Via Francigena

Catégories
News_fr

Accord entre la Via Francigena et la Via Romea Germanica pour la promotion des chemins menant à Rome 

Accord de coopération signé entre la Via Francigena et la Via Romea Germanica

Le 26 juillet 2023, les deux Vie Romee Via Francigena, représentée par l’Association Européenne de la Via Francigena (AEVF) et Via Romea Germanica, représentée par l’Association Européenne de la Via Romea Germanica (AEVRG) ont signé un accord de coopération. 

Leurs présidents respectifs, Massimo Tedeschi et Thomas Dahms, se sont rencontrés à Venise dans l’historique Caffè Florian, membre de l’Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe des Cafés Historiques, dans le but de mettre en œuvre une série d’actions et de mesures visant à valoriser et à promouvoir les chemins qui mènent à Rome. 

Un pas important en vue du trentième anniversaire de la certification européenne de la Via Francigena, officiellement reconnue comme Itinéraire culturel en 1994, et de l’imminence du Jubilé de 2025. 

À cette occasion, à laquelle ont également participé la vice-présidente de l’AEVRG, Liviana Zanetti, et sa collaboratrice Isabella Mavellia, l’implication de l’autre Via Romea, à savoir l’Association Européenne Romea Strata (AERS), a été envisagée afin qu’elle puisse prendre part à l’accord à l’avenir. À l’issue de cette réunion, l’AEVF et l’AEVRG ont convenu que le comité de coordination technique se réunirait dès que possible afin de planifier les prochaines activités communes et ainsi se mettre au travail.

Les trois associations travaillent ensemble depuis 2021 sur la cartographie du patrimoine culturel des chemins menant à Rome dans le cadre du projet européen triennal rurAllure.eu pour le projet pilote Thermal Heritage.

Catégories
Actualités News_fr

Berceto : importante régénération de l’itinéraire réalisée

Le 3 août, la présentation des travaux de régénération de l’itinéraire historique a eu lieu à Berceto, lieu hautement symbolique de la Via Francigena au niveau européen, et avec laquelle l’AEVF collabore dans le cadre d’un projet/processus triennal de réactivation culturelle des territoires. De la sécurisation de l’itinéraire à la signalisation, en passant par le système de communication intégré et le nettoyage du sentier.  

L’événement s’est déroulé à la mairie de la commune, en présence du conseiller régional pour le tourisme et les transports Andrea Corsini. À cette occasion, le maire Luigi Lucchi a présenté les travaux et les projets réalisés grâce aux fonds de développement et de cohésion du ministère de la culture, sous la coordination de la région Émilie-Romagne. Il s’agit d’une contribution à 100 % à fonds perdu de 262 093,92 euros.  

LE PROJET  

Emanuele Mazzadi, le concepteur des travaux, a illustré les travaux d’amélioration de l’itinéraire. Ceux-ci comprennent le nettoyage des mauvaises herbes et le drainage. Il est également prévu de récupérer les murs en pierre sèche et les anciens pavés en pierre, réalisés avec du grès provenant de la carrière voisine de Cassio. Enfin, des fontaines et du mobilier ont été installés au service des pèlerins.   

Tous les matériaux (pierre, bois) ont été récupérés dans les environs immédiats afin de minimiser l’impact du projet sur l’environnement. L’utilisation de la technologie « sèche » (sans mortier ni ciment) pour la récupération des murets et des pavés répond à deux exigences : le respect de la tradition et la lutte contre le changement climatique. En effet, les murs secs, perméables, permettent à l’eau de pénétrer dans le sous-sol. Ils permettent également de recharger les nappes phréatiques et de ralentir l’écoulement des eaux de surface lors de pluies très concentrées.  

La présentation « indoor » a été suivie d’une promenade à la découverte de la beauté de Berceto. Visite de la cathédrale et surtout du point panoramique de Ripasanta, fierté de la région. C’est là que s’est déroulée la traditionnelle cérémonie de coupure du ruban, parmi les arches de noisetiers qui accompagnent les pèlerins arrivant dans le village. 

La signalétique  

La signalétique est particulièrement originale : elle est réalisée en accoya, un bois provenant de forêts gérées durablement et traité selon un processus non toxique qui le rend plus stable et plus durable. De plus, outre les flèches standard CAI (Club Alpino Italiano) indiquant la distance entre Rome et Canterbury, des cœurs en bois contenant un code QR ont été fabriqués.  

En scannant le code, le promeneur reçoit sur son téléphone un « guide virtuel » qui lui montre la beauté des différents lieux qu’il visite. Les « guides virtuels », développés par le concepteur, ont été réalisés avec le conseil informatique de Davide Galli pour Net Wight et avec le soutien du vidéaste Giacomo Agnetti de Berceto. Vingt de ces « guides virtuels » se trouvent le long de la Via Francigena à Berceto et peuvent être consultés à l’adresse suivante : https://berceto.localspirit.it/ .  

