art roman sur la Francigena ».

  • Rendez-vous à 8h15 à la gare de Fiorenzuola d’Arda (PC)
  • Visite rapide de l’église collégiale du XV siècle en style gothique
  • Départ de la marche
  • Visite de l’abbaye de Chiaravalle della Colomba (5,5km de Fiorenzuola d’Arda), construite en 1135, sur l’initiative du fondateur de l’ordre cistercien, Bernardo di Chiaravalle.
  • Pause pique-nique (à la charge des participants) à Castione Marchesi (14km de Fiorenzuola d’Arda), Points d’eau présents sur le parcours : Chiaravalle et Castione Marchesi.
  • Arrivée à Fidenza environ vers 17h et bienvenue de l’administration.
  • Retour en train, billet à la charge des participants.

Equipement conseillé : vêtements de randonnée (t-shirt respirant, pantacourts, k-way), chaussures de randonnée avec protection des chevilles et sac à dos.

Nous vous conseillons de consulter la modalité d’achat de la crédenciale officielle de l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena ici

Inscription obligatoire au lien : https://camminiemiliaromagna.it/it/. Pour plus d’informations, écrire à la réf. Projet Chemins et voies de Pèlerinage en Emilie-Romagne : m.valeri@aptservizi.com.

Plus d’informations ici

Catégories
Actualités News_fr

En attendant « I Love Francigena », l’inspection se conclut

L’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF) et Fiorenzuola in Movimento ont terminé l’inspection du tronçon des régions de Plaisance et Parme de la Via Francigena.

L’initiative, réalisée avec le soutien de l’APT Emilie-Romagne, a permis une vérification et une meilleure gestion du parcours, du gué du Pô au Col de la Cisa, deux lieux symboliques de l’itinéraire de Sigéric.

« Nous avons vérifié l’état du parcours en Emilie-Romagne et aucune problématique particulière n’est apparue – explique Sami Tawfik, responsable projets de l’AEVF – nous avons ajouté la signalisation adhésive là où cela était nécessaire. Ces journées ont été aussi l’occasion pour rencontrer les offices du tourisme et les personnes sur le territoire nommées au développement de la Via Francigena ».

« Nous avons été très heureux et fiers du travail important qui nous a été confié par l’AEVF : la signalisation est un élément fondamental du chemin – ajoute Daniela Ceresa pour Fiorenzuola in Movimento – Cela a été une très belle expérience qui nous a amené à redécouvrir des lieux proches sur le parcours entre Plaisance et Fidenza. Entre un adhésif et l’autre, nous avons traversé notre campagne au milieu de ses splendeurs et des villages/villes traversés par le parcours ».

Pas après pas, entre adhésifs et sourires, les bénévoles et l’équipe de l’AEVF ont rencontré de nombreux pèlerins en chemin, enthousiastes de l’initiative. « Ces journées ont permis de préparer le terrain pour les deux marches de septembre qui seront suivi par un ultérieur passage de vérification du parcours » ajoute M Tawfik.

Le 8 et le 15 septembre, on entrera dans le vif du projet « I Love Francigena en Emilie-Romagne ». Le voyage évènement organisé par l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF), en collaboration avec l’APT Emilie-Romagne, avec le soutien technique d’ItinerAria srl et de l’Association Fiorenzuola in Movimento, mettra en premier plan les passionnés de chemin le long du tronçon émilien de la Francigena. Plus d’informations sur le programme et l’inscription seront publiés dans les prochains jours sur le site www.viefrancigene.orghttps://camminiemiliaromagna.it e https://www.viefrancigene.org/fr/I-love-francigena/

Catégories
Actualités News_fr

En attendant « I love Francigena » en Emilie-Romagne

L’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF) et APT Emilie-Romagne marchent ensemble pour la Via Francigena.

Entre juin et juillet, 4 journées de repérage et de mise au point de la signalisation sur le tronçon de l’itinéraire des provinces de Plaisance et Parme sont prévues. L’initiative, réalisée avec le soutien de l’APT Emilie-Romagne et en collaboration avec l’Association Fiorenzuola in Movimento, consistera en la vérification et la gestion du parcours du Gué du Pô au Col de la Cisa, deux lieux symboliques de la Via Francigena. L’équipe de l’AEVF sera présente sur place et coordonnera les activités.

