Via Francigena, le « oui » de Calais et le nouveau guide. Les nouveautés de Champlitte

Une grande famille européenne au travail pour la Via Francigena. D’importantes nouveautés arrivent de Champlitte, dans la région Bourgogne-Franche-Comté.

L’Assemblée Générale de l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF), qui s’est déroulée le 18 mai, a été l’occasion pour officialiser certains pas décisifs pour le futur de l’itinéraire culturel certifié par le Conseil de l’Europe.

De nouveaux associés et une collaboration française : le soutien de la France s’élargit avec l’importante adhésion de Calais et du département de la Haute-Saône. Ainsi, les membres européens de l’association sont 142, avec 14 communes françaises et Calais devient la porte de la Francigena en France pour ceux qui arrivent de Canterbury.

L’Assemblée générale a aussi souhaité la bienvenue à d’autres communes associées : Seveux (Haute-Saône, Bourgogne-Franche-Comté), Montfaucon (Doubs, Bourgogne-Franche-Comté), Etroubles (Val d'Aoste), Ponte Buggianese (Pistoia, Toscane), Monte Sant'Angelo (Foggia, Pouilles) et aux associations amies: Via Francigena Voie de Sigéric – VFVS (Blessonville, Haute-Marne, Grand-Est), Association pour l’église de Montcherand (Montcherand, Vaud, Suisse) et Associazione Monte Sant'Angelo Francigena (Monte Sant'Angelo, FG, Pouilles).

La synergie française se renforce aussi dans le rapport entre l’AEVF et la Fédération Française de la Randonnée Pédestre (FFRP). Claude Saint-Dizier a participé à l’Assemblée de l’AEVF à Champlitte, c’est le représentant de la Fédération Française de la Randonnée Pédestre (FFRP) avec laquelle l’AEVF discute un accord pour l’utilisation du logo officiel de l’AEVF et pour la coopération en générale, à commercer par le nouveau guide officiel.

Guide officiel de Canterbury au Grand Saint Bernard : en 2019, le guide de la Via Francigena consacré au premier tronçon qui va de Canterbury au Col du Grand Saint Bernard sera présenté. L’édition, à la charge de l’éditeur suisse « Suisse Itinérance », sera publiée en anglais et en français, et par la suite, après un accord avec Terre di Mezzo, en italien.

Le guide officiel du second tronçon, du Col du Grand Saint Bernard à Rome, déjà disponible en italien et en anglais, sera disponible aussi en français. « Nous constatons un avancement considérable du projet Via Francigena. Le guide officiel promeut une plus grande fréquentation de la Via. C’est donc une autre étape qui nous amène à dire que le projet de la Via Francigena possède de plus en plus de perspectives » souligne le président de l’AEVF, Massimo Tedeschi.

Unesco : le parcours de candidature de la Via Francigena au Patrimoine de l’UNESCO s’étend aux autres pays traversés par l’itinéraire. Les 7 Régions italiennes avec l’AEVF, ont mis au point une analyse préliminaire du parcours italien, mais le président Tedeschi affirme : « aujourd’hui, la nécessité de faire un second pas est arrivée : intégrer aussi le tronçon français, suisse et anglais à celui italien. Le projet doit voir le parrainage des autorités nationales à travers les Ministères de la culture, mais une aide venant du bas peut arriver si, les autorités locales, provinciales, régionales intéressées, interviennent auprès de leurs propres Gouvernements nationaux. Et c’est ce qui est en train de se passer. A Champlitte, nous avons rencontré un grand intérêt et un engagement vers ce projet de la part des collectivités territoriales ».

Silvia Iuliano

https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=/fr/resource/news/francigena-il-si-di-calais-e-la-nuova-guida-le-nov/&src=sdkpreparse