C’est une façon de valoriser le territoire, également grâce à l’implication des « mémoires historiques » du lieu. Parmi les « guides virtuels » on trouve l’anthropologue Maria Molinari, le géologue Giovanni Michiara et les experts en histoire locale Giacomo Galli, Bruno Molinari et Aldo Torricelli. En septembre, les travaux de récupération du tronçon de la Via Francigena dans la commune de Terenzo commenceront, où seront également positionnés les « guides virtuels » : une manière de raconter l’histoire du territoire et d’inciter les pèlerins à revenir pour découvrir d’autres beautés de nos Apennins. 

Catégories
Actualités News_fr

Assemblée générale le 20 octobre 2023 à Pavie

L’AEVF se réunit à Pavie (Région Lombardie, Italie) le 20 octobre prochain pour l’Assemblée Générale qui rassemble les membres et les associations travaillant le long de la route européenne. L’AEVF compte aujourd’hui 235 communes membres et 80 associations amies présentes dans les quatre pays de la Via Francigena : l’Angleterre, la France, la Suisse et l’Italie. 

Pavie, déjà reconnue comme Carrefour de l’Europe en 2012, est un lieu symbolique de la Via Francigena. Le tronçon caractéristique de Pavie est long de 126,7 km et concerne également de nombreuses autres municipalités : Palestro, Robbio, Nicorvo, Mortara, Tromello, Garlasco, Gropello Cairoli, Carbonara al Ticino, San Martino Siccomario, Valle Salimbene, Linarolo, Belgioioso, Corteolona, Santa Cristina e Bissone, Chignolo Po. 

Ces dernières années, le nombre de participants à la Via Francigena a augmenté, tout comme le nombre d’autorités locales adhérant à l’AEVF. Cela démontre l’importance et l’autorité de ce réseau international, fondé en 2001 et reconnu comme « réseau porteur » par le Conseil de l’Europe depuis 2007.  

L’assemblée générale à l’Aula Magna du Collège Ghislieri est prévue le vendredi 20 octobre de 14h à 18h.   

A cette occasion, quelques points importants pour l’AEVF et l’avenir de la Via Francigena seront discutés. Nous discuterons de l’évaluation périodique (cycle 2023-24) du Conseil de l’Europe pour la confirmation de la certification de la Via Francigena comme « Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe » et de l’AEVF comme réseau porteur de la Via Francigena. Les membres auront l’occasion de discuter de la planification des activités à l’occasion de la célébration du 30ème anniversaire (1994-2024) de la certification de la Via Francigena en tant qu’itinéraire culturel européen. Ce sera une occasion importante de réfléchir au passé, au présent et à l’avenir de la Via Francigena. Des points stratégiques pour l’AEVF seront également discutés à l’ordre du jour, tels que le renouvellement de la gestion et de la mise en œuvre du portail web et de l’application, la stipulation de nouveaux accords de coopération avec des partenaires publics et privés, et enfin l’augmentation des cotisations des membres de l’AEVF à partir de 2025. 

En toile de fond de l’Assemblée, un riche programme de divertissement culturel est prévu pendant 3 jours, du 19 au 21 octobre :  

  • le 19.10 (10h00-17h30), l’événement « États généraux de la randonnée et du tourisme durable«  à l’Aula Magna du Collège Ghislieri à Pavie.  
  • Le 20.10 au matin, visite guidée de la ville de Pavie.  
  • Le 21.10, manifestation pédestre « I Love Francigena », promenade le long de la Via Francigena de Pavie.  

Cliquez ici pour consulter le programme complet de l’événement.

Pour vous inscrire à l’Assemblée Générale, veuillez remplir le formulaire suivant (lien).

L’événement est organisé avec la contribution de la Chambre de commerce de Pavie et de la Fondation Cariplo.

Catégories
News_fr

États généraux de la randonnée et du tourisme durable

Le jeudi 19 octobre 2023, la municipalité de Pavie, la Chambre de commerce de Pavie et l’Association européenne de la Vie Francigène (AEVF) organisent les « États généraux de la randonnée et du tourisme durable » à l’Aula Magna du Collège Ghislieri de Pavie, avec la contribution de la Fondazione Cariplo.
L’événement est parrainé par le ministère italien de la culture, la région de Lombardie et l’université de Pavie.

La Via Francigena, itinéraire culturel du Conseil de l’Europe depuis 1994, qui représente la principale artère italienne du tourisme lent, fera l’objet d’une attention particulière. Des dizaines de milliers de pèlerins et de touristes culturels la visitent chaque année, en provenance de plus de 40 pays.  

C’est ainsi qu’est née l’idée d’organiser les États généraux dans la ville de Pavie, traversée par la Via Francigena et de nombreux sentiers et reconnue comme le « carrefour de l’Europe » depuis 2012. L’événement se propose d’approfondir, avec l’intervention du monde institutionnel, privé et associatif, l’état de l’art de la planification et des stratégies pour le futur, en vue également des célébrations du 30ème anniversaire de la certification européenne de la Via Francigena (2024) et du Jubilé 2025.   

Les travaux seront divisés en sessions. Le matin, de 10h00 à 13h00, le thème sera la valeur des sentiers comme moteur du développement territorial, à partir des activités promues par les ministères italiens du Tourisme et de la Culture. L’intervention de la ministre du Tourisme, Daniela Santanchè, est prévue.  