Le rendez-vous, gratuit et ouvert à tous, anticipe « I Love Francigena », le format créé par l’AEVF avec le soutien technique d’Itineraria, qui, en septembre, impliquera le public et les passionnés avec deux journées de valorisation à la découverte de certaines étapes du grand parcours européen.

Une fête itinérante qui a pour objectif d’engager les passionnés de chemin, les opérateurs touristiques et les associations dans la promotion et la valorisation de l’itinéraire culturel. Un voyage-évènement « social » auquel vous pourrez vous inscrire bientôt et que l’AEVF racontera en images et vidéos interviews sur la page Facebook officielle de la Via Francigena, sur le site https://www.viefrancigene.org/fr/I-love-francigena/ ainsi que sur le site institutionnel régional camminiemiliaromagna.it.

Catégories
Actualités Stats_fr

La Francigena Toscane : chiffres, parcours et projets

L’itinéraire de la Via Francigena a été introduit pour la première fois en 1994. La Région Toscane a commencé à valoriser le tronçon qui se trouve sur son territoire à partir de 2004 et a continué de développer cet itinéraire culturel européen durant les années suivantes.

LE PROJET INTERREGIONAL EN 2006. En 2006, la Toscane a obtenu le rôle de chef de file d’un projet interrégional de reconstruction et de valorisation du parcours, qui a impliqué le Val d’Aoste, le Piémont, la Lombardie, la Ligurie, l’Emilie-Romagne et le Latium. En 2009, la Région Toscane a lancé la création d’un véritable produit touristique et a rédigé le Master Plan avec lequel, en plus d’un financement de plus de 3,3 millions d’euro, elle a adopté une méthodologie innovante pour l’élaboration d’un « produit » en partageant les choix des types d’interventions à réaliser avec les différents sujets (institutions, associations) mais aussi en les impliquant dans le cofinancement.

LE PLAN OPERATIONNEL 2012-2014. Avec l’adoption du Plan Opérationnel 2012-2014, certaines carences du Master Plan sont corrigées et 16 millions d’euro de ressources régionales sont mises à disposition pour rendre le parcours utilisable en toute sécurité. En 2014, il a été promu Grand Itinéraire Culturel dans le réseau européen des chemins de la Via Francigena et, en étroite collaboration avec l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena : il a officiellement ouvert en juin 2014.

Le parcours officiel, de Canterbury à Rome, compte 1800 km et 79 étapes à travers 4 pays (Angleterre, France, Suisse, Italie). L’itinéraire italien traverse 7 régions et 140 communes avec 44 étapes. En Angleterre, en France et en Suisse, on compte plus de 250 communes et les régions traversées sont le Kent, les Hauts-de-France, le Grand-Est, la Bourgogne-Franche-Comté, le Canton de Vaud et le Canton du Valais.

LE TRONCON TOSCAN. Le tronçon toscan compte 38 km, traverse 39 communes pour un total de 15 étapes. En tenant une moyenne de 25 km par jour (à pied), le tronçon toscan est faisable en 15 jours. Actuellement, il possible de faire la Via Francigena Toscane à pied, à cheval et en vélo. Le parcours de randonnée est signalé avec un balisage varié (de type touristique, des bornes, des adhésifs). Le parcours à cheval existe, une signalisation spécifique sera apposée avant le printemps 2018. En ce qui concerne le parcours cyclable, 220.000 euro de ressource ont été donnés aux Communes et aux Provinces pour la signalisation et les petites interventions de mise en sécurité qui seront terminées avant le printemps 2018. Le parcours de randonnée comprend des aires de repos équipées, des points d’approvisionnement d’eau potable et des services spécifiques. 

COUVERTURE WIFI. La couverture wifi a atteint 70% de l’itinéraire tracé. Il existe 80 points d’accès, dont 25 se trouvent dans les 39 communes de la Francigena Toscane. Pour la réalisation de l’intervention, la Région a mis à disposition 400.000 euro de fonds PAR-FAS 2007-2013. Les Communes concernées par le projet sont : Abbadia San Salvatore, Bagnone, Carrara, Filattiera, Fucecchio, Gambassi Terme, Lucques, Massa, Massarosa, Montaione, Montalcino, Montecarlo, Monteriggioni, Monteroni d’Arbia, Montignoso, Pietrasanta, Ponte Buggianese, Pontremoli, Porcari, Radicofani, San Gimignano, San Miniato, Seravezza, Sienne et Villafranca in Lunigiana. La couverture wifi dans ces communes se trouve dans les incontournables comme les églises, les auberges, les aires de repos, les monuments, … Les pèlerins peuvent s’enregistrer tout seuls au système par le web, le réseau s’appelle « Francigena-Toscana » et après l’enregistrement, un sms est envoyé avec les identifiants pour l’accès. Les pèlerins qui ont utilisé le service sont plus de 24.400 et ils ont totalisé 347.000 connexions.

