La Via Francigena en France : développement en Bourgogne Franche-Comté

L’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena est engagée en France pour le développement de la Via Francigena. Après les fructueuses activités effectuées en Suisse, d’importants projets sont en cours de réalisation en France, dans la région Bourgogne Franche-Comté.

Du 31 juillet au 14 août, en utilisant la base opérationnelle de la ville de Champlitte (siège de l’AEVF en France) dans le département de la Haute-Saône, Martine Gautheron, vice-présidente de l’Association et Luca Faravelli de l’équipe de l’AEVF, avec la collaboration de la Commune et de l’Office du Tourisme Des 4 Rivières, ont promu une série d’actions culturelles et de valorisation du chemin sur le territoire.

Le travail d’équipe avec l’AEVF a permis une connaissance approfondie de l’état d’avancement de l’itinéraire culturel de la Via Francigena : du parcours, de la signalisation, des structures d’accueil et des excellences naturelles et culturelles des lieux.

Cela a été aussi une occasion pour échanger les savoir-faire et les bonnes pratiques en matière de chemins et pour renforcer l’activité de l’AEVF, chargée par le Conseil de l’Europe de la tutelle de tout l’itinéraire.

Le travail s’est déroulé aussi sur place, avec des actions de vérification, de documentation et de géo-référenciation du parcours en partant de Langres, dans la région Grand Est, juste à la frontière, pour arriver à Champlitte, jusqu’à la ville historique de Besançon, pour un total de 140km de chemin.

Les deux semaines se sont conclues avec une rencontre de travail entre le président Massimo Tedeschi, le directeur Luca Bruschi, la vice-présidente Martine Gautheron et l’historien Christian Schuële (président de l’Association du Chablais et membre du Conseil d’Administration de l’AEVF), ainsi que le maire de Champlitte Gilles Teuscher et divers représentants de l’Office du Tourisme Des 4 Rivières.

Luca Faravelli