L’après-midi, de 15h00 à 17h30, les thèmes de l’hospitalité, de l’accessibilité et des itinéraires, et de la mobilité seront abordés.  

Le 20.10.2023, toujours à l’Aula Magna du Collège Ghislieri (Piazza Ghislieri 4), est prévue la session d’automne de l’Assemblée générale de l’AEVF, destinée aux Membres et aux Associations amies, mais également ouverte à ceux qui souhaitent suivre les travaux.  

L’événement se déroulera en italien.

Découvrez le programme des Etats Généraux (lien pdf).

Pour vous inscrire aux Etats généraux, veuillez remplir le formulaire suivant (lien)

Catégories
News_fr

Les paysages culturels en transit: Un projet entre Berceto et Calendasco pour la régénération des villages le long de la Via Francigena en Émilie-Romagne

« Transiting Cultural Landscapes (2022-2026) – From the Guado del PO to the CISA Pass, regeneration of the villages of Calendasco and Berceto along the Via Francigena in Emilia Romagna » est un projet/processus de trois ans pour la réactivation culturelle des territoires entre le premier Calendasco (PC), et le dernier, Berceto (PR), municipalités émiliennes situées le long de la Via Francigena, et financé par l’Union européenne par le biais des fonds Next Generation EU, dans le cadre du Bando Borghi PNRR du ministère de la Culture.  

L’objectif principal est de développer, grâce à la régénération de ces territoires, une nouvelle économie touristique et sociale. Dans les zones d’intérêt du projet se trouvent deux des lieux de transition paysagère les plus extraordinaires d’Italie, à redécouvrir par les communautés locales en vue d’un tourisme lent : le Guado di Sigerico sur le Pô (Calendasco) et le Passo della Cisa dans les Apennins (Berceto).  

Outre les deux municipalités, le projet prévoit la participation de plusieurs organisations : Educarte soc.coop, Cooperativa sociale per il turismo Berceto Nova, Associazione Appennino Ritrovato, Associazione Culturale Sentieri dell’Arte, Cooltour Soc.Cooperativa ARL, Associazione Arte e pensieri, Archivio di Stato di Piacenza, Frati e Livi Srl, et l’Associazione Europea delle Vie Francigene. 

Pas moins de 11 interventions sont prévues dans le cadre des activités du projet : 3 tangibles (consistant en la rénovation de bâtiments publics) et 8 intangibles (telles que des visites guidées et un ERASMUS pour les jeunes pèlerins, visant à déclencher l’innovation sociale), et conçues en collaboration avec les associations et les parties prenantes impliquées. 

Chaque intervention explore une dimension différente de la TRANSITION (écologique, culturelle, économique, etc.) qui caractérise la contemporanéité.  

Le début des travaux a eu lieu le week-end du 8/9 juillet 2023, en même temps que la première intervention immatérielle (et culturelle) prévue, à savoir la réalisation de l’un des trois festivals des deux territoires, la 6ème édition du Festival de Coscienza, qui est partenaire de ce projet pour la période de deux ans 2023 /2024. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter 

Vito Redaelli  

Gestion de projet et membre de SRSARCH Studio ou visitez les canaux du projet : 

site web officiel du projet 

Page Instagram  

Page Facebook  

Catégories
News_fr

L’évaluation quadriennale de la Via Francigena par le Conseil de l’Europe   

Comme annoncé lors de l’Assemblée générale de Calais le 26 mai, l’AEVF est soumise à l’évaluation ordinaire de trois ans (2020-2023) par l’Institut européen des itinéraires culturels (IEIC) au Luxembourg pour confirmer la certification de la Via Francigena de Canterbury à Santa Maria di Leuca comme « itinéraire culturel du Conseil de l’Europe » et la qualification de l’AEVF en tant que réseau porteur de la Via Francigena.  

Le 27.7.2023, le personnel de l’AEVF a préparé et transmis le dossier d’évaluation (en français) au Luxembourg : « Je voudrais souligner le grand idéal et la valeur stratégique de l’appartenance à la grande famille des Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe pour la promotion de la paix, du dialogue entre les cultures et des droits de l’homme« , a déclaré le président de l’Association, Massimo Tedeschi. 

Le processus d’évaluation comprend : 

  • Nomination d’un évaluateur international qui préparera un rapport d’évaluation sur l’ensemble de l’itinéraire européen d’ici décembre 2023, couvrant : la gouvernance, la gestion, le réseau, les activités, la gestion de l’itinéraire, la signalisation, l’accueil, l’utilisation correcte du logo ; l’évaluateur peut prendre contact directement avec les membres de l’AEVF, effectuer des inspections ou demander des questionnaires ; 
  • L’IEIC et le Bureau du Conseil de direction (de l’Accord Partiel Elargi sur les itinéraires culturels), après avoir examiné le rapport de l’évaluateur, donnent leur avis ;  
  • le comité directeur se réunit à Luxembourg (avril 2024) pour rendre son avis définitif ; il est prévu d’y entendre un représentant de la route.