ESTIMATION DE LA PRESENCE TOURISTIQUE. Une estimation de la présence touristique sur la Via Francigena toscane a été élaborée par l’IRPET en croisant une série de données qui, même si elles ne comptabilisent pas l’utilisation effective de la Via Francigena, nous offrent un cadre général de la tendance touristique dans les communes traversées par le chemin. Voici les résultats les plus intéressants :

  • Les présences touristiques par km² de territoire passent d’un niveau presque absent en 2000 et arrivent à environ 1.000 en 2015 ;
  • Le nombre de présences touristiques de 2007 à 2015 a augmenté de 22% avec un taux d’occupation des chambres (25%) supérieur à la moyenne régionale.
  • Entre 2000 et 2015, l’augmentation plus importante des offres a été enregistrée parmi les agritourismes (+38% de lits) et les structures extra hôtelières (+35%) ;
  • Entre 2007 et 2015, plus de 1.000 emplois dans le tourisme auraient été créés.

Les données recueillies par l’Université de Florence à travers des questionnaires et des relevés photographiques sur le parcours sont aussi importantes (période : février 2015- mai 2016) :

  • Mai, juin et août sont les mois les plus fréquentés ;
  • Les personnes de plus de 51 ans sont les plus présentes sur le parcours ;
  • La zone entre Gambassi Terme et Sienne comprend le plus grand nombre d’étrangers (plus de 40%) ;
  • La France et l’Allemagne sont les pays les plus représentés ;
  • Les étrangers voyagent plus en couple et les italiens plus en groupe ;
  • Les motifs du voyage sont liés à la nature, à la recherche spirituelle et personnelle.

HOSPITALITE ET OFFRE D’ACCUEIL. L’offre d’accueil (calculée dans un rayon d’1 km du tracé de randonnée) compte 1.200 structures avec une nette prédominance des structures extra-hôtelières (le nombre arrive à 2.600 si l’on considère les structures dans les communes traversées). La période 2015-2016 a connu une forte augmentation des structures pèlerines le long de la Via Francigena, beaucoup ont été inaugurées en Toscane qui a inséré la mise en place de l’accueil des pèlerins dans les politiques de développement territorial.

La Région Toscane, avec 6 millions d’euro de fond Par-Fas 2017-13, a financé an 2016 la réalisation de 14 auberges pour un total de 490 lits. Le travail se poursuit dans les années 2017-2018 avec la constitution du « Réseau des Auberges » dans le but : de définir des conditions pour une offre à bas prix homogénéisée prioritairement adressée aux « Pèlerins avec Crédenciales », de la désaisonnalisation de l’affluence touristique en faisant des propositions adressées au tourisme scolaire et éducatif (Toscana da Ragazzi), de développer une plate-forme web en collaboration avec la Fondation Sistema Toscana pour les réservations, la disponibilité des lits, les informations sur les Auberges, sur les parcours, … et de créer et de promouvoir des évènements « InOstello » qui eux-mêmes promeuvent les produits éditoriaux sur les Chemins, les lectures, les spectacles, … en collaboration avec les administrations et les bibliothèques locales.

Une contribution de 50.000 euro a été donnée pour réaliser de petites interventions fonctionnelles sur les structures d’accueil ecclésiastiques. 12 structures ont été financées.

Le résultat le plus important de 2017 a été la constitution des « Agrégations des Communes » de la Via Francigena Toscane dont l’objectif est la coopération dans la gestion des thèmes les plus importants pour le développement futur de l’itinéraire régional, qui doit voir de plus en plus les Communes et les activités locales partie prenante, étant donné que ce sera leurs actions qui garantiront le développement de la Francigena en termes de « produit touristique ».

Une telle opération de participation de gestion a été renforcée grâce à une convention signée par les maires et dont le contenu développe le fonctionnement de l’entretien du parcours, la signalisation, les actions de promotion et de communication à développer en synergie avec Toscane Promozione et la Fondation Sistema Toscana, l’organisation de l’offre, l’Observatoire touristique territorial en raccord avec IRPET et la gestion des alertes relatives à la signalisation des difficultés. Pour les années à venir, la Région Toscane se réserve un rôle de régie institutionnelle, lien indispensable pour tenir ensemble le « système Francigena ».

« Agrégations de Communes » :

Agrégation 1

1.  Pontremoli, 2.  Filattiera, 3.  Villafranca Lunigiana, 4.  Bagnone, 5.  Licciana Nardi, 6.  Fosdinovo, 7.  Aulla, 8.  Carrara, 9.  Massa, 10.  Montignoso

Agrégation 2

11.Seravezza, 12. Pietrasanta, 13. Camaiore, 14. Massarosa, 15. Lucques, 16. Capannori, 17. Porcari, 18. Montecarlo, 19. Altopascio

Agrégation 3

20.Fucecchio, 21. Santa Croce, 22. Castelfranco, 23. San Miniato, 24. Castelfiorentino, 25. Montaione, 26. Gambassi

Agrégation 4

27. San Gimignano, 28. Collevaldelsa, 29. Monteriggioni, 30. Sienne, 31. Monteroni, 32. Buonconvento, 33. Montalcino 34. San Quirico D’Orcia, 35. Castiglione D’Orcia, 36. Radicofani, 37. San Casciano dei Bagni, 38. Abbadia San Salvatore

 

 

Catégories
Actualités News_fr

De l’Europe à la Turquie à pied

L’Association turque Culture Routes Society (CRS) est une ONG (Organisme non gouvernemental) née en 2012 pour développer, maintenir, promouvoir les itinéraires culturels et encourager leur utilisation comme stimulation pour le développement rural des territoires.CRS représente 18 itinéraires thématiques, entre nature et histoire, et travaille en collaboration avec les organismes officiels en Turquie pour promouvoir le tourisme responsable et mettre au centre des politiques gouvernementales la tutelle et la durabilité. L’association compte parmi ses membres des concepteurs d’itinéraires, des agences de voyage, des prestataires de services, des universitaires et des botanistes.

En décembre 2014, les représentants de la CRS ont rencontré les représentants de l’AEVF à l’occasion de la Conférence sur les Itinéraires de Pèlerinage européens qui s’est déroulée à Florence et ils ont décidé de collaborer pour présenter la demande d’adhésion au Programme Civil Society Dialogue, grâce à un projet commun qui leur permettrait d’étendre leur réseau respectif et de les connecter.

Le projet Europe to Turkey on Foot, commencé en février 2016, est financé par l’Union Européenne et par la République de Turquie et durera 1 an. Il veut intégrer l’approche uropéenne et turque dans la gestion, la communication et le marketing des itinéraires culturels transnationaux, en plus que d’étendre le chemin francigeno vers l’Est, en l’unissant à 3 itinéraires turcs déjà existants.

Le projet prévoit aussi l’étude du modèle européen de gestion des itinéraires, qui s’effectue en collaboration avec les administrations locales, et son application par la CRS et par 3 communes turques qui collaborent au projet : Inegöl pour l’itinéraire d’Evliya Çelebi, Eğirdir pour le Chemin de San Paolo et Demre pour la Via Licia. A propos, la ville de Salonicco a accueilli en septembre 2016 un séminaire pour discuter des stratégies de marketing les plus appropriées et développer un plan d’action avec les représentants locaux, y compris certains représentants de la Via Egnatia. Le projet continue grâce à la participation des étudiants en Gestion du Patrimoine Culturel, qui parcourent le chemin, en le testant personnellement, et en évaluant le tronçon turc. Le fruit de ce travail sera présenté à travers des photographies et des vidéos dans différents lieux de la Turquie. Enfin, 2 rapports seront élaborés qui analyseront les systèmes de conservation en Europe et en Turquie.

