SantiaGoToRome au départ ! Le projet décolle et vise la Ligurie

SantiaGoToRome au départ ! Le projet créé par l’Association Movimento Lento, parrainé et soutenu par l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena, entre dans le vif. Maintenant qu’elle a atteint le premier objectif avec la collecte de fonds, l’initiative pour unir le Chemin de Saint Jacques et la Via Francigena décolle officiellement.

Deux autres pèlerins ont décidé de remonter à contre-sens l’itinéraire de Sigéric, en traversant la France pour rejoindre la destination espagnole. De nouveaux pas pour relier le parcours. Valentina Prestigiacomo, sicilienne, est partie de Rome, dimanche 13 mai et parcourra la Via Francigena de la Vallée de Susa jusqu’au Montgenèvre, pour arriver à Arles sur la Voie Domitienne. Luca Mattei se mettra en chemin, toujours en partant de Rome, en juin, en allant en reconnaissance le long du parcours qui traverse la Ligurie, de Sarzana à Vintimille. 

Un voyage entre le rêve et le défi de relier deux grands itinéraires européens pour plus de 3.000 km à pas lent. Comment est née cette idée ?

« Au moyen-âge, la Via Francigena et le Chemin de Saint Jacques faisaient partie d’un grand réseau de communication. Aujourd’hui encore, ces deux parcours sont unis, à travers la France avec les GR. Ainsi, nous avons décidé de nous lancer : la Via Francigena, comme avant, peut connecter Rome à Saint Jacques et de là est parti le projet SantiaGoToRome » explique Alberto Conte, président de l’Association Movimento Lento.

Comment s’articule le projet ? « Nous avons inventé une action de communication « guérilla ». Etant donné que le Chemin de Saint Jacques est balisé en direction de Saint Jacques, nous nous sommes dit : « pourquoi ne pas mettre la signalisation aussi du côté opposé ? » c’est un service aux pèlerins et une opération de communication pour faire de la publicité au chemin vers Rome – ajoute M Conte – une volontaire, Sara Pezzuto, a adhéré au projet avec enthousiasme, elle a commencé le voyage et s’est occupé de la première pose de la signalisation. En parallèle, nous avons lancé une campagne de crowdfunding de deux mois, nous avons dépassé l’objectif grâce à la contribution de sponsors et d’amis, en récoltant environ 3.000 euro pour rembourser une partie des coûts de lancement du projet ».

SantiaGoToRome a capturé l’attention du web et maintenant le rêve continue. « Nous suivrons le chemin de Valentina et Luca. Ils nous aideront à relier le parcours. – ajoute le fondateur de Movimento Lento – Luca Mattei, en particulier, découvrira le tronçon de la Ligurie. L’itinéraire qui traverse la Ligurie est un parcours merveilleux, il a un grand potentiel de développement, mais, aujourd’hui, il n’est pas valorisé en tant que lien entre la Via Francigena et Saint Jacques. Un des objectifs de Luca sera d’explorer ce chemin et de le raconter. Si nous réussissons, nous voudrions sensibiliser les administrations, les stakeholders et les communautés afin qu’ils développent ce parcours. La Ligurie, qui est un territoire marginal, pourrait devenir un nœud central des chemins européens ».

Quelle sera la prochaine étape de SantiaGoToRome ? « Notre objectif est d’ouvrir le « front occidental » pour la Via Francigena en créant un flux de pèlerins qui, de l’étranger, arrive en Italie, en particulier je pense au public des marcheurs français. Nous prendrons contact avec les diverses associations des Amis du Chemin de Saint Jacques de France pour évaluer leur intérêt, toujours en collaboration avec l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena » affirme M Conte.

« Ce projet veut rappeler l’attrait de la marque Chemin de Saint Jacques et le reproposer en clé locale en créant une micro-économie. Nous savons combien le tourisme durable est en train de devenir important pour les territoires. Nous parlons d’une fourchette qui a une valeur économique mais surtout, une forte valeur socio-culturelle, un aspect immatériel à ne pas sous-évaluer. Depuis que nous avons ouvert notre auberge dans le Piémont (la Casa del Movimento Lento à Roppolo, province de Biella), entrer en contact avec les personnes qui arrivent du monde entier a représenté pour nous un enrichissement personnel très important ».

Le projet a à peine commencé. Pèlerins, approchez ! SantiaGoToRome vous attend.

Pour adhérer et participer, visiter le site www.santiagotorome.org.

Silvia Iuliano

https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=/fr/resource/news/santiagotorome-si-parte-il-progetto-decolla-e/&src=sdkpreparse