Via Francigena

Angleterre

Quelle meilleure façon pour se mettre en chemin sur la Via Francigena – sur les traces de l’archevêque Sigéric – que de choisir comme point de départ du voyage le siège épiscopal des lointaines îles britanniques, d’où le plus illustre pèlerin partit, en 990.

Prenez le temps de visiter la cathédrale, admirable chef d’œuvre d’art gothique, construite quelques centaines d’années après que Sigéric fut revenu à son siège, sain et sauf, diminué par le long et dur voyage jusqu’à la capitale de la Chrétienté. De ce retour, il nous a laissé la liste de 79 étapes, reproposées fidèlement, dans la mesure du possible, dans le parcours moderne que vous vous apprêtez à suivre.

À côté du portique sud de la Cathédrale de Canterbury est posée la pierre qui indique le kilomètre zéro de l’itinéraire. Les premiers pas vous porterons à la porte Christchurch, puis à l’Abbaye de Sant’Agostino le long de la Pilgrim’s Way, où, durant 10 ans, Sigéric fut abbé.

Puis vous laissez la ville sur la North Downs Way, le parcours excursionniste qui coïncide avec le tracé francigeno et vous vous immergez dans la verdoyante campagne anglaise, comprenant de nombreuses fermes et villages. Le Kent a été défini « Jardin d’Angleterre », pour ses potagers et pour la beauté du paysage rural.

Seulement deux étapes – de chemin facile et relaxant – vous amènent à la mer de Douvres, mais vous aurez le temps d’expérimenter l’accueil anglais lors de l’arrêt à Shepherdswell, village tranquille qui a comme principal lieu de rassemblement le pub, où vous devrez absolument trinquer au premier jour de marche.

Partager sur facebook
Partager
Inghilterra