A la suite de la récente inclusion du tronçon Brindisi- Santa Maria di Leuca dans le réseau de la Via Francigena, le parcours s’étend aujourd’hui de l’Italie vers l’Est, autant par la mer que par la terre: le développement d’itinéraires dans les zones rurales ne peut donc être que l’objectif principal de ce travail. La collaboration entre la Culture Routes Society et AEVF continuera même après la fin de ce projet et le nouvel itinéraire contribuera au dialogue interculturel, en construisant un pont entre l’Europe et l’Asie.

Culture Routes Society

 

Ci-dessous, l’article complet issue sur la revue « Via Francigena and the European Cultural Routes », n.42, November 2016

Cette information est produite avec le support financier de l’Union Européenne et de la République de la Turquie. CULTURE ROUTES SOCİETY est responsable du contenu de ce texte qui en aucun cas peut être interprété comme l’opinion de l’Union Européenne et/ou de la Répiblique de la Turquie. 

Via Francigena 42_Turchia_mod.pdf

Catégories
Actualités News_fr

Eurovelo 5 –Via Romea Francigena : à Canterbury le lancement d’un nouveau projet européen pour l’itinéraire en vélo

A la fin du mois de mai, à Canterbury, la première rencontre de partenariat du projet européen Eurovelo 5 –Via Romea Francigena a eu lieu. L’Association Européenne des Vie Francigene en est le partenaire et ce projet réunit 11 organismes publics et privés de 5 pays européens, avec pour objectif de développer l’itinéraire cyclable européen de la Via Romea Francigena.

Un projet parfaitement en phase avec le nombre croissant de cyclistes qui parcourent la Via Francigena.

Le projet européen EV5-Via Rome Francigena a été sélectionné par l’Agence exécutive pour les petites et moyennes entreprises (EASME) et il est cofinancé par le Programme européen COSME qui agit pour la diversification des produits touristiques culturels en Europe.

Le projet EV5 –Via Romea Francigena est coordonné par l’Université de Lancashire en partenariat avec les organisations responsables des réseaux cyclistes nationaux, des communes, des départements, des réseaux européens et des entreprises touristiques spécialisées. Commencé le 1 avril, il finira le 30 septembre 2017 pour une durée de 18 mois. L’Association Européenne des Vie Francigene aura le devoir de coordonner le Work Package 2, destiné au développement du produit, en collaboration avec la Fédération Cycliste Européenne – qui transfèrera les méthodologies d’obtention des standards pour la certification européenne Eurovelo –et avec les partenaires qui s’occuperont de la cartographie de la Via Francigena cyclable dans les territoires respectifs et du développement des plans d’actions locaux et des plans d’actions transnationaux. Le projet Eurovelo 5 VFR sera à l’origine de la création de certaines formules touristiques et du développement d’une promotion en accord avec ses partenaires.

La rencontre du 18 mai a servi à imposer la méthodologie, les instruments de gestion et le calendrier d’activité. Pour AEVF, la Vice-Présidente AEVF et Vice-Directrice Générale de la commune de Canterbury Velia Coffey et la responsable de projet pour AEVF Silvia Lecci y ont participé.

Le thème de l’itinéraire culturel européen de la Via Francigena contribuera à augmenter l’attraction culturelle des territoires intéressés, en mettant en avant une pratique touristique durable : le tourisme cyclable, qui selon une étude du Parlement Européen génère environ 40 milliards d’euro à l’année dans les Pays de l’Union Européen.

Partenaires du Projet: 

  • University of Central Lancashire (Angleterre) Lead partner
  • Saddle Skedaddle (UK)
  • Verde Natura (Italie)
  • Regione Puglia (Italie)
  • European Cyclists´ Federation (Belgique)
  • Brussels Mobility, Brussels Region (Belgique)
  • Luxembourg Cycling Initiative (Luxembourg)
  • Conseil General du Bas-Rhin (France)
  • Federazione Italiana Amici della Bicicletta (Italie)
  • Associazione Europea delle Vie Francigene (Italie)
  • ItinerAria (Italie)

Partenaires associés

  • SwitzerlandMobility Foundation (Suisse)
  • Regione Puglia (Italie)
  • DIRECCTE Alsace (France)
  • Toerisme Vlaanderen (Belgique)
  • Ministero dei Beni e delle Attività Culturali e del Turismo (Italie)
  • Tourism South East (UK)
  • Visit England (UK)
  • Ministère de l’Economie (Luxembourg)
  • Agenzia Nazionale del Turismo –ENIT (